Vincent Schmid: La culture victimaire atteint l’Europe

Jean-Noël Cuénod: Vol de nuit sur la laïcité. Cédric Segapelli: Marie-Christine Horn. Claude Bonard: Gripen... le retour ! Hank Vogel: Un maral nommé Vova (6, à suivre) Hélène Richard_Favre: Il assume, ne cesse-t-il de vous le dire, alors? Rodolphe Weibel: Le DETEC (se) trompe

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Vincent Schmid: La culture victimaire atteint l’Europe

La culture victimaire est le titre d’un ouvrage, non encore traduit en français, de deux chercheurs américains, Bradley Campbell et Jason Manning. Par culture victimaire les auteurs désignent non pas une nouvelle tendance artistique ou littéraire mais le fait de cultiver – comme on cultive des plantes sous serre – les sentiments de frustration et de préjudice que chacun peut ressentir envers la condition qui est la sienne. Quelles blessures m’ont été infligées par la société ? Quelles vexations mes ancêtres ont-ils subi ? A quelle oppression l’ethnie à laquelle j’appartiens a-t-elle été exposée ? Et comment tout cela m’empêche-t-il de vivre aujourd’hui ? Cette idéologie du ressentiment soigneusement entretenu est née et prospère sur les campus des universités américaines et canadiennes. Elle commence à déferler sur la vieille Europe. (...)

Jean-Noël Cuénod: Vol de nuit sur la laïcité

Vol de nuit sur la laïcité à l’Assemblée nationale. Dans les dernières heures de mardi et les premières de mercredi, 180 députés (sur 577) rescapés du marathon parlementaire ont accepté, entre deux attaques de paupières, d’exclure totalement les institutions religieuses du répertoire des représentants d’intérêt (lobbyiste en franglais). De justesse : 88 voix contre 85. Certes, ce vote ne clôt pas définitivement la question puisque la navette parlementaire entre Sénat et Assemblée nationale n’est pas terminée. Néanmoins, l’exclusion des associations cultuelles de la liste des lobbys risque fort d’être actée en fin de parcours. (...) Les institutions confessionnelles doivent-elles être considérées comme des lobbys comme les autres ? Comme les autres, non ; comme des lobbys, oui. (...) Avant d’hasarder sa réplique, Le Plouc tient à dire d’où il parle, pour causer comme en 1968. Il est chrétien, franc-maçon au Rite Ecossais Rectifié, issu d’une famille protestante réformée ou plutôt, se considère comme un aspirant à la chrétienté, le Christ ayant mis la barre à une telle hauteur que ce n’est pas demain la veille que Le Plouc sera en mesure de l’imiter. Un modèle, le Christ. Pas un chef de parti qui réclame le versement d’une carte d’adhérent. Le Plouc reste ébloui par le récit évangélique d’un Dieu Tout-Puissant qui se fait Toute-Faiblesse pour aider les humains à vaincre la mort. Récit unique dans l’histoire de l’humanité dont la force traverse l’espace et le temps. (...)

Cédric Segapelli: Marie-Christine Horn

Dans le domaine de la littérature noire helvétique, on appréciera la cohérence de la maison d’édition BSN Press qui est parvenue à mettre en avant des auteurs d’horizons très variés intégrant de manière plus ou moins marquée quelques notions du roman noir, voire même du roman policier en y incorporant une dimension sociale. Dès lors, dans le cadre de sa collection Uppercut, abordant la thématique du sport sous la forme d’opuscules percutants, il n’est guère étonnant de retrouver Marie-Christine Horn qui signe son retour avec 24 Heures, un bref roman à suspense évoquant le milieu de la compétition automobile en rendant ainsi un hommage détourné à son père qui fut pilote de course. (...)

Claude Bonard: Gripen... le retour !

Je lis dans ma Julie du 30 juin 2018 que "malgré un crash retentissant en votation, le Gripen repart en vol" , Saab faisant partie des cinq avionneurs retenus en vue de l’acquisition d’un nouvel avion de combat. En ce qui me concerne, cette nouvelle me réjouit. Le 18 mai 2014, la décision issue des urnes m'avait inspiré cette fable dont la leçon me paraît plus actuelle que jamais : "Les adversaires du Gripen , ayant chanté/ Tout l'été et ayant gagné / Se trouvèrent fort dépourvus/ Quand la bise et les crises furent venues/ Pas un seul coucou dirent-ils surpris/ Vers nos voisins ils se tournèrent/ Les priant de leur prêter/ Quelque avion pour nous aider (...)

Hank Vogel: Un maral nommé Vova (6, à suivre)

(...) Bref! Coupure! Morsure de l’esprit! Stagner dans des eaux tièdes et parfumées pour le plaisir du corps, comme se baigner dans un bouillon de bois de maral, c’est donner trop d’importance à sa minable personne. Dieu qu’elles souffrent ces pauvres bêtes quand on leur scie les cornes! Certaines tombent parfois en syncope et ne se réveillent plus. Crise cardiaque! Elles finissent alors dans les assiettes des curistes. Midi et soir. Tout est pour l’homme civilisé. Rien pour l’animal sauvage. Quant au végétal, il se laisse dominer et bouffer par le roi des singes pour mieux l’abattre un jour. (...)

Hélène Richard_Favre: Il assume, ne cesse-t-il de vous le dire, alors?

Et voici que deux anciens soutiens de l’alors candidat Macron sortent de leur silence sinon de leur admiration pour un homme dont il était déjà évident qu’il était celui de l’en même temps qu’il revendiquait lui-même, d’ailleurs. Tout comme il ne s’est pas caché non plus d’être trangressif. Fort bien mais désormais, aussi bien Jean-Louis Borloo que Dominique de Villepinne goûtent plus autant que cela cette manière de gouverner la France qu’affiche le désormais devenu Président de la République. Comme si tout n’avait pas déjà été évident avant même que ces deux-là et tant d’autres n’accordent leur voix à ce jeune homme dont on a tant de fois décrit les qualités? Il suffit de se référer à cette video indiquée en lien dans le précédent sujet de ce blog pour mesurer à quel point Emmanuel Macron multiple les déclarations contradictoires et constater à qui la France a été confiée!

Rodolphe Weibel: Le DETEC (se) trompe

Le DETEC – Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et des communications dit et répand des bêtises. Une enquête de fréquentation a établi qu’actuellement 80 % des voyageurs se rendant de Lausanne ou de Nyon à Genève ont pour destination finale Cornavin, 20 % seulement Aéroport. Symétriquement 80 % des voyageurs se rendant de Genève à Nyon ou Lausanne montent en train à Cornavin, 20 % seulement à Aéroport. Le DETEC en déduit que la boucle de l’aéroport augmentera de 10 minutes le temps de parcours de 80 % des voyageurs. (...) Selon mon calcul, le DETEC exagère l’inconvénient de la boucle d’un facteur 8 ! (...) (TDG)

Créé: 01.07.2018, 17h13

Articles en relation

Antoine Vielliard: Chômage des frontaliers : être juste ou ne pas l'être

Lire les blogs Claude Bonard: Retour sur le 28 juin 1914 à Sarajevo. Pascal Holenweg: Parce qu'un musée est producteur autant que diffuseur d'idéologie. John Goetelen: Rendez-vous sur l’octaèdre. André Thomann; Santo subito Plus...

Olivier Emery: Que la FIFA mette le fair play en avant!

Blogs sélectionnés Sylvain Thévoz: Lettre à un ami athée. Gorgui Ndoye: Un grand marabout sénégalais à Genève. Jean-Noël Cuénod: Macron s’encouble sur le tapis de la migration. Michel Lambert: Lettre ouverte à Thierry Apothéloz. Plus...

Mauro Poggia: Chômeurs frontaliers, mon deal européen

Blogs à lire Haykel Ezzeddine: Coupe du monde de foot: quelle mascarade! Mireille Vallette: Haine? Non, amour! Didier Bonny: « Désobéissance »: délicatesse, tendresse et bienveillance. Pascal Décaillet: Cela s'appelle la politique. Plus...

Jean-Michel Olivier. Une aigle à deux têtes et ses dix sens

La revue des blogs Daniel Warner: Shaqiri and Xhaka. Houda Khattabi: 2019 sera égalitaire ou ne sera pas! Rémi Mogenet: La femme divinisée et le Surréalisme. Antoine Vielliard: Le marché et la préférence local. Joseph Daher: Gaza, la Suisse coupable . Plus...

Bruno Hubacher: Le prophète Karl Marx et Amazon

Bons blogs Edmée Cuttat: Hollywood élargit son horizon. Maurice-Ruben Hayoun: De l’idée juive du sens. Marie-France de Meuron: L’Église, l’Amour ou la Science ? Pascal Décaillet: Le grand bazar cosmopolite. Claude Bonard: le respect de l’armistice en Corée Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.