Michèle Roullet: Joyeux Noël? Harcèlement collectif

Bons blogsPhilippe Souaille: La fin du privilège helvétique. Claude Bonard: La Restauration genevoise vue de Paris. Marie-France de Meuron: « Il est né le Divin Enfant ». Christian Brunier: Groupes ethniques à Myanmar. Cédric Segapelli : Héros Secondaires. Effets primaires.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Michèle Roullet: Joyeux Noël? Harcèlement collectif

A Genève, mais il semble que ce phénomène enfle partout en Europe, on n’ose plus se souhaiter un « Joyeux Noël ». Je ne parle pas des vœux des administrations publiques ni même de ceux des commerçants, mais des échanges entre voisins, amis et connaissances. La formule qui s’est imposée, c’est le « bonne(s) fête(s) », abstraite, floue dont on ne sait si elle est au singulier ou au pluriel. Ce flou permet peut-être d’inclure le Nouvel An, mais annihile à coup sûr Noël. Cette autocensure est affligeante. Cette peur de ne pas heurter l’Autre (le non chrétien) est gravissime et génératrice de violence. En effet, la laïcité n’est pas la persécution du religieux et encore moins la destruction de nos racines. Or, la Suisse et l’Europe ont des racines chrétiennes. Vouloir les extirper entraînera le retour du refoulé avec la violence de celui qui a été dépossédé de son identité, arraché de sa culture et contraint de se soumettre aux tyrannies des “bien-pensants” qui exercent leurs censures et dogmatisme en nous dictant de nouveaux codes langagiers. Il n’y a en effet plus un jour sans que l’on nous ôte notre liberté d’expression et nous harcèle avec une novlangue qui censure certains mots et expressions de la langue française. (...) Le sapin deviendrait même la quintessence de Noël d’après Alain Bouquet, directeur général de l’enseignement obligatoire dans le canton de Vaud. Ce dernier aurait en effet interdit, dans les écoles vaudoises, toute crèche (« car c’est indéniablement un objet symbolique religieux par la présence de l’enfant Jésus »), mais admis le sapin, car : « C’est un vrai symbole laïque, qui fait figure d’emblème neutre de la nativité » (cité par Patrice Favre, in Echo Magazine du 21 décembre 2017 et sur le Portail catholique suisse). (...)

Philippe Souaille: La fin du privilège helvétique

Et si on parlait chiffres ? La Suisse est, de tous les pays européens, celui qui profite le plus des facilités offertes par l'UE. Elle achète et vend plus à l'UE, en proportion, qu'aucun pays de l'UE. Et malgré sa petite taille, elle est le 3ème client de l'UE (derrière les USA et la Chine) et son 3ème fournisseur (derrière la Chine et les USA, juste devant la Russie et son gaz...). Ceci pour les biens matériels, parce que pour les services, la Suisse est le deuxième client et le deuxième fournisseur, derrière les USA ! C'est dire si les liens sont étroits, d'autant qu'évidemment, pour la Suisse, l'UE est de loin son plus gros client et son plus gros fournisseur, dans tous les domaines. Du coup, lorsque la Tribune de Genève affirme cette semaine que la Suisse et l'UE ont déterré la hache de guerre, cela sent la catastrophe... Mais en vérité, le mot est fort et surtout faux: Nulle guerre n'est déclarée! On reste dans un cadre de négociations commerciales et politiques. Le seul changement, c'est que la Suisse avait pris l'habitude d'un ton européen très conciliant, débouchant sur des traités largement favorables à l'économie suisse. Ce qui n'empêchait pas l'UDC de hurler à la dictature impérialiste… Une dictature qui vous enrichit et booste votre économie, j'en connais qui en redemanderait... On est là dans le pur fake news, typique de l'extrême-droite. (...)

Claude Bonard: La Restauration genevoise vue de Paris

Alors que les Genevois avaient l'impression d'être le centre du monde en vivant les péripéties de la restauration de la République, cet événement n'en est qu'un parmi d'autres si l'on feuillette l'édition du vendredi 7 janvier 1814 du Journal de l'Empire à Paris. Au fil des rubriques, en Italie, on rapporte de Vérone que le front est calme depuis l'attaque des Autrichiens à Castagnaro. A Colmar, les cosaques ont pillé Saint-Amarin. (...) C'est sous la rubrique Paris... et non pas Genève, que l'on découvre une dépêche du 6 janvier qui relate les événements de Genève : “Une avant-garde de 3000 hommes sous les ordres du général Bubna, s'est présentée devant la ville de Genève le 30 décembre. (...)

