Passer au contenu principal

L'Ermitage de Schönried retrouve sa superbe

Le départ de Stefan Walliser a créé des turbulences. Un jeune hôtelier a relevé le défi.

La saison d'hiver s'est bien déroulée et l'été s'annonce bien pour l'hôtel L'Ermitage à Schönried.
La saison d'hiver s'est bien déroulée et l'été s'annonce bien pour l'hôtel L'Ermitage à Schönried.
Jean-Claude Ferrier

Le départ de Stefan Walliser pour se consacrer à sa grande passion, la vigne et les vignerons, a ouvert une période difficile pour l'hôtel Ermitage de Schönried. Trois directions se sont succédé jusqu'à l'arrivée de David Romanoto, un enfant du pays diplômé de l'École hôtelière de Lucerne. Quelques saisons dans les Émirats avant de reprendre la direction d'un grand hôtel à Spiez puis celle de l'Ermitage, avec succès. La saison d'hiver s'est bien déroulée et l'été s'annonce bien. Une clientèle de fidèles, suisses pour la majorité, mais aussi français, allemands et... indiens.

Les bains salins ont été agrandis, le spa modernisé et une nouvelle salle de fitness a été créée. Plusieurs centaines de kilomètres de sentiers balisés sillonnent la région de Gstaad et le Pays d'Enhaut. Et Schönried est reliée à Saanenmöser, Zweisimmen, Gstaad, Saanen, Rougemont et Château d'Oex par le MOB, chemin de fer qui permet une grande variété de promenades.

Du 9 au 14 juillet, les meilleures équipes féminines de beachvolley s'affrontent à Gstaad. Du 18 juillet au 6 septembre, le 63e Gstaad Menuhin Festival Academy roule avec le pianiste Bertrand Chamayou, l'organiste Olivier Latry et le violoncelliste Gautier Capuçon.

Ne manquez pas de faire le déplacement de Rougemont, son église romane devenue temple protestant avec la domination bernoise. Les vitraux de l'abside de Louis Rivier sont remarquables. Autre curiosité, le chalet des Foisses, 1705. Deux grands corbeaux sculptés et posés sur la galerie semblent attendre le retour du propriétaire, un Américain disparu dans le naufrage du Titanic en 1912. On admire aussi le grenier de Marie, la Maison du Cordier, les Clémentites, 1647, l'Hôtel de commune de 1709, qui font partie du riche patrimoine de Rougemont. Le restaurant Le Cerf a été sauvé et joliment restauré. On y croisait des têtes couronnées et des célébrités.

Il faut voir le Grand Chalet à Rossinière. Le peintre Balthus fut son dernier propriétaire. Jadis hôtel, l'établissement avait accueilli Victor Hugo et le capitaine Dreyfuss.

Le papier découpé a connu un développement remarquable dans la région. Le musée de Château d'Oex en possède une riche collection. Ne manquez pas le Musée du ballon, d'où décolla Bertrand Piccard pour son tour du monde. Difficile de s'ennuyer dans la région de Gstaad.

www.ermitage.ch

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.