Passer au contenu principal

Des Suisses continuent de manger chiens et chats

En Suisse, chacun est autorisé à manger de la viande de chien ou de chat. Les associations de protection des animaux voudraient mettre fin à cette pratique. Mais la Confédération estime que cela relève du choix personnel.

Manger son meilleur ami: les Suisses qui mangent du chien ou du chat ne risquent rien sur le plan légal, s'ils le font pour leur consommation personnelle. (Illustration: viande de chien en vente sur un marché en Chine)
Manger son meilleur ami: les Suisses qui mangent du chien ou du chat ne risquent rien sur le plan légal, s'ils le font pour leur consommation personnelle. (Illustration: viande de chien en vente sur un marché en Chine)
Keystone

D'aucuns parlent de vieille légende. D'autres de réminiscences d'un passé révolu. Mais même s'il n'y a pas de statistiques, la réalité est encore bien là, rappelle jeudi le Tages-Anzeiger: en Suisse, on mange aujourd'hui encore de la viande de chien et de chat.

Voilà une particularité qui rapproche la Confédération de la Chine et du Vietnam. Non pas qu'être cynophage serait ici aussi courant que dans certaines contrées d'Asie. Mais parce qu'ici comme là-bas, rien ne l'interdit, en Suisse du moins, tant que cette consommation se limite à l'usage privé.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.