Marie-France de Meuron: « Il est né le Divin Enfant »

Le voici donc cet enfant attendu depuis plus de 4000 ans. Qu’est-ce que cette naissance signifie pour chacun de nous, en deçà de nos cultures religieuses et de nos expériences annuelles ? En quoi la naissance de cet enfant nous concerne-t-elle personnellement en cette période du solstice d’hiver ? S’il vient de si profond dans le temps, cela peut évoquer le fait qu’il se trouve tout aussi profondément enfoui – ancré - en nous. Comme la petite poupée russe, entière, qui est cachée par plusieurs poupées creuses. Dans une autre culture, on parle de l’enfant intérieur. C’est l’enfant pur, non pollué par toutes les imperfections de notre existence, par tous les concepts imposés lors de notre éducation, faussé par des habitudes imparfaites ou la méconnaissance des lois cosmiques. (...)

Hélène Richard-Favre: Moscou, ce jour...

A nouveau, ce 25 décembre se voit endeuillé. Il y a tout juste un an disparaissaient des musiciens, des journalistes, des militaires, des hauts fonctionnaires civils, des membres de l’équipage et la célèbre et si caritative Doctoresse Liza qui les accompagnaient. C’était dans un énième crash d’avion. En ce lundi, à Moscou, un bus a foncé dans l’entrée d’un passage souterrain. Il ne s’agirait pas d’un acte terroriste. Quoi qu’il en soit et tout comme dans le cas de l’avion qui s’est abîmé il y a juste un an, ce genre de drame rappelle sans cesse la fragilité de l'existence. Lapalissade, bien sûr et pourtant ... Chacune et chacun a sa philosophie ou sa foi et sa manière de concevoir la vie et la mort. Puissent ces familles, frappées par la perte de proches, surmonter leur peine, tel est l’un des souhaits et des voeux à formuler en en cette triste fin d’année pour elles…

Christian Brunier: Groupes ethniques à Myanmar

(...) Nous l’avons admirée, peut-être idéalisée. Ses valeurs humanistes se sont tus, tandis que les bains de sang d’une partie de son peuple se développent à l’encontre d’une autre partie de sa communauté. Les grandes démocraties de ce monde sont, elles aussi, bien inactives. Est-ce parce que cette boucherie touche des musulmans ? Je ne l’espère pas … Toute atteinte à la vie humaine doit être combattue avec la même vigueur. Humanistes de tout pays, unissons-nous pour faire taire les armes dans ce pays, comme dans les autres, et pour que les sanguinaires birmans soient arrêtés, puis jugés par les tribunaux pour crime contre l’humanité. (...)

Cédric Segapelli : Héros Secondaires. Effets primaires.

Outre des voyages dans quelques contrées atypiques comme la Roumanie avec Spada de Bogdan Teodorescu (Agullo 2016), l’Allemagne et la Pologne avec 188 Mètres Sous Berlin de Magdalana Parys (Agullo 2017) ou l’Irak avec Bagdad, La Grande Evasion ! de Saad Z. Hossein(Agullo 2017) les éditions Agullo ont toujours eu la particularité de nous offrir des textes originaux remettant en cause le cadre sociétal normé au sein duquel évolue une population. Une définition au sens large de la politique au milieu de laquelle l’individu doit se positionner en fonction de son rapport avec la cité et des règles qui la régissent. Quelle que soit la thématique abordée, l’ensemble des auteurs intégrant cette jeune maison d’édition se caractérisent également par leur ton irrévérencieux et leur regard très incisif qu’ils adoptent en nous proposant des récits se déclinant sur un registre résolument décalés. Ainsi, à propos de la surconsommation de médicaments et des essais cliniques orchestrés par des grands groupes pharmaceutiques, S. G. Browne nous propose, avec Héros Secondaires, une vision grinçante du phénomène, teintée d’un humour à la fois acide et pertinent pour un récit satyrique empruntant les bases de la littérature fantastique en mettant en scène une bande de losers se découvrant quelques pouvoirs paranormaux. (...) (TDG)

Créé: 25.12.2017, 18h39

Articles en relation

Maurice-Ruben Hayoun: Comment faire la fête dignement ?

La revue des blogs Djemaa Chraïti: 2018 - Le millénaire Rrom de la sortie de l'Inde. Anne Cendre: Noël épicène. Houda Khattabi: Genève, soir du vingt-quatre décembre de l’an 2022. Didier Bonny: Du grand au petit écran: un « Bon Dieu » en « Chocolat » à déguster. Plus...

Mauro Poggia: La diplomatie suisse n'apprend pas de ses erreurs

Blogs bons pour la tête Claude Bonard: A la recherche des canons genevois. Pascal Carlier: Les calamités que nous réserve ce siècle. Maurice -Ruben Hayoun: Les dