Pierre Jenni: Travis Kalanick, ça vous dit quelque chose ?

La revue des blogsRené Longet: Quand les utopies deviennent des nécessités... Antonio Gambuzza: La rente ou la vie? Daniel Warner: Doing it on the cheap and real philanthropy. Adrien Faure: Entretien avec un libéral algérien : Djamel Alem.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Pierre Jenni: Travis Kalanick, ça vous dit quelque chose ?

Par un hasard qui fait décidément bien les choses, je découvre où s'est planqué le fondateur de la société Uber devenu encombrant pour ses bailleurs de fonds. C'est donc en prenant connaissance d'un jugement du tribunal des prud'hommes de Lausanne que je découvre qu'il est co-directeur de RASIER OPERATIONS B.V., une Sàrl sans employé, basée à Amsterdam dont le but est notamment la conclusion d'accords concernant des services de transport à la demande via des appareils mobiles et des applications Web. Si sa capacité de nuisance reste vigousse, son rayon d'action s'est considérablement limité. Mais son bébé est toujours aussi mal intentionné en dépit des promesses d'ajustements de la nouvelle direction, qui se font de manière réactive au gré des jugements dans les différentes régions du globe, sans stratégie et dans l'attente des voitures autonomes qui enlèveront cette grosse épine dans le pied que sont les chauffeurs. Car, dans le jugement du 2 mai 2019 qui nous occupe ici, les montants évoqués sont tout simplement symboliques. En revanche le sujet de fond et la décision de la Cour valide une tendance en Europe, et plus timidement dans notre pays, qui semble confirmer l'important jugement de la Cour Européenne dans la foulée de l'action des taxis de Barcelone (...)

René Longet: Quand les utopies deviennent des nécessités...

« Le monde va mal » est une opinion largement partagée, du même type que "il fait chaud" (il y a d'ailleurs un lien entre ces deux affirmations). Et celle qui lui est aussitôt associée est qu’ »on ne peut rien y faire ». Toute solution qui va un peu au fond des choses ? Utopique, oubliez, circulez, il n’y a rien à voir ! Utopique de pouvoir fédérer les peuples d’Europe ? Alors que le continent (y compris la petite Suisse qui est proche de son centre géographique) se laissent dicter le ton par le jeu des grandes et moyennes puissances, qui en général ne partagent pas nos valeurs. Désunie, l’Europe (7% de la population mondiale) ne pèse pas lourd. Mais unie, son poids, sa dimension, la mettraient au niveau de l’Australie, de l’Inde, du Canada, du Brésil, de la Chine, des Etats-Unis. Capable de peser sur le monde, de défendre ses habitant.e.s. Utopique de sortir des énergies fossiles et fissiles qui risquent de rendre inhabitables la Planète et constituent 80% de notre consommation d’énergie ? Alors assistons passivement à l’écroulement de ce qui nous est cher, vivons une vie toujours plus artificielle jusqu’à ce que la nature fort brutalement nous dise stop. (...)

Antonio Gambuzza: La rente ou la vie?

(...) PM, on aime ou on n’aime pas. Au contraire de celles et ceux qui le taclent ou qui se taisent, prendre sa défense c'est jouer les équilibristes et les socio-traître de la bien pensance. Pour les élections de 2023, Pierre Maudet déclare ne pas « pouloir » se représenter à sa succession sous l’étiquette PLR, il déclare être favorable à une réforme du système de retraite des Conseillers d'Etat dans les meilleurs délais malgré un manque d'exemplarité relevé par ses détracteurs qui n'aimeraient ne rien changer. Dans le sillage de ses dossiers publics, les enquêtes pour fraude électorale n'ont rien donnés. Conscient de la portée de ses erreurs, en acte de contrition il s'est infligé sa propre sanction en démissionnant de la présidence du Conseil d’Etat, puis, aidé par ses collègues et par le personnel du dicastère de la Police et Justice. (...) En résumé, PM gère sa réputation en se sanctionnant lui-même, lave son honneur en redimensionnant son activité en fonction du prisme des réseaux sociaux et des affaires politiques, s'est mis à la disposition de chacun pour renouer avec la base et tente de diminuer le gap entre deux fiscalités qui feront tanguer les prochains budgets cantonaux. A lui seul il garantit l’idée d’une stabilité politique et d’une intelligentsia helvétique. Certains diraient quel gâchis et d'autres qu'il dégage. Dans mon coin je me dis qu’il n’a rien volé, qu’il nous a fait prendre conscience de nos valeurs et son action aura influencé certains gestionnaires de nos institutions au point d’en révéler les faiblesses. Sous mon drap je chuchote « chapeau bas Monsieur le Conseiller d'Etat et surtout, Merci ».

Daniel Warner: Doing it on the cheap and real philanthropy

Two recent events in Geneva point to disappointing cost cutting. First, the United States national holiday is July 4. For over two hundred years, Independence Day has been commemorated to celebrate the Congress’ Declaration of Independence on July 4, 1776. Geneva used to have the largest July 4 celebration outside the country. It has not taken place for several years (lack of sponsors? security?). This year, as in the recent past, the official celebration at the U.S. Mission was not on July 4; this year it was on June 27. The other event of cost cutting note was the recent meeting of the United Nations Economic and Social Affairs Council (ECOSOC) in Geneva at the end of June. This is an important event (...) “For their part, UN representatives argued that insufficient staff and funding were partially responsible for what many delegates described as a ‘fiasco,” Girardet explained. 2,000 high-level delegates from all over the world came to Geneva for an important meeting and sufficient funding was not available to open and run the conference? The question of responsibility for the “fiasco” is complicated. (...)

Adrien Faure: Entretien avec un libéral algérien : Djamel Alem

AF. Pourrais-tu te présenter s’il te plaît ? Bonjour, mon nom de famille est Alem, mon prénom Djamel Eddine, j’ai 24 ans, je suis né et j’ai grandi à Alger, j’y vis encore mais je suis étudiant dans la ville de Tizi Ouzou en Kabylie, à 80 km à l’Est de la capitale, en Master 2 de Finances et Assurances. J’ai toujours été passionné par le fait d’apprendre, particulièrement ce qui aide le plus à comprendre le fonctionnement du monde : philosophie, sciences physiques, histoire, sociologie, psychologie et, bien sûr, économie. Auparavant, je n’avais pas eu idée de lire un jour ceux qui ont théorisé le système libéral et ce sur quoi il se fonde : mis à part quelques passages d’Adam Smith en économie fondamentale, je n’avais jamais lu d’auteurs libéraux auparavant. Je me suis jeté sur Free to Choose de Milton Friedman, ainsi que La Révolte d’Atlas d’Ayn Rand, deux lectures complémentaires dans ma formation intellectuelle, car l’une apportait les preuves empiriques et la clarté des raisonnements de Friedman, tandis que l’autre donnait la possibilité de questionner les fondements psychologiques et philosophiques de la pensée collectiviste, et de détruire les aprioris infondés selon lesquels « l’individualisme c’est mal », « chercher à s’enrichir pour profiter de la vie n’est pas très sain », « la richesse corrompt », etc. La combinaison de ces deux lectures et d’une pensée renversée m’a ouvert sur une nouvelle perspective par laquelle je voyais une possibilité « réaliste » d’améliorer la société… (...)

Charly Schwarz: Associations, la dérive...

Aujourd’hui, l’association est devenue l'un des rares tabous politiques c'est une véritable loi du silence. Le monde associatif est devenu une courroie de transmission pour les pouvoirs de tout poil : les corporations, les collectivités locales, C'est une machine à souplesses budgétaires… Une fois les structures mises en place par le groupe dirigeant, il est aisé de verrouiller le système et de faire passer ses intérêts propres avant ceux de l’association. (...) Le moment est toutefois venu de publier des informations, d’autant que chaque jour, elles « s’enrichissent » de dérives nouvelles, On constate alors que le « risque dirigeant » est, de loin, le plus important et qu’il affecte deux grands domaines qui constituent la base même de toute association : la vie démocratique et les finances.

Créé: 05.07.2019, 10h28

Articles en relation

Jean-Noël Cuénod: Vincent Lambert et le désarroi du XXIème siècle

Blogs forts Mireille Vallette: Quelle différence entre les homophobes musulmans et les autres? Sylvain Thévoz: Le Conseil d’Etat s’inspire-t-il de Paul Biya pour faire régner l’ordre ? Vincent Schmid: Contrition. Demir Sönmez: Les militants des droits humains manifestent leur soutien à Carola Rackete à Genève Plus...

Cédric Segapelli : Shirley Jackson, "La Loterie et autres contes noirs"

Blogs à lire Sylvain Thévoz: Lettre ouverte à ceux qui se sont appropriés la route. Jean S. Gowrié. Kim, Trump et les Mollahs. Magali Orsini: Le nouvelles monnaies. Didier Bonny: « Noureev » : une forte personnalité. John Goetelen: 45,9°, les détails du record Plus...

Jean-Noël Cuénod: Trump, Kim and Co : l’emblème contre le symbole

Blogs sélectionnés Patricia Aline: L'hébreu: c'est de l'ivrit. Pierre Jenni: Justice, where are you ? (Ziggy Marley) . Ronald Zacharias: L'indécence de la fiscalité immobilière genevoise... Maurice-Ruben Hayoun: L’esclavage, une plaie de l’humanité… Jean-François Mabut: Bonne marche des fiertés Plus...

Sylvain Thévoz: Pour que Genève déclare Paul Biya persona non grata

La revue des blogs Valentin Dujoux: L'émotion face aux drames de la migration, et si on en parlait? Pascal Holenweg: ”Zéro Pub” : une initiative toujours à soutenir. Rémi Mogenet: Horace et les dieux. Danièle Bianchi: Comment inverser le cours du réchauffement planétaire. JF Mabut: Vais-je payer 15 euros par mois à un robot? Plus...

Didier Bonny: Geneva Pride 2019, c'est parti!

Blogs à lire Pierre Jenni: Le TF balaie d'un revers de main plus de 60 ans de jurisprudence. Hank Vogel: El Pirata. Bruno Hubacher: L’asservissement de la justice. John Goetelen: Techniquement ce n’est pas une canicule. Pascal Décaillet: Un jour, on redira ”la Prusse”. Patricia Aline: Netanyhou démission ! Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.