De l’huile d’origan pour soigner la vigne

L’huile d’origan permet, dans une majorité de cas, de stopper une infection de la vigne par le mildiou.

L’huile d’origan permet, dans une majorité de cas, de stopper une infection de la vigne par le mildiou. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans la viticulture, une herbe de Provence va-t-elle remplacer la bouillie bordelaise? Des chercheurs ont mis au point un traitement à base d’origan pour lutter contre le mildiou, un champignon qui ravage les ceps. Car la bouillie bordelaise, beaucoup utilisée par les viticulteurs, est suspectée, depuis plusieurs années, d’être dangereuse pour les vers de terre, les insectes pollinisateurs et les batraciens vivant aux alentours de ces terrains agricoles.

Or si le sol est dépourvu de vie, plus rien ne pousse. Alors, depuis quelques années, différents groupes de scientifiques essaient de trouver un nouveau traitement. Parmi eux, Markus Rienth, professeur à l’École d’ingénieurs de Changins, et François Lefort, professeur d’agronomie à la Haute École du paysage, d’ingénierie et d’architecture (Hepia) de Genève, ont fait le pari de découvrir un remède 100% naturel contre les pathologies telles que le mildiou.

Première étude réussie

Ainsi, il y a plus d’une année, ces deux associés ont entrepris leurs expérimentations. «Nous avons porté nos recherches sur les huiles essentielles végétales car ce sont des produits naturels aux effets puissants, notamment contre les maladies des plantes», explique Markus Rienth. Pour évaluer l’effet de ces substances sur le mildiou, les chercheurs ont infecté des boutures de chasselas, un cépage particulièrement sensible au pathogène, et les ont exposées à des vapeurs de différentes huiles essentielles, au sein de serres spécialement conçues pour les besoins de l’expérience à l’école de Changins.

«Nous avons donc laissé le cépage en contact constant avec ces substances naturelles dans une chambre adaptée durant plus de dix jours. Mais nous avons constaté qu’au bout de plusieurs jours, ces produits deviennent toxiques. Alors nous avons retenté l’expérience en exposant la plante durant seulement vingt-quatre heures. Et par surprise, cela a fonctionné», se réjouit Markus Rienth. «Nous avons utilisé plusieurs sortes d’huiles essentielles, mais celle d’origan était la plus efficace. Car elle permet à plus de 95% de stopper l’infection», détaille, quant à lui, François Lefort, coauteur de l’étude.

L’huile essentielle de cette plante aromatique pourrait ainsi remplacer la bouillie bordelaise, actuellement utilisée mais néfaste pour le sol. Mais avant de franchir cette étape, de nouvelles expériences restent à entreprendre. «S’il s’agit d’un nouveau moyen de traitement efficace, on ne peut pas imaginer cultiver des dizaines de milliers d’hectares d’origan afin de traiter des centaines de milliers d’hectares de vignes», souligne François Lefort.

Celui-ci estime qu’il faudrait trouver la molécule la plus efficace de l’origan pour ensuite en identifier le gène. «Avec cette dernière, nous pourrions concevoir une fabrication de molécules», détaille-t-il.

Pulvériser avec un drone

Dernière étape: trouver une façon d’appliquer le produit sur différents vignobles. François Lefort explique ses hypothèses. «On pourrait le mettre dans des diffuseurs ou le disperser par pulvérisation à l’aide d’un drone. Cette dernière méthode est très technologique mais sûrement très efficace», conclut-il. Une alternative qui reste à confirmer.

Créé: 22.10.2019, 19h49

Le problème

Le mildiouest la principale maladie de la vigne, souvent dévastatrice. Afin d’éviter cette pathologie, les vignobles biologiques sont traités à l’aide d’un mélange d’eau, de sulfate de cuivre et de chaux, surnommé «bouillie bordelaise». Mais ce remède est, à long terme, néfaste pour le sol. Il faut trouver une alternative.

Articles en relation

L’origan pour protéger la vigne contre le mildiou

Découverte Des chercheurs de Genève et de Changins (VD) ont découvert les étonnants effets de l’huile essentielle issue de cette plante. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La débâcle du PLR
Plus...