Les chiens imitent nos bâillements

Animaux Selon une étude, le meilleur ami de l'homme imite le bâillement des êtres humains selon un procédé purement contagieux et non par empathie.

Selon cette étude, il s'agit de la «première preuve robuste d'un bâillement contagieux chez d'autres espèces que les primates».

Selon cette étude, il s'agit de la «première preuve robuste d'un bâillement contagieux chez d'autres espèces que les primates». Image: illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est encore plus irrésistible pour eux: les chiens imitent le bâillement d'un humain, qu'il s'agisse de leur maître ou d'une personne totalement inconnue. Cela signifie que ce procédé est purement contagieux chez cette espèce, selon une étude parue mercredi.

Chez les humains, ce réflexe bien connu semble se déclencher plus facilement dans certaines conditions de sociabilité, notamment si la personne que l'on imite nous est familière.

Observé aussi chez le meilleur ami de l'homme, le bâillement contagieux était donc jusqu'ici perçu comme étant un signe potentiel d'empathie, explique l'étude parue dans la revue britannique Proceedings of Royal Society B.

Or il n'en est rien, affirme une équipe de l'Université des sciences d'Auckland (Nouvelle-Zélande), qui a combiné les données de six études antérieures réalisées sur 257 chiens avec de nouvelles expériences comportementales.

Une trentaine de chiens ont été soumis à deux exercices différents : dans le premier scénario, un humain sociabilisait avec l'animal, interagissant avec lui (en jouant à la balle, en le caressant, etc), puis il installait le chien sur un lit, se mettait à bâiller devant lui, de manière audible et en s'étirant.

Aucune interaction

Dans le second scénario, il n'y avait aucune interaction, l'humain ignorant totalement le chien, évitant son regard, mangeant devant lui sans rien lui donner. Puis il bâillait, exactement comme dans le premier cas de figure.

Résultat: dans les deux situations, les chiens bâillaient en retour. «Ils le faisaient même légèrement plus en conditions 'anti-sociales'», explique à l'AFP Patrick Neilands, de l'Université d'Auckland, auteur principal de l'étude.

«Cela nous a surpris. Il aurait été plus probable que les chiens imitent une personne familière davantage qu'une personne étrangère, car le bâillement contagieux et l'empathie peuvent avoir des mécanismes cognitifs similaires», poursuit le Pr Neilands. Et ce d'autant plus que chez les humains, ce biais empathique existe, souligne l'étude.

Cette étude apporte donc «la preuve que le bâillement chez les chiens, bien que contagieux, n'est pas lié à l'empathie», conclut le chercheur. C'est aussi selon lui la «première preuve robuste d'un bâillement contagieux chez d'autres espèces que les primates» - le phénomène ayant déjà été observé chez les chimpanzés. (ATS/nxp)

Créé: 12.02.2020, 16h37

Articles en relation

Un léger mieux pour les animaux de compagnie

Jordanie Hôtels pour animaux, séances de toilettage ou de manucure... les Jordaniens changent la vie de chien de leurs amis à pattes. Plus...

Un jeune chien se sacrifie pour ses maîtres

USA Un jeune pitbull de 9 mois a sauvé les deux enfants de ses maîtres de la morsure d'un serpent très venimeux. Plus...

Pas d'intérêt public à la vente d'un chien lucernois

Tribunal fédéral La justice lucernoise allait vendre un chien confisqué par le service vétérinaire. Le Tribunal fédéral la rappelle à l'ordre. Plus...

L'origine du regard attendrissant du chien

Animaux Le meilleur ami de l'homme utiliserait la même technique que les bébés humains pour nous faire plier à ses désirs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Moubarak
Plus...