Une université de femmes acceptera les transgenres

JaponL'université d'Ochanomizu de Tokyo, réservée aux femmes, va accepter en 2020 les étudiants nés homme mais s'identifiant comme femme.

Image: DR@Ochanomizu university

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une université japonaise réservée aux femmes a annoncé mardi qu'elle allait accepter en 2020 les étudiants nés homme mais s'identifiant comme femme. Une décision rare dans un pays où les droits des minorités LGBT sont en retard par rapport à d'autres pays développés.

La décision de l'université d'Ochanomizu de Tokyo est «probablement sans précédent» au Japon, a indiqué un responsable du Ministère de l'Education, sans toutefois confirmer s'il s'agissait bien d'une première nationale.

Une évolution positive

«Il est souhaitable que plusieurs universités prennent des dispositions allant dans le sens d'une meilleure compréhension des besoins des minorités sexuelles, même si une telle décision appartient à chaque université.»

«Il est important de créer un environnement où l'ensemble de la société accepte la diversité et se montre compréhensive envers les personnes transgenres», a pour sa part réagi en conférence de presse le ministre de l'Education, Yoshimasa Hayashi.

Akane Tsunashima, secrétaire générale de l'Alliance japonaise pour la législation LGBT, a accueilli l'initiative comme «une évolution positive vers un environnement d'acceptation générale dans les universités des minorités sexuelles telles qu'elles sont».

Mariage de même sexe interdit

Ces dernières années au Japon, diverses dispositions ont été prises pour mieux répondre aux difficultés que peuvent rencontrer les adolescents et étudiants LGBT. En 2015, le Ministère de l'Education a notamment demandé aux municipalités de faire des efforts pour empêcher le bizutage et résoudre les problèmes liés aux uniformes scolaires, aux toilettes et aux vestiaires.

Environ 8% des Japonais seraient LGBT, selon l'Institut de recherche LGBT japonais, mais les neuf dixièmes d'entre eux n'osent pas en parler à leur famille et encore moins à leurs collègues. Seulement 13% se confient aux plus proches amis.

La loi japonaise n'autorise en outre pas le mariage entre deux personnes du même sexe, même si certaines autorités locales délivrent un certificat pour faciliter les démarches administratives de couples homosexuels. Les Japonais transgenres rencontrent également de sérieux obstacles pour changer leur sexe de naissance sur les documents d'Etat civil. (ats/nxp)

Créé: 03.07.2018, 11h12

Articles en relation

Un plan pour «améliorer la vie» des LGBT

Royaume-Uni Londres a dévoilé mardi un plan pour les personnes LGBT visant notamment à éradiquer la pratique des «thérapies de conversion». Plus...

«Les choses avancent enfin un peu pour les transgenres»

Conseil fédéral Un projet mis en consultation ce jeudi vise à simplifier la procédure de changement de sexe. Témoignage. Plus...

Trump limite l'armée pour les transgenres

Etats-Unis Donald Trump n'a pas bani les transgenres de l'armée, comme annoncé, mais leur en a fortement restreint l'accès. Plus...

Contre la discrimination des transgenres au travail

Suisse Le taux de chômage chez les personnes transgenres est de 20% en Suisse, soit cinq fois plus que la moyenne. Une campagne de sensibilisation est lancée. Plus...

Décès d'Edith Windsor, militante LGBT historique

Etats-Unis Edith Windsor, dont le combat avait ouvert la voie à la légalisation du mariage homosexuel aux Etats-Unis, n'est plus. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Notes de frais: l'armée suisse aussi!...
Plus...