Un pont pour chauves-souris a été érigé à... Monster

HalloweenLes chauves-souris seront en outre à l'abri d'éventuels prédateurs, comme les chats.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le hasard du calendrier ne pouvait être plus ironique. C'est à l'approche de la fête d'Halloween qu'a été ouvert au public un pont spécialement conçu pour servir d'abri aux chauves-souris, dans la ville néerlandaise de... Monster.

«L'idée, c'est que le pont serve d'abri pour quatre espèces de chauves-souris à différents moments de l'année», explique Bart Reuser, du cabinet d'architectes «Next Architects». Long de 25 mètres, ce pont de béton a coûté 700'000 euros (765'000 francs).

Il est déjà surnommé «batbridge», néologisme composé de «bat» (chauve-souris en anglais) et «bridge» (pont). La construction comporte de nombreuses cavités dans lesquelles les mammifères ailés peuvent passer l'hiver ou se reproduire.

Le pont, construit à Monster (ouest des Pays-Bas), se trouve sur une «route de vol» utilisée par les chauves-souris. Aucune voiture ne viendra perturber la quiétude des animaux : seuls les cyclistes et les piétons pourront traverser le pont.

Pour l'hiver, une cavité creusée sur la base du pont a été imaginée. «C'est en quelque sorte une espèce de bunker, car on s'est rendu compte que les chauves-souris se réfugiaient souvent dans des bunkers en hiver», selon Bart Reuser. Pour l'été, de profonds sillons ont été creusés sous le pont.

A l'abri des chats

Les chauves-souris seront en outre à l'abri d'éventuels prédateurs, comme les chats. Il sera impossible à ces derniers d'accéder aux cavités via l'eau.

Bart Reuser n'attend pourtant pas de chauves-souris dans l'immédiat. Le pont s'inscrit dans un projet plus large d'une zone écologique et récréative qui ne sera achevé que début 2016. Vu du ciel, le pont a une forme de «S». Un côté est bardé de lamelles en bois, l'autre est construit en briques rouges.

Arbres creux

Les Pays-Bas comptent une vingtaine d'espèces de chauves-souris, toutes protégées depuis 1973, selon l'association néerlandaise pour les mammifères. Une des menaces pour ce type d'animal est la difficulté de trouver des abris, car les arbres creux sont coupés et les maisons sont restaurées et mieux isolées.

«C'est vrai que l'installation de ce pont dans la ville de Monster peu de temps avant Halloween est ironique. Mais ce n'est pas du tout intentionnel, assure Bart Reuser, Halloween n'est pas une fête très importante aux Pays-Bas».

(ats/nxp)

Créé: 30.10.2015, 21h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...