Les Romands ont longtemps résisté au sapin de Noël

CoutumeAttraction de décembre, le sapin participe à la magie de l’Avent et des Fêtes. La coutume avait toutefois peiné à s’implanter en Suisse il y a un siècle.

Dès le 15e siècle, les fidèles protestants commencent à installer le sapin chez eux. Très vite, il sera décoré.

Dès le 15e siècle, les fidèles protestants commencent à installer le sapin chez eux. Très vite, il sera décoré. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a un siècle, les Suisses romands rechignent à adopter l'usage du sapin de Noël des protestants alémaniques. Une coutume importée d’Allemagne. Ils préfèrent leurs traditions: la crèche et la bûche de Noël.

Ils font alors brûler un tronc dans l’âtre lors de la veillée de Noël et durant trois jours (voire les douze nuits suivantes) pour protéger leur maison du malheur durant l’année à venir. De cette coutume dérive le dessert du repas de Noël: la fameuse bûche. Quant au sapin, il séduit les Romands surtout depuis les années 1920.

Elévation de l’âme

Le sapin est chargé de symboles depuis la nuit des temps. Nos lointains ancêtres utilisaient déjà le résineux en cette période de l’année, celle du solstice d’hiver. Ils pensaient que cet arbre abritait de bons esprits et pouvait même protéger des maladies ou de la foudre.

Sa parure toujours verte et ses aiguilles piquantes l’associaient à l’immortalité, au triomphe sur les forces de l’ombre. Sa forme lui valait d’être considéré comme un symbole de l’élévation de l’âme vers les divinités. L’usage du sapin ou de ses branches à des fins magiques s’est maintenu malgré l’arrivée de l’ère chrétienne.

Chêne abattu

La tradition du sapin associé à la Nativité surgit au Moyen Âge. Elle serait née en Allemagne vers l’an 700. Un jour, le moine et évangélisateur Saint-Boniface a voulu montrer aux druides germains que le chêne n’avait aucun caractère sacré.

Il choisit d’en abattre un qui dans sa chute écrase tout sauf un jeune sapin. Saint-Boniface, qui prêche alors la Nativité, décrète que le sapin symboliserait la naissance du Christ.

Durant l’époque médiévale, la foule se presse pour assister aux mystères, ces pièces de théâtre à thème religieux. Le Mystère du Paradis, par exemple, met en scène Adam et Eve devant un majestueux sapin garni de pommes rouges figurant l’arbre de la Tentation.

Dès le 15e siècle, les fidèles commencent à l’installer chez eux le 24 décembre, jour de la fête d’Adam et Eve. Ils placent le sapin à côté de la crèche puisque Jésus est venu racheter l’Humanité égarée après avoir goûté au fruit de l’arbre de la Tentation.

Petits gâteaux

L’arbre s’alourdit bientôt de garnitures: noix, figurines en paille, de roses en papier, de pains d’épices ou de petits gâteaux. Dès le 19e siècle, la tradition du sapin de Noël essaime en Europe.

Les bougies apparaissent et se généralisent après la découverte de la stéarine (1818) et de la paraffine (1830). Les boules décorées s’imposent aussi durant le 19e siècle.

La tradition du sapin de Noël franchit l’Atlantique et le premier orne la Maison Blanche en 1891. Mais la résistance a persisté longtemps dans les régions catholiques.

Après la Deuxième Guerre mondiale encore, l’Osservatore Romano, le journal du Vatican, critiquait «la mode protestante», «cette relique des coutumes païennes».

Depuis quelques décennies, les sapins factices en matière synthétique sont apparus, décorant commerces et habitations. Désormais, apparaissent çà et là des sapins teints en rouge, en bleu voire en jaune.

Parfois, l’arbre est réduit à sa plus symbolique expression: tubulure métallique, spirale garnie de paillettes ou silhouette de sapin en papier plissé. (ats/nxp)

Créé: 21.12.2012, 08h32

Articles en relation

Votre sapin de Noël grouille d'insectes!

Nichoir Le bel arbre qui trône dans votre salon ne regorge pas seulement de guirlandes et de boules. C'est également un refuge pour près de 25'000 insectes microscopiques... Plus...

L'offre en sapins suisses n'est pas suffisante

Fêtes Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à vouloir acheter un sapin suisse ou de leur région, mais l'offre est trop faible - et la croissance de nouveaux arbres prend plusieurs années. Plus...

Pour Noël, plusieurs mairies mettent le paquet

Décorations Certaines communes s’offrent les services de pros pour leurs décorations. D’autres n’en ont pas les moyens et se contentent d’un sapin. Plus...

Barack Obama allume le «Sapin de Noël national»

Washington Lors de la traditionnelle cérémonie d'illumination du «Sapin de Noël national», Barack Obama a rendu hommage aux sinistrés de l'ouragan Sandy. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Moubarak
Plus...