Sexualité: sensations en berne

FEMINAL'âge ou la maladie peuvent endormir nos perceptions. Heureusement, les chemins vers le plaisir sont multiples.

Image: Unsplash

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Suite à une crise de sclérose en plaques, ma sensibilité, notamment au niveau du gland, a diminué, rendant l’éjaculation difficile à atteindre. Je le vis mal, car la sexualité a toujours été très importante – et facile – pour moi. Nous avons essayé les solutions médicales proposées par les médecins, mais j’aimerais savoir ce que je peux faire moi-même, ou ce qu’on peut faire avec ma conjointe.»

Nathan, 33 ans

Image: Lavipo

Réponse:

En effet, vous avez passablement d’outils en main. Pour être pragmatique, vous avez à effectuer un travail qu’en général les hommes ont à faire un peu plus tard dans la vie, c’est-à-dire adapter votre vie intime aux données d’un corps qui ne réagit plus de la même manière qu’avant. Dans votre cas, l’érection est toujours au rendez-vous, mais la pénétration est moins intense dans les sensations focalisées sur le gland.

L’objectif est donc d’optimiser les autres sources d’excitation et de plaisir. Premièrement, dites-vous qu’il ne faut pas rechercher les sensations d’avant, mais étendre le champ des choses qui vous excitent. C’est comme ouvrir les yeux plus grands, être attentif à ce qui vous stimule de manière plus large: les sensations sur d’autres parties du corps, le toucher, le visuel, les odeurs, les sons, les fantasmes, etc.

Faire danser le bassin

C’est ainsi que vous sortirez de la logique de comparaison avec avant et donc des sentiments d’échec ou de renoncement, qui n’ont rien d’érotique. Comme la sexualité a toujours été facile pour vous, vous avez peut-être fonctionné sur le principe de n’avoir qu’une zone érogène; vous n’avez pas eu, jusqu’à aujourd’hui, à vous poser trop de questions sur tous ces facteurs d’érotisation qui complètent, au besoin, le fonctionnement du corps.

Apprenez, avec votre partenaire, à érotiser le mouvement de votre bassin qui cherche à prendre sa place plutôt que d’être à l’affût des sensations localisées. Jouez ensemble à bouger différemment vos bassins (pas le corps en entier mais bien le bassin, ce qui est moins habituel pour beaucoup d’hommes), à danser ensemble au lit: des rotations, des mouvements de bascule plus ou moins amples et fluides, tout en variant la respiration, les contractions et surtout le relâchement musculaire. Donnez-nous des nouvelles!

NOTRE EXPERTE
Cette semaine, envoyez vos questions à Laurence Dispaux, psychologue-psychothérapeute FSP, conseillère conjugale FRTSCC, sexologue clinicienne ASPSC: laurence. dispaux@femina.ch


CE QUI SE PASSE SOUS LA COUETTE

PAR NICOLAS POINSOT

ENTRE SOI Vous êtes fan de Trump et fantasmez sur les suprémacistes blancs? Votre bonheur est sans doute sur Donalddaters.com, appli de drague s’adressant aux disciples du président américain. Oups, sorry, les données de tous les utilisateurs ont déjà été piratées. Par une agence matrimoniale russe?

BON PRONOM La façon qu’ont les amoureux de parler d’eux est révélatrice du niveau de bonheur dans leur couple, selon une étude US. Ainsi, les personnes utilisant le «nous» plutôt que le «moi» seraient plus épanouies dans leur relation. Une histoire d’interdépendance, supposent les chercheurs.

FINAL C’est l’objet de toutes les attentions des actrices dans les films X. Pourtant, dans la réalité, l’éjaculation masculine n’a pas le même succès. Une enquête publiée dans le Journal of Sexual Medicine montre en fait que pour la moitié des femmes, ce n’est pas une source d’excitation spécifique.

Retrouvez plus de contenus Femina sur www.femina.ch

Créé: 29.10.2018, 10h21

Articles en relation

Sexualité: «J'aimerais tenter l'échangisme»

FEMINA La fidélité, cette norme omniprésente dans le couple, ne se contourne pas sans précautions ni questionnements. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...