Mireille Vallette: Le succès de Tariq Ramadan? La faute aux médias

Grands blogsDaniel Warner: Are you up for the Olympics? Antoine Vielliard: Que Genève assume ses rêves délirants de croissance. René Longet: Plébisciter la coopération au développement. Maurice-ruben Hayoun: La fable des abeilles de Bernard de Mandeville.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Mireille Vallette: Le succès de Tariq Ramadan? La faute aux médias

Le Temps nous apprend que pour certains, ce ne sont pas d'abord les musulmans qui ont célébré Tariq Ramadan… Et il nous conduit à une belle découverte. Richard Werly du Temps a donné la parole non à des repentis, mais à certains des petits frères de l’inculpé qui ont le même discours. Aujourd’hui, ils voudraient faire croire que le sien n’était pas le leur. Prenons Abdelaziz Chaambi, le président de la Coordination contre le racisme et l’islamophobie a pourtant un discours bien similaire à celui du prophète déchu. Selon lui, les musulmans sont victimes des «laïcards», de moult discriminations, du néo-colonialisme, voire du «racisme» de la République française. Il voudrait, comme Tariq, remplacer cette vile société par les valeurs humaines que portent les musulmans. (...) Houria Abdelouahed est psychanalyste et universitaire, enseignante à l’Université Paris Diderot et férue de philosophie. Au journaliste du Temps, elle déclare : «Tariq Ramadan est le type même du faux intellectuel qui plaît à l’Occident politique. Il n’est pas un intellectuel, mais un prédicateur qui sait jouer de sa séduction.»J’ai fait une petite recherche la concernant (j’ignorais son existence) et suis tombée, merci à Richard Werly, sur une interview de Télérama à propos de son livre «Les femmes du prophète». J’en donne quelques extraits, mais la lecture intégrale est recommandée. Et certainement celle du livre aussi. (...)

Daniel Warner: Are you up for the Olympics?

(...) Events have been moved to be able to broadcast them to the U.S. in primetime. Why, you might even ask, were the Games awarded to South Korea so the broadcasts would reach the maximum U.S. audience at the best time? Are there more viewers in the United States than in Europe? No. Are there more athletes competing for the United States than for Europe? No. Is there more money being paid by sponsors and media in the United States than in Europe? Clearly yes. (...) The counterargument, especially you will say at PyeongChang, has been the possibility of peace between North and South Korea. While there is more hope for a serious dialogue between leaders of the two countries following the Games, poor U.S. Vice-President Mike Pence had to seriously concentrate in order not to turn his head in the direction of the sister of the North Korean ruler. Dialogue? He couldn’t even smile at her, we assume on orders from someone in Washington. So while the Beltway has lost its role as neutral mediator in the Middle East after the announcement of the recognition of Jerusalem as the capital of Israel, a wonderful opportunity to break the ice between Donald Trump and Kim Jong-un was lost…

Antoine Vielliard: Que Genève assume ses rêves délirants de croissance

La hausse des effectifs scolaires en primaires depuis de nombreuses années montre qu'à ce jour c'est le Genevois français qui assume les conséquences des rêves délirants de croissance économiques de Genève. La hausse des effectifs y est deux fois plus rapide que dans le canton. La récente décision du canton de mettre en place une politique active de discrimination à l'encontre des enfants des Genevois installés en France conduirait à accélérer encore plus cette croissance des effectifs. Au delà du caractère ordurier d'une telle politique discriminatoire à l'encontre de ses propres citoyens et contribuables. Au delà de cette nouvelle violation des accords bilatéraux, cette décision est absurde si Genève souhaite préserver les moyens du Genevois français pour investir dans la mobilité. Les 10% de citoyens et contribuables Genevois qui constatent que Genève estime ne plus avoir les moyens de scolariser leurs enfants, devront prendre acte de cet état de délabrement des finances cantonales lorsqu'ils devront décider si Genève a les moyens de baisser de moitié l'impôts sur les personnes morales tel que le propose actuellement les autorités cantonales. Est-ce que l'impôts des Genevois installés en France sert à leur rendre des services publics ou à financer un dumping fiscal à leur détriment ?

René Longet: Plébisciter la coopération au développement

(...) Dans notre canton, à l’unisson de son statut et de son rôle international (un tiers des emplois), le soutien aux actions de coopération est inscrit depuis 17 ans dans la loi et depuis 6 ans dans la constitution ; toutes les communes y participent, ainsi que l’Etat, avec l’objectif d’atteindre 0,7% des budgets de fonctionnement. Ce qui laisse exactement 99,3% des dépenses pour toutes les autres tâches publiques ! 0,7%, indolore dans un budget public - mais une assurance-vie car un investissement dans la stabilité du monde, et un signe que chaque être humain a la même valeur, a droit aux mêmes chances quel que soit le lieu de sa naissance. (...) Le 4 mars prochain les électrices et électeurs de la Ville de Genève se prononceront sur 4 référendums contre des coupes budgétaires. Certes il s’agit du budget 2017, mais la portée politique et symbolique de ce vote demeure importante. Souhaitant s’approcher davantage du 0,7% pas encore atteint, l’exécutif de la Ville de Genève avait proposé en automne 2016 une augmentation des investissements dans la coopération. Non seulement une majorité du conseil municipal a biffé cette augmentation, mais a transféré 340'000.- du montant subsistant à l’aide au retour, qui serait en quelque sorte ainsi payée par les plus démunis du monde… Il s’agit de faire de ce vote municipal un plébiscite pour la coopération, hissant celle-ci une fois pour toutes au-dessus des controverses politiques locales.

Maurice-ruben Hayoun: La fable des abeilles de Bernard de Mandeville

Grâce à la lumineuse et très érudite introduction de son nouvel éditeur et réviseur, Dany-Robert Dufour, nous apprenons l’essentiel sur l’orientation de la philosophie de cet homme qui occupe dans l’histoire des sciences politiques et même dans la philosophie au sens d’attitude dans l’existence, une place vraiment à part. Songez que deux siècles avant Freud, il préférait le dialogue avec ses patients et ses patientes en proie à des crises d’hystérie, au lieu de les soumettre à des saignées ou à des internements. Ce fut donc un précurseur mais aussi un personnage par lequel le scandale arrive ; ce qui explique qu’il fut vilipendé par les bien-pensants, mis en accusant devant les échevins de sa ville et son œuvre brûlée par le bourreau vers 1714. (...) Un détail plus général : certains furent si heurtés par les déclarations de cet homme, ces préconisations et ses idées sur l’organisation de la vie sociale, qu’ils décomposèrent son nom (on est à Londres) en Man devil, l’homme du diable, sinon le diable en personne. Nombre de ses idées n’ont pas manqué d’inspirer certains grands économistes qui débattaient des bienfaits ou des tares du libéralisme, du capitalisme, de la place des pauvres, des femmes dans la société. Il dépasse largement le domaine limité de sa spécialité lorsqu’il reprend le vieux débat déjà amorcé par Saint Augustin sur le droit ou l’interdiction faite à l’homme de laisser libre cours à ses pulsions, de rechercher la jouissance et d’en profiter ; en somme, il conduit une large réflexion sur le capitalisme à venir. Et Karl Marx ne s’y est pas trompé (...) (TDG)

Créé: 14.02.2018, 09h54

Articles en relation

Pascal Holenweg: Du sous-sol des abris PC au bocal de l'aéroport...

Blogs à lire Jean- Philippe Accart: Trouver ce que l'on ne cherche pas... sur le Net. Marie-France de Meuron: Pourquoi le Conseil Fédéral ne confédérerait-il pas la monde médical ? John Goetelen: Tuvalu ne coule plus. Djemâa Chraïti: Rrom, Gitan, Tsigane, d'une confusion à l'autre. Adrien Faure: Entretien avec un anarchiste individualiste Plus...

Magali Orsini: La valeur locative et la taxation des robots

La revue des blogs Haykel Ezzedddine: JO 2018: les présentateurs de la RTS mal inspirés. Olivier Emery: Clint Eastwood brille entre anarchie, athéisme et immoralité. Vincent Schmid: L'âge identitaire. Jean-Noël Cuénod: Le « populisme », cet allié de la mafia des passeurs. Maurice-Ruben Hayoun: Un tournant dans la confrontation avec les mollahs? Plus...

Sylvain Thévoz: Bonnant, Ramadan, parole de maîtres...

Bons blogs Antoine Vielliard: Genève au temps des cerises. Houda Khattabi: Le mythe du profiteur. Claude Bonard: Giuseppe Mazzini, conspire à Genève. Marie-France de Meuron: Commentaires au Dr Patrick Saudan. Pascal Carlier: L’espace, une affaire privée. Béatrice Deslarzes:Un vrai nid de vipères Plus...

Marie-France de Meuron: Commentaires aux huit actions du Dr Mégevand

Blogs à lire Pierre Pittet: Pleine page démagogique dans la Tribune. Edouard Cuendet: Société de Lecture : 200 ans ça se fête ! Didier Tischler Taillard: Communes genevoises complices de sous-enchère salariale? Pascal Holenweg « Le socialisme, ou comment NE PAS s'en débarrasser » Plus...

Hélène Richard-Favre: Nicolas Hulot dans la tourmente…

La revue des blogs Anne Cendre: L'art au féminin. Vincent Schmid: Le voile, une invention chrétienne?. Bruno Hubacher: Carillion et le PPP. Rémi Mogenet: La Providence dans les glaces selon Jules Verne. Carol Scheller: La résistance des femmes. Daniel Warner: Public Service, the Internet and Democracy... Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...