Les poils pubiens s'invitent dans les vitrines

MODEAmerican Apparel a créé la controverse en présentant dans les vitrines d'un de ses magasins à New York des mannequins en plastique avec poils pubiens.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Parmi les passants, les avis sont très partagés: la chaîne de vêtements American Apparel a créé la controverse en présentant dans les vitrines de son magasin de Lower East Side, à New York, des mannequins en plastique avec poils pubiens.

Badauds et clients prenaient vendredi des photos, pouffaient de rire ou au contraire soulevaient les sourcils d'un air horrifié à la vue de ces mannequins vêtus de sous-vêtements transparents, à travers lesquels on pouvait clairement distinguer une épaisse toison pubienne

Campagnes marketing provocatrices

American Apparel, qui n'en est pas à son coup d'essai en matière de campagnes marketing provocatrices, assure vouloir célébrer la «beauté naturelle» à l'approche de la journée - généralement prolifique pour le commerce - de la Saint-Valentin, le 14 février.

«Nous invitons les passants à explorer l'idée de ce qui est 'sexy', à voir dans quelle mesure ils se sentent à l'aise avec les formes naturelles de la femme et peut-être, et c'est le plus important, à venir essayer certains de nos ensembles préférés de la saison», a expliqué la directrice de création de la marque, Iris Alonzo.

«Quand même un peu bizarre»

Layla Khabiri, qui travaille dans un bar à vin et vit au coin de la rue, y voit un «subterfuge facile» pour faire grimper les ventes, reconnaissant toutefois que l'idée est intéressante et quelque peu «contre-culture».«J'adore!», dit Marc Mangano, 41 ans. «C'est juste génial», lance-t-il, la cigarette au coin des lèvres.

«Il y a un côté réel. Même si la plupart des femmes aujourd'hui se rasent un peu plus que ça...». Etudiante, Minjung s'arrête aussi devant la vitrine. Est-ce que cela va la pousser à acheter ces lingeries? Non. «C'est cool, mais c'est quand même un peu bizarre».

Les mannequins en question sont présentés uniquement dans la boutique d'American Apparel sur East Houston Street, à Manhattan. Il n'est pas prévu à ce stade que l'idée soit étendue à d'autres magasins de la chaîne à New York, ou ailleurs aux Etats-Unis. (afp/nxp)

Créé: 17.01.2014, 23h23

Articles en relation

Le fabricant de sacs Freitag se cherche un nouveau patron

Mode La directrice du fabricant zurichois de sacs et autres accessoires de mode, Monika Walser, s'en ira à fin janvier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...