Sylvain Thévoz: Réponse à P. Rothenbühler à propos des mendiants Roms

La revue des blogsJacques-Simon Eggly: Le défi européen de la Suisse en 2018. Olivier Emery: Jean de Genève et François de Rome . Edmée Cuttat: Plongée originale dans un quartier juif hassidique de New York. Didier Bonny: « Le crime de l’Orient-Express ».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Sylvain Thévoz: Réponse à P. Rothenbühler à propos des mendiants Roms

Dans votre dernier billet paru dans le matin Dimanche, vous vous en prenez aux femmes mendiantes roms, les accusant d’être les vraies harceleuse de notre temps. Empilant les considérations sexistes, racistes, sur une minorité discriminée, vous le faites à dessein pour détourner le regard du harcèlement sexuel de rue, problème social avéré. Votre manœuvre est grossière et ne trompe personne. Banalisant le harcèlement sexuel de rue, niant son caractère massif, vous devenez l’allié objectif des abuseurs et harceleurs sexuels, dont le pouvoir découle du silence et de la complicité. Niant les rapports les plus récents démontrant l’ampleur du phénomène, vous prétendez qu’il n’y a pas plus de 10 cas par an qui aboutissent à des plaintes. Ce phénomène est donc, selon vous, insignifiant. Vous faites ainsi mine d’ignorer que le chemin menant du harcèlement à la dénonciation est complexe, les preuves difficiles à apporter. (...)

Jacques-Simon Eggly: Le défi européen de la Suisse en 2018

(...) Le Conseil fédéral et le Parlement ont manœuvré comme ils ont pu, ce qui irrite l’UDC et motive une Initiative en cours, directement dirigée contre l’Accord de libre circulation. (...) On a donc joué avec des fantasmes à propos de cet Accord cadre . L’ennui, c’est que notre nouveau ministre des Affaires étrangères, Ignazio Cassis , a un peu pris en compte ce jeu lorsqu’il a voulu amadouer l’UDC pour son élection au Gouvernement. Il a parlé de pause, de nouveau vocabulaire, de réflexion générale…Bref, de quoi calmer certains à l’intérieur mais de quoi susciter de la méfiance à Bruxelles. (...) Quitte à se faire dire par l’UDC qu’il oublie un peu ses propos de campagne, Ignazio Cassis devrait convenir à voix haute qu’un encadrement de la voie bilatérale et de son mouvement est logique et serait bénéfique à l’intérêt national ; qu’une relation fructueuse et réaliste avec l’UE passe par cela et que notre souveraineté, notre fonctionnement démocratique n’en seront pas altérés. (...)

Olivier Emery: Jean de Genève et François de Rome

Nombre d'esprits chagrins détestent encore aujourd'hui Jean Calvin: quelques rares cathos nostalgiques du Concile de Trente, des fêtards qui confondent plaisir et joie ou divertissement et bonheur. (...) Calvin est non seulement un esprit brillant, mais aussi un grand penseur qui a compris que la raison humaine est corrompue et que l'Ecriture est la seule source de sagesse digne de confiance ici-bas. "Il faut aussi que nous ayons pitié et compassion de tous, car là nous contemplons notre nature (...). Le mot prochain ne signifie pas seulement ceux qui ont accointance avec nous, mais tous hommes sans exception, vu que tout le genre humain fait un corps, duquel étant membres, il faut que nous soyons liés et unis ensemble mutuellement, car ce point doit être résolu que nous devons aider et subvenir aux plus étranges du monde, comme à notre propre chair". Des propos d'une brûlante et pertinente actualité que ne renierait pas le pape actuel des catholiques... sympathique évolution de l'histoire du christianisme. (...)

Edmée Cuttat: Plongée originale dans un quartier juif hassidique de New York

(...) Le film tourné en yiddish est inspiré de l’histoire vécue du protagoniste principal Menashé Lustig, animateur de fêtes religieuses. Il joue ici impeccablement son propre rôle, à l’image des autres acteurs amateurs, dont le petit garçon. Pour la plupart, ils sont issus de cette branche très fermée du judaïsme. Tout en brossant le portrait d’un jeune veuf attachant mais peu gâté par la nature, bedonnant, maladroit, peinant à nouer les deux bouts, désemparé, tiraillé entre sa foi et son amour paternel, l’auteur nous laisse découvrir le quotidien, les mœurs et les rites d’un monde parallèle peu connu, singulièrement fascinant. Bienveillant, respectueux de son sujet qu’il traite avec une précision documentaire, observant sans juger, Joshua Z Weinstein livre ainsi une fable juive instructive sur les plans culturel et religieux. Pleine d’humanité, émouvante et originale, elle laisse aussi percer l’ironie sous l’austérité.

Didier Bonny: « Le crime de l’Orient-Express »

(...) C’est Kenneth Branagh qui signe cette nouvelle adaptation en jouant également le célèbre détective Hercule Poirot qui apparaît dans plus de 50 nouvelles et la moitié des romans d’Agatha Christie. Le réalisateur-comédien a apporté un soin tout particulier à son personnage en rassemblant toutes les descriptions faites par Agatha Christie dans ses écrits. Et force est de constater que cela se voit à l’écran… (....) Mais ce bel emballage ne suffit pourtant pas à susciter un véritable intérêt pour l’enquête que mène le célèbre détective suite au meurtre qui a été commis dans l’Orient-Express. L’ennui guette rapidement et semble contagieux : les actrices et acteurs, pourtant pour la plupart très connus, ne paraissent, eux non plus, guère concernés par les événements. Au moment où la vérité éclate, on se dit qu’on aurait tout aussi bien pu rester sur le quai de gare ou manqué le train tant monté dans cet Orient-Express n’était pas indispensable. (2 étoiles) Toujours à l’affiche 4 étoiles : « Le Brio », « Le sens de la fête ». 3 étoiles. « Happy Birthdead », « Jalouse »…

Pascal Décaillet: Plaidoyer pour l'intérêt supérieur du pays

(...) Regardez la santé. Un casse-tête. Caisse unique ? Caisses publiques ? Couper les ailes aux lobbyistes à Berne ? Fixer les primes en fonction du revenu ? Modèle étatisé ? Privé ? Chaque Suisse, comme dans le domaine de l’éducation, a sa petite idée. Huit millions de ministres de la Santé ! Chacun, surtout, sent en soi la colère qui gronde, parce que les primes, depuis vingt ans, ne cessent de grimper. A partir de là, que faire ? Le Parlement, le Conseil fédéral, sont-ils encore dignes de confiance ? La démocratie directe, activée par plusieurs initiatives conjointes, sera-t-elle la solution ? De ce capharnaüm, rien de durable ne pourra émerger sans une disposition d’âme, en chacun d’entre nous, liée sincèrement à l’intérêt supérieur de la communauté humaine de notre pays. A cela, et non à la défense de telle corporation, tel groupement d’intérêts : il y a un moment où le foisonnement associatif de la Suisse doit céder la place à la clarté de l’intérêt général. Idem pour les retraites. Idem pour la fiscalité. Oui, mais comment définir l’intérêt général, autrement qu’en dégageant des majorités ? C’est précisément pour cela que je crois si fort à la démocratie directe, principalement aux initiatives populaires. (...)

John Goetelen: Trump et Jérusalem : cohérent

Le déchaînement de violence annoncé dans les territoires palestiniens et dans la rue arabe n’a pas eu lieu. (...) La décision de Trump est sensée. Elle met fin à une longue période floue. Elle avalise la nouvelle carte des territoires et rend définitivement caduque le découpage originel. Cette décision a le mérite de la clarté et de pousser chacun à définir de nouvelles positions. Si elle peut alimenter la philosophie anti-occidentale des arabo-musulmans radicaux, elle semble cependant n’être contestée que mollement. Donald Trump a pris le risque de la confrontation. Un risque probablement mesuré et sondé auprès des chancelleries de la région. Le message est pourtant fort: Jérusalem est la capitale de l’État d’Israël et il n’y aura pas de retour en arrière. (TDG)

Créé: 28.12.2017, 12h08

Articles en relation

Rolin Wavre: Palestine, la résistance non-violente comme nouvelle base de négociation ?

Blogs à lire Béatrice Deslarzes: Des Fêtes à visage humain. Maurice-Ruben Hayoun: Pourquoi Israël, pourquoi Jérusalem ? Edmée Cuttat: *Momo", tragi-comédie laborieuse. Didier Bonny: « The Square » : un paquet vide. Plus...

Michèle Roullet: Joyeux Noël? Harcèlement collectif

Bons blogs Philippe Souaille: La fin du privilège helvétique. Claude Bonard: La Restauration genevoise vue de Paris. Marie-France de Meuron: « Il est né le Divin Enfant ». Christian Brunier: Groupes ethniques à Myanmar. Cédric Segapelli : Héros Secondaires. Effets primaires. Plus...

Maurice-Ruben Hayoun: Comment faire la fête dignement ?

La revue des blogs Djemaa Chraïti: 2018 - Le millénaire Rrom de la sortie de l'Inde. Anne Cendre: Noël épicène. Houda Khattabi: Genève, soir du vingt-quatre décembre de l’an 2022. Didier Bonny: Du grand au petit écran: un « Bon Dieu » en « Chocolat » à déguster. Plus...

Mauro Poggia: La diplomatie suisse n'apprend pas de ses erreurs

Blogs bons pour la tête Claude Bonard: A la recherche des canons genevois. Pascal Carlier: Les calamités que nous réserve ce siècle. Maurice -Ruben Hayoun: Les dérives de plus en plus dangereuses de M. Erdogan Plus...

Jean-Philippe Accart: Le phénomène "Monocle"

Bons blogs Didier Tischler Taillard: Fêtes de Genève: de la naphtaline à la transparence? Olivier Bot: Historians en série. Claude Bonard: Genève 31 décembre 1813 Le retour des perruques poudrées. Antoine Vielliard: Projet d'agglomération du Grand Genève : chiche ? René Longet: Lentement l'extrême-droite tisse sa toile Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: Theresa May à Bruxelles
Plus...