«Je pleure après l'orgasme»

SEXUALITÉEtait-ce trop bon, trop fort, trop fou ou trop angoissant? Les larmes après le plaisir vous aident aussi à mieux vous connaître.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Après l’orgasme (avec mon compagnon), il m’arrive parfois d’avoir les larmes aux yeux ou carrément d’éclater en sanglots. Pour moi c’est normal, mais je ne sais pas bien lui expliquer et il est désemparé.»

Sonya, 22 ans

Réponse:

En effet, il serait dommage d’en rester au constat que pour vous c’est normal si ce phénomène ne fait pas partie des points de référence de votre ami. Ne sachant pas au juste quelles émotions vous ressentez lors de l’orgasme, je peux seulement avancer des hypothèses.

La plus probable, et la plus rassurante pour votre ami, serait la suivante: lors de l’orgasme, votre abandon est si complet, la charge érotique mais aussi émotionnelle rassemblée dans la montée de l’excitation si forte, qu’elle se libère et que tout lâche! Ce serait alors le résultat d’un relâchement de la tension corporelle couplé à un soulagement émotionnel et à une capacité de se laisser aller avec l’autre. Plutôt positif, tout cela! Il peut aussi s’agir d’un processus propre à votre corps et lié à la manière dont celui-ci vit l’excitation au travers des tensions musculaires, des pressions internes, de la respiration ou du mouvement. La décharge orgasmique est dès lors différente chez chacun.

Angoisse et insécurité

Chez certaines personnes, les larmes peuvent faire appel à un vécu plus inquiétant: une angoisse d’abandon («C’est trop bon, cela ne peut pas durer!»; «Je suis trop attachée, j’ai trop peur de perdre cette personne!»; «Un tel bonheur va forcément se payer», etc.); un sentiment diffus de culpabilité vis-à-vis du plaisir sexuel; le rappel d’un trauma (une sensation corporelle qui nous ramène à une expérience empreinte de souffrance) ou encore le fait que l’on n’aime plus l’autre. Des études, mais pas en nombre suffisant pour être catégoriques, lient ce que les chercheurs nomment la dysphorie post-coïtale (tristesse, mélancolie voire agressivité alors que le rapport a été bon) avec certains types déficients d’attachement.

J’espère que vous pourrez faire le tri parmi ces quelques éléments et partager ce qui est utile avec votre compagnon. Surtout, continuez à vivre et à manifester vos émotions en toute transparence!

NOTRE EXPERTE
Cette semaine, envoyez vos questions à Laurence Dispaux, psychologue-psychothérapeute FSP, conseillère conjugale FRTSCC, sexologue clinicienne ASPSC: laurence. dispaux@femina.ch


CE QUI SE PASSE SOUS LA COUETTE

PAR NICOLAS POINSOT

DIGITAL Les médecins connaissent de longue date la relation entre doigts et genre: la différence de longueur entre l’index et l’annulaire est ainsi plus marquée chez les hommes. En cause? La testostérone. Toutefois, des chercheurs de l’Université de l’Essex pensent que le ratio entre second et quatrième doigts peut aussi être le marqueur de notre préférence sexuelle. Ils ont ainsi observé, chez les hommes comme les femmes, un écart plus important chez les personnes gays et/ou bisexuelles que chez les hétéros. Un trait prédictif qui demeure cependant très discuté dans le milieu scientifique.

FIGHT CLUB Les disputes, symptômes d’un couple qui va mal? Selon une étude citée par le Times of India, défendre son point de vue est plutôt bénéfique. Les partenaires qui expriment désaccords et griefs ont dix fois plus de chances d’être dans une relation heureuse que ceux qui évitent les accrochages.

(Femina)

Créé: 26.11.2018, 11h19

Articles en relation

Sexualité: «J'aimerais tenter l'échangisme»

FEMINA La fidélité, cette norme omniprésente dans le couple, ne se contourne pas sans précautions ni questionnements. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...