Mireille Vallette: Le roi du fédéralisme suisse est tessinois

La revue des blogsClaude Bonard: Pastiche genevois du poème "l'Expiation". Hélène Richard-Favre: Au-delà de la douleur, le danger. Joëlle Fiss: Droit méchant et droit gentil. Rémi Mogenet: Isis messagère du Christ. Dominique Gamberoni: Pourquoi Genève En Marche?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Mireille Vallette: Le roi du fédéralisme suisse est tessinois

Giorgio Ghiringhelli est à l'origine de six initiatives, dont la victorieuse interdiction du niqab. Son activité politique ne connait pas la crise. (...) Sa plus grande victoire, c’est l’initiative pour l’interdiction de la sinistre burqa, lancée en 2011et acceptée par 65% des votants en 2013. (...) La prochaine sera pour 2019 ou 2020, toute la Suisse votera sur une initiative fédérale. Le trouble-fête a récolté à lui seul plus de 7000 signature. Il engage aussi des personnes payées pour le faire, condition sine qua non du succès. (...) Pour financer (en partie) ses activités, il organise des loteries. Entre autres lots, un repas avec le couple Ghiringhelli chez lui et… mes livres. (...) Les menaces environnementales le laissent indifférent. «J’ai été pendant 15 ans au comité de l’Automobile club Suisse du Tessin. Je possède deux Toyota Celica de 1986, une rouge avec les pneus d’hiver, l’autre grise avec les pneus d’été. Et je n’aime pas les transports publics!» (...)

Claude Bonard: Pastiche genevois du poème "l'Expiation"

L'actualité genevoise m'inspire ce pastiche du poème de Victor Hugo “L'Expiation” : "Il neigeait. On était vaincu par sa conquête. / Pour la première fois l'aigle et la clé de Genève baissaient la tête. / Sombres jours ! (...) / Il neigeait. L'âpre hiver fondait en avalanche. / Après la plaine blanche une autre plaine blanche. / Celle de Plainpalais. On ne connaissait plus les chefs ni le drapeau. / Hier les grandes ambitions, et maintenant les déceptions. / On ne distinguait plus les ailes ni le centre. / Il neigeait. (…) Genève ! Genève ! Genève ! morne plaine ! / Comme une onde qui bout dans une urne trop pleine, / Dans ton cirque de bois, de coteaux, de vallons, / La pâle mort mêlait les sombres bataillons. / D'un côté c'est le Grand Genève, et de l'autre, Piogre. / Choc sanglant ! des héros Dieu trompait l'espérance ; / Tu désertais, victoire, et le sort était las. / O Genève ! je pleure et je m'arrête, hélas ! (...) S'agissant de la campagne électorale qui s'achève, le soir tombait ; la lutte était ardente et noire. (...)

Hélène Richard-Favre: Au-delà de la douleur, le danger

(...) Face à la situation dans laquelle nous nous trouvons tandis que les pressions s’alourdissent envers la Russie, rien ne nous ne sera épargné. Car pour qui s’imagine encore qu’on traite comme on veut ou comme on pense avec ce pays, c’est plus que mal connaître son Histoire et la culture qui la sous-tend. Qu’on aime ou non la Russie, le problème n’est plus là. La fierté de ses citoyens, rappelée par très grand nombre d’entre eux, est d’avoir vaincu Napoléon et Hitler. Autant dire que les mesures prises par un Conseil européen et par une administration états-uniennes ne vont pas les effrayer. A nos experts et autres analystes ou spécialistes, je rappelle, tout comme je l’ai fait à l’adresse du Président français, ce poème d’Alexandre Blok dont l’intensité devrait peut-être retenir leur attention.

Joëlle Fiss: Droit méchant et droit gentil

Partout dans le monde, à travers différents regards et cultures, je constate que le discours politique a souvent tendance à opposer deux droits éminents : le droit à la sécurité et les droits de l’homme. Dans le registre des clichés populaires, la sécurité est un droit « méchant » et réaliste, alors que les droits de l’homme sont « gentils » et idéalistes. La sécurité ? (...) Souvent, l’on dépeint ces droits comme une équation à somme nulle. (...) Notre Canton bénéficie d’une bonne situation sécuritaire tout en gardant une politique d’ouverture. Ce paysage, où la sécurité et le respect des droits de l’homme coexistent harmonieusement, produit un contexte où il fait bon vivre, où il est judicieux de s’y établir, mais également d’y investir-- si les incitations financières et fiscales sont bonnes. La grande force de Genève se repose donc sur une paix sociale, qui conjugue diversité et stabilité. Une série d'effets positifs découlent de ce contexte tels que le progrès socio-économique et les investissements. Continuons à cultiver ce soft power genevois. C’est un vrai trésor…

Rémi Mogenet: Isis messagère du Christ

Après La Fin de Satan de Victor Hugo, qui parle d'Isis comme d'un démon horrible, répandant la mort et la servitude sur les Parisiens, au vingtième siècle, sans doute sous l'influence d'André Breton et du néopaganisme celtique, Charles Duits (1925-1991), l'auteur majeur de Ptah Hotep (1971), a lui aussi évoqué cette figure de la mythologie égyptienne, qu'il liait bien à Paris et à la France, laquelle il adorait en principe - dont il vénérait les symboles fondamentaux. Il l'a fait dans La Seule Femme vraiment noire (2016), montrant son désir de réhabilitation de la mythologie égyptienne qu'il avait déjà manifesté dans ses récits épiques. Mais il l'a fait d'une façon curieuse, car, loin d'opposer l'ancien culte égyptien au christianisme, il est en quelque sorte passé par-dessus le catholicisme romain qui avait rejeté, à la suite d'Augustin, le premier, et a relié Isis au Christ. Rappelons en effet que, à l'image des Juifs qui rejetaient le culte des animaux propre à l'Égypte, l'évêque d'Hippone se plaignait du succès, à Rome, de la religion égyptienne, et s'en prenait à Apulée qui, néoplatonicien, avait, dans L' ne d'or, célébré le mystère d'Isis. (...)

Dominique Gamberoni: Pourquoi Genève En Marche?

Je me reconnais totalement dans ce parti, dans ses leaders ainsi que dans ses membre, miroir d’une classe moyenne déçue de la politique actuelle, souhaitant, pour la plus grande majorité; « Une manière différente de faire de la politique ».(...) Certes, la classe dite "moyenne" est large, c'est aussi pour cela que grand nombre de personnes s'y reconnaissent. Ce n'est absolument pas une honte de faire partie de cette classe, ce n'est pas une insulte de dire que tel ou tel en fait partie (j'en fais moi même partie), en revanche ce qui est honteux c'est que c'est toujours cette classe moyenne qui paie, qui est taxée et qui est, d'une certaine manière, défavorisée car amputée de son pouvoir d'achat. J'ai eu la chance de connaître une Genève prospère dont les rues n'étaient pas polluée par la délinquance, ou chacun pouvait sortir à n'importe quelle heure, sans risque, et ce peux importe son âge. Une Genève où les commerces de tous genre étaient florissants, une ville dynamique et tournée vers ses résidents. (TDG)

Créé: 27.03.2018, 13h34

Articles en relation

Jean-Michel Bugnion: A Genève, la raison d'Etat

Belle revue de blogs Anne Cendre: Figaro. Edouard Cuendet: Monnaie pleine, caisses vides. Daniel Warner: John Bolton. Jean-Noël Cuénod: Arnaud Beltrame, un héros républicain. Olivier Emery: Bravo Monsieur Pléa ! Plus...

Houda Khattabi: Frontaliers, le Veritaserum préélectoral

Blogs de femmes Laurence Fehlmann Rielle: Stop à l'acharnement médiatique contre Anne Emery-Torracinta ! Mireille Vallette: L'immigration enchantée, suite et fin. Béatrice Deslarzes: Nous sommes des automates. Nathalie Hardyn: Pollueurs payeurs, le mieux est l’ennemi du bien. Plus...

Jacques-André Widmer: Un test obligatoire pour tous les candidats ?

La revue des blogs Stéphane Guex-Pierre: Formé ! Bruno Hubacher: L’école de demain dans le meilleur des mondes. Christophe Ebener: La disparition annoncée des oiseaux est une bonne nouvelle ! Maurice-Ruben Hayoun: Un ancien président de la République n’est pas un justiciable ordinaire… Pascal Décaillet: Mai 68 : Cantique de la Nostalgie Plus...

Antoine Vielliard: Scolarisation des Genevois en France

Les blogs de la Tribune Charly Schwarz: Quelle valeur fiscale pour Genève ? Bernard Comoli: controverse antipaludique. Marie-Agnès Bertinat: Les citernes de la honte! Jean-Claude Ruckterstuhl: Transports accompagnés . Olivier Emery: Reconnaissance. Adrien Faure: Brice Touilloux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.