Sexo: Porno et alcool menacent notre couple

FEMINALes dépendances, au sens large, peuvent endommager la relation et mettre en péril la santé de celui qui «subit».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mon époux a un problème de consommation d’alcool qui me pèse. Je le surprends également à regarder de la pornographie plusieurs fois par jour. Je m’inquiète qu’il ait développé une dépendance.

Jessica, 33 ans

La réponse

Les problèmes de consommation de pornographie sont de plus en plus fréquents dans notre centre de sexologie. Différents facteurs expliquent cette augmentation. Selon mon expérience clinique, l’accès constant, via les smartphones, est un élément qui revient constamment dans la bouche des consommateurs et de leurs proches. Les problèmes de consommation et d’abus de substances ou d’autres types de comportement, affectent généralement l’entourage. Il est donc normal que vous soyez touchée et que vous viviez mal cette consommation d’alcool ainsi que cet éventuel problème de visionnage de porno. Une habitude devient une addiction si la personne maintient le comportement malgré d’éventuelles répercussions négatives. Cette dépendance crée par ailleurs une détresse psychologique chez la personne qui présente l’addiction ou chez son entourage.

La relation en jeu

En matière de pornographie, hormis certains cas où les comportements de visionnage prennent une telle ampleur que l’individu fonctionne moins bien au quotidien (repli social, difficultés à assumer les responsabilités professionnelles, etc.), ce sont fréquemment les conjoints qui s’en plaignent et en souffrent. Beaucoup se sentent trahis, voire trompés.

Au-delà de cette souffrance, l’addition de plusieurs problèmes de comportements peut endommager votre relation, surtout si cela vous épuise. Il serait peut-être bénéfique de partager vos inquiétudes avec votre époux afin de comprendre comment il vit son rapport à la pornographie. Si vous estimez ensemble que ses habitudes sont en effet source de tourment, contactez un spécialiste pour être accompagnés. Il y a probablement un travail individuel à effectuer, mais des séances en couple sont souvent bénéfiques pour aider les deux partenaires à faire équipe face aux difficultés.

Notre expert
Cette semaine envoyez vos questions à Nicolas Leuba, psychologue, psychothérapeute FSP, thérapeute de couple, spécialiste en sexologie SSS: nicolas.leuba@femina.ch

Retrouvez plus de contenu Femina sur www.femina.ch

Créé: 27.09.2019, 10h15

Articles en relation

Sexo: Il simule, m'aime-t-il encore?

FEMINA Les femmes ne sont pas seules à pouvoir feindre l'orgasme. Toutefois, faut-il s'inquiéter s'il s'y met, à son tour? Plus...

Sexo: Au secours, je suis extrêmement jaloux!

FEMINA Douter sans raison de son partenaire est surtout le reflet de sa propre insécurité. Mais il ne s’agit pas d’une fatalité! Notre experte vous répond. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Premier anniversaire des gilets jaunes
Plus...