Passer au contenu principal

Le Glacier Express voyage avec entrain entre Zermatt et Saint-Moritz

Le train rapide le plus lent du monde offre le maximum dans sa version «Excellence».

Le Glacier Express, en route vers le col de l'Albula.
Le Glacier Express, en route vers le col de l'Albula.
Glacier Express AG - Stefan Schlumpf

Bienvenue dans le Glacier Express, le train rapide le plus lent du monde, dont la nouvelle classe «Excellence» garantit le plus haut niveau de confort, un service cinq étoiles avec un menu cinq plats arrosés de vins de la région. Huit heures de voyage entre Zermatt et Saint-Moritz, durant lequel la rame franchit 291 ponts et 91 tunnels.

Les deux voitures «Excellence» circulent du 2 mars au 13 octobre et à partir du 15 décembre 2019 jusqu'au 20 octobre 2020 une fois par jour dans les deux sens. Une tablette permet au passager de suivre son voyage en direct sur une carte, de connaître la vitesse du train, l'altitude et la température extérieure. N'oubliez pas de regarder le paysage.

On passe le village de Niederwald, celui de César Ritz, le roi des hôteliers et l'hôtelier des rois. Le petit chevrier renvoyé de toutes les écoles passera par Paris, Londres, Cannes, Baden-Baden, Lucerne, volant de succès en succès avant de réaliser l'œuvre de sa vie, la transformation du 15 place Vendôme, à Paris, d'un hôtel qui porte son nom.

Tunnel de la Furka, Andermatt, Oberalp et descente de la vallée du Rhin jusqu'à Coire, roulant le long du fleuve parmi les falaises de notre Colorado. Direction Albula. Les Chemins de fer rhétiques font partie du Patrimoine mondial de l'Unesco. C'est au Hollandais Jan W. Holsboer, capitaine de vaisseau devenu banquier, que l'on doit la construction de cette voie ferrée métrique dès 1889. Un réseau de plus de 400 kilomètres avec ses ponts et tunnels hélicoïdaux comme au Gothard. Souvenez-vous du comique Emil expliquant à son petit-fils pourquoi l'on voit à trois reprises l'église de Wassen.

Filisur doit sa renommée à son fameux viaduc de Landwasser qui figure sur tous le calendriers. L'hôtel Grischuna est le point de chute des ferrovipathes qui demandent une chambre côté nord pour voir passer les trains. La cheffe de gare m'avait raconté qu'ils téléphonaient quand le train avait deux minutes de retard.

Les stations ont un charme désuet. Hélas, les massifs de fleurs qui ornaient celle de Tiefencastel ont disparu quand le chef de gare a pris sa retraite. Le train qui se tortille de plaisir vous réserve encore quelques surprises dans la montée de l'Albula. Et la descente vous offre des paysages somptueux avant l'arrivée à Saint-Moritz.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.