Sexualité: «Tu me regardes, je te fuis?»

FEMINAVouloir être désirable, et se méfier en même temps du désir masculin, le difficile paradoxe des femmes d'aujourd'hui.

Image: Lavipo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«J’ai de la peine avec les hommes qui regardent les femmes avec insistance; je les vois comme lubriques, effrayants; je trouve dégoûtant que les hommes puissent nous «reluquer» impunément. Je m’habille de manière à ne pas attirer l’attention, mais je souffre de ne pas plaire et de n’avoir personne dans ma vie.» Luisa, 30 ans

Réponse:

Joli paradoxe que vous vivez, comme beaucoup de femmes! D’un côté, vous aimeriez exister aux yeux des hommes, être remarquée – en tout cas assez pour rencontrer un homme avec qui partager votre vie – et vous sentir attirante. Une autre partie de vous a appris que les regards masculins, ou le désir masculin, sont source de danger et doivent être découragés. Et il y a une réalité à la base de la peur, celle des viols qui existent bel et bien depuis toujours, rendant votre question trop complexe pour être traitée adéquatement en quelques lignes. Difficile dans de telles conditions d’assumer votre féminité et votre propre désir, qui pourraient susciter un regard, ou pire, une sollicitation.

Où est-il écrit que si un homme nous regarde, il va dépérir si l’on ne répond pas forcément à son désir?

Mais comment avez-vous intégré que le regard désirant (ou même juste le regard admiratif ou de «reconnaissance» que vous êtes un être sexué) est à fuir? La logique que vous semblez suivre est la suivante: si je suscite un regard, l’homme est forcément excité, et face à l’excitation de l’homme je suis en danger (peut-être parce que je suis obligée d’y répondre?). Qui vous a transmis ce type de message? Où est-il écrit que si un homme nous regarde, il va dépérir si l’on ne répond pas forcément à son désir? Bien entendu, si je ne me sens pas en mesure de mettre des limites là où bon me semble, toute interaction sera en effet dangereuse; on doit savoir dire «non» afin de pouvoir dire un «oui» authentique. Et savoir que l’on peut dire «non» à tout moment.

Souhaitez-vous rester dans cette logique, ou préférez-vous profiter sereinement d’un regard masculin, en sachant que cela ne vous engage à rien? En mettant au clair vos besoins en termes de sécurité, vous pourrez prendre le risque d’accueillir le regard d’un homme qui vous intéresse, et simplement offrir à cet homme le cadeau de se sentir exister lui aussi dans vos yeux.

NOTRE EXPERTE
Cette semaine, envoyez vos questions à Laurence Dispaux, psychologue-psychothérapeute FSP, conseillère conjugale FRTSCC, sexologue clinicienne ASPSC: laurence. dispaux@femina.ch


Retrouvez d'autres articles sur la vie de couple sur www.femina.ch

(Femina)

Créé: 11.01.2019, 16h43

Articles en relation

Sexualité: pourquoi craint-il la vasectomie?

FEMINA La prise en charge de la contraception fait partie des sujets délicats à aborder en couple. Plus...

«L'acte sexuel ne me fait pas jouir»

FEMINA Saint Graal de la sexualité, le plaisir louvoie parfois, mais à mieux se connaître on le traque plus efficacement. Plus...

«Je pleure après l'orgasme»

SEXUALITÉ Etait-ce trop bon, trop fort, trop fou ou trop angoissant? Les larmes après le plaisir vous aident aussi à mieux vous connaître. Plus...

Sexualité: être une femme libre, c'est quoi?

FEMINA Y en a marre des normes! Délaçons les corsets sociaux pour retrouver notre propre féminité! Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.