L'obésité peut abréger la vie de huit ans

ETUDELes maladies auxquelles s'exposent les personnes obèses réduisent considérablement l'espérance de vie et les années de vie en bonne santé.

L'obésité correspond à un IMC (poids divisé par la taille au carré) égal ou supérieur à 30 et l'obésité sévère à un IMC supérieur à 35.

L'obésité correspond à un IMC (poids divisé par la taille au carré) égal ou supérieur à 30 et l'obésité sévère à un IMC supérieur à 35. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'obésité et l'obésité sévère sont susceptibles de faire perdre jusqu'à huit ans d'espérance de vie et jusqu'à 19 années de vie en bonne santé aux personnes concernées, selon une étude. Plus un individu est en surpoids jeune, plus le retentissement sur sa santé sera important.

Conduite par le Dr Steven Grover de l'université McGill (Montréal) et publiée vendredi dans la revue spécialisée, «The Lancet Diabetes & Endocrinology», la recherche est issue d'une modélisation mathématique, à partir d'une vaste base de données américaine (la «NHANES» 2003-2010) englobant des milliers d'adultes, âgés de 20 à 79 ans.

Risque accru de développer des maladies

Elle montre que l'obésité est associée à un risque accru de développer des maladies cardiovasculaires, incluant les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux (AVC) ainsi qu'un diabète.

Ceux-ci vont, en moyenne, considérablement réduire l'espérance de vie et les années de vie en bonne santé, par comparaison avec les personnes de poids normal, commente le Dr Steven Grover.

L'excès de poids est défini en fonction d'un indice de masse corporel élevé (IMC : poids divisé par la taille au carré) : le surpoids correspond à un IMC de 25 ou plus, l'obésité à un IMC égal ou supérieur à 30 et l'obésité sévère à un IMC supérieur à 35.

Deux fois plus d'obèses en 30 ans

Les gens en surpoids perdent entre 0 et 3 ans d'espérance de vie, selon l'étude. Les obèses (IMC de 25 à 30) entre un et six ans, tandis que les grands obèses perdent entre une et huit années d'espérance de vie. Les pertes d'espérance de vie les plus importantes concernent les jeunes adultes, âgés de 20 à 29 ans.

Le temps de «vie en bonne santé» perdu peut atteindre environ 19 ans chez les hommes et les femmes très obèses.

1,4 milliard de personnes en surpoids

L'étude a pris en compte le diabète et les maladies cardiovasculaires, mais pas d'autres pathologies (cancers, problèmes respiratoires..) pouvant également être liées à l'obésité chronique.

Selon l'OMS, le nombre de cas d'obésité a doublé depuis 1980. Le surpoids concerne 1,4 milliard de personnes de 20 ans et plus, parmi lesquelles plus de 200 millions d'hommes et près 300 millions de femmes sont obèses. (ats/nxp)

Créé: 05.12.2014, 03h26

Articles en relation

Un tiers de la population est obèse ou en surpoids

Santé Une étude publiée jeudi affirme que la moitié des adultes sera touchée d'ici 15 ans. L'obésité est une cause de mortalité, et pèse autant sur l'économie mondiale que le tabac. Plus...

La «danse du navet» de Michelle Obama

Lutte contre l'obésité La femme de Barack Obama intervient régulièrement, notamment à la télévision, pour alerter des risques de l'obésité. Plus...

L'obésité augmente le risque de développer des cancers

Etude Des chercheurs ont établi un lien entre le poids et 17 des 22 tumeurs les plus fréquemment observées au Royaume-Uni. Plus...

L'obésité infantile progresse et inquiète l'OMS

Nutrition L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé de s'occuper de l'obésité des enfants. En 2012, celle-ci concernait 44 millions d'entre eux, selon les derniers chiffres disponibles, contre 31 millions en 1990. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.