Passer au contenu principal

Thierry Cerutti: «Supprimons l'impôt sur les chiens!»

Il est clairement discriminatoire à l’égard d’une partie de la population et n’est désormais plus justifié par le principe du pollueur-payeur.

Thierry Cerutti : Supprimons l'impôt sur les chiens ! (…) La présence d’un chien de compagnie génère-t-elle davantage de frais pour la collectivité que l’aménagement de lieux de détente, de sport ou de loisirs, au point que les propriétaires de chiens devraient être pénalisés pour leur choix ? (…) Pourquoi le détenteur d’un chien devrait-il s’acquitter d’un impôt, alors que bien souvent la présence de cet animal favorise le maintien d’une activité physique et sociale qui évite à la société la prise en charge d’affections touchant les personnes âgées sédentaires et isolées ? Les quelques parcs à chiens créés par les communes remplissent dès lors ce rôle, au même titre que l’aménagement d’un sentier pédestre, d’une piste pour VTT ou d’un skatepark par exemple. A l’heure où notre parlement devra prochainement prendre position sur l’abolition d’un autre impôt historique qui n’a plus sa raison d’être aujourd’hui, à savoir la taxe professionnelle communale, il s’impose également de supprimer purement et simplement celui sur les chiens, lequel est clairement discriminatoire à l’égard d’une partie de la population, et qui n’est désormais plus justifié par le principe du pollueur-payeur.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.