Mireille Vallette: Pierre Maudet et «la laïcité ouverte»

La revue des blogsOlivier Bot: Scarface sur le Vieux-Port. Demir Sönmez: «L’Histoire des nôtres». Pascal Décaillet: Danse de pluie. Bernard Comoli: Sylvie Petter : "La solidarité avec les Yanomami est essentielle". Didier Bonny: "Ce qui nous lie": le verre à moitié plein

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Mireille Vallette: Pierre Maudet et «la laïcité ouverte»

Invité par la LICRA vendredi 23 juin sur le thème de la laïcité, le conseiller d’État Pierre Maudet a rappelé quelques dispositions qui figurent dans son projet de loi, et rapporté le climat de tension qui règne au sein des députés qui le traitent. (…) Le thème est si chaud (vu les innombrables revendications juives et chrétiennes que nous connaissons) que les députés ne sont pas loin de s’étriper. Les divisions traversent la plupart des partis, les débats sont interminables. Après six mois, la commission n’en est qu’à l’article 8 (sur 13) du projet. Nul ne sait si elle terminera ses travaux avant la fin de l’année. Si elle le fait, le débat parlementaire risque de tomber en pleine campagne électorale, ce qui échauffera encore les esprits. Et au cas où les députés ne pourraient pas rendre leur copie avant l’échéance du 31 mai, la loi sera abandonnée. Enfin, si le délai est tenu, un référendum n’est pas exclu. La route de la «laïcité ouverte», comme l'appelle le magistrat, est longue et escarpée. Pour être reconnues, les organisations religieuses devront, c’est bien le moins, respecter l’ordre juridique et les valeurs fondamentales de notre société. Mais comment vérifier? Exemple donné: les aumôniers des hôpitaux, des foyers pour requérants d’asile et des prisons –où est détenue, rappelle le magistrat, «une forte proportion de musulmans». (...)

Olivier Bot: Scarface sur le Vieux-Port

« Riviera Nostra ». Sur fond rouge, le titre du livre reprend la typographie de l’affiche du «Parrain» de Coppola avec cette main tenant une croix d’attelle de marionnettiste. Correspondant de la Tribune de Genève à Marseille, Jean-Michel Verne connaît bien les affaires de cette Riviera qu’il a couvertes pour plusieurs titres de la presse française. Il leur a déjà consacré des ouvrages, sur l’assassinat de la député Yann Piat ou sur les scandales de la fin de règne de Rainier III dans la Principauté de Monaco. Dans les deux cas, un parfum de mafia flottait, écrit-il dans ce nouvel opus. (...) Les Calabrais ont pris l’ascendant sur les Corleone et les erreurs de Toto Riina, le capo di tutti capi. Ils se sont implantés en Ligurie pour déborder depuis Vintimille (où 80% de la population est calabraise) sur le Sud de la France. A Vintimille, toujours, un rapport fait état de la présence de Denaro, un tueur sanguinaire surnommé le "Diabolik", successeur de Riina et Provenzano. Vintimille, plaque-tournante de la mafia sur la Riviera. L’auteur fait état d’un rapport parlementaire français sur la mafia en France et s’étonne que les députés puissent penser que leur pays soit épargné par la criminalité mafieuse de premier niveau (racket drogue et prostitution). Il approuve cependant leur conclusion faisant de la France un lieu attractif pour le blanchiment et les investissements légaux de la criminalité italienne. (...)

Demir Sönmez: «L’Histoire des nôtres»

?smail ?im?ek s’est entretenu avec le photographe Demir Sönmez à propos de son livre comprenant 64 planches de photos, qui vient d’être publié en version bilingue, français-anglais. Pouvez-vous nous dire ce que raconte ce livre? Pourquoi un livre et pourquoi la Place devant les Nations Unies? “Au fait le livre raconte notre histoire. C’est l’histoire de notre lutte. C’est l’histoire des peuples du monde, de ceux qui sont opprimés. La Place des Nations est une place célèbre, sans pareille. A Genève vivent des gens de 190 pays. C’est une ville cosmopolite. Si d’une part nous pouvons évoquer New York, nous avons Genève sur la rive européenne. (...) Parfois le message véhiculé par une planche de photo peut entrainer des dizaines et des centaines de milliers de personnes dans les rues. C’est pour cela qu’il est significatif. Par exemple, ces dernières années, la photo du bébé Aylan, l’image d’un enfant syrien échoué sur le rivage a créé une vague d’indignation dans le monde entier. (...)

Pascal Décaillet: Danse de pluie

(...) Pleuvoir, oui. Incantation. Danse de pluie. Devant l’homme providentiel, on ne pense plus, on n’argumente plus. On se trémousse. Comme si l’univers éditorial, en langue française, avait perdu la raison. Tout à l’extase de louer le Seigneur de l’Elysée. Avant la fin du quinquennat, ceux qui reliront ces délices de pâmoison, dans nos journaux de ce printemps 2017, ne pourront retenir l’immense éclat de rire qui, aujourd’hui déjà, devrait s’imposer à toute âme bien née. (...)

Bernard Comoli: Sylvie Petter : "La solidarité avec les Yanomami est essentielle"

Depuis plus de six ans, Sylvie Petter, infirmière (Suisse) de son état, responsable du programme d'éducation à la santé de SECOYA* à Manaus, passe de nombreux mois dans les communautés Yanomami du Rio Marauiá. Dans un entretien qu'elle a accordé à Sergio Ferrari**, elle parle de son travail et du contexte dans lequel elle agit. Elle rappelle la difficulté d'atteindre – par bateau et pirogue – la quinzaine de communautés Yanomami de cette région de l'État d'Amazonas. La situation économico-politique dans laquelle se trouve le Brésil est à l'origine d'une détérioration de l'état de santé des communautés indigènes, notamment une augmentation de la malaria. Les programmes de prévention développés dans les communautés doivent être complétés par le renforcement de la capacité de celles-ci à défendre leurs droits à la santé, à l'accès à l'eau potable entre autres. (...) La réflexion de Sylvie interpelle sur la nature même de la solidarité que le "Nord" pratique avec le "Sud". Notre pratique de la coopération n'est-elle pas fortement influencée par un ethnocentrisme probablement inconscient ?

Didier Bonny: "Ce qui nous lie": le verre à moitié plein

(...) La qualité première de « Ce qui nous lie » n’est en tout cas pas son scénario qui manque d’originalité et qui tourne rapidement en rond, à tel point que l’on se désintéresse assez rapidement de la question de la succession qui prend trop de place, d’où certaines longueurs. Malgré ce défaut qui pourrait être rédhibitoire, le film fonctionne pourtant plutôt bien grâce à plusieurs scènes émouvantes, comme par exemple celle de la découverte de la lettre paternelle adressée à son fils et jamais envoyée qui fait écho à la visite de Jean à son père sur son lit de mort. Il y a également des moments où l’on rit de bon cœur, tout particulièrement les scènes où Jérémie tente tant bien que mal de dire à ses beaux-parents ce qu’il pense d’eux. Et puis, il y a cette superbe scène collective qui marque la fin des vendanges qui est d’une très grande maîtrise au niveau de la mise en scène et qui met en valeur tout le savoir faire de Cédric Klapisch dans ce domaine. Enfin, les acteurs sont bons… (...) (TDG)

Créé: 29.06.2017, 15h55

Articles en relation

Jean-Dominique Michel: Vous pourriez être plus heureux que vous ne le pensez

La revue des blogs Jean-René Belliard invite Souhiha Abada : "Bloquez-moi ce Qatar que je ne saurais voir". Marie-France de Meuron: Qu’est-ce que le transhumanisme ? Joseph Daher: Alors que l’étau se resserre autour de Daesh, les tensions régionales montent. Plus...

Bruno Hubacher: Ayn Rand n’est pas (encore) morte

La revue des blogs Claude Bonard: Non, la Genève internationale n'a pas toujours existé. Pascal Carlier: L'ultimatum et après... la guerre ? Pascal Décaillet: De quoi se mêle l'UE ? Jacques-André Widmer: Un Jupiter gnostique pour diriger la France... Plus...

Charly Schwarz: Le bruit... c'est fou !

La revue des blogs Jean-Michel Olivier: Jean-Louis Kuffer. Pascal Holenweg: Le Brexit et ses dommages collatéraux. Rolin Wavre: Macron etl'abstention. Rémi Mogenet: Donaldson face à Teilhard. Mireille Vallette: L’innocence des musulmans en colloque. Plus...

Cédric Segapelli: Fred Vargas, Quand Sort La Recluse

La revue des blogs Philippe Morel: Les bruits, les rumeurs ... et la vérité. Pascal Décaillet: Il n'y a pas d'affaire Barthassat. Jean-Michel Bugnion: Darwin mis au ban turc. René Longet: La Poste comment concilier entreprise et service public? Maurice-Ruben Hayoun: Le départ de l'Ambassadeur Harald Braun de l'ONU. Plus...

Maurice-Ruben Hayoun: Et Dieu créa la femme…

La revue des blogs Bruno Hubacher: Chili 1973 – France 2017. Rolin Wavre: Vélo, voiture ou piéton, une question d'espace. Pascal Carlier: Les fourmis mieux que les humains ? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Liliane Bettencourt
Plus...