Passer au contenu principal

L’autre visage belliqueux des fourmis

Cleo Bertelsmeier tord le cou aux idées reçues sur ces mini insectes dans un ouvrage riche d’anecdotes inattendues.

Deux ouvrières en train d'échanger de la nourriture liquide.
Deux ouvrières en train d'échanger de la nourriture liquide.
ALEX WILD

Qui ne s’est pas émerveillé devant le fonctionnement d’une colonie de fourmis qui traverse le balcon ou la cuisine? Impossible de ne pas se demander comment chaque individu sait ce qu’il doit faire, individuellement et collectivement. «On est tous fasciné et donc forcément on se projette, observe Cleo Bertelsmeier, professeure au Département d’écologie et évolution de l’Université de Lausanne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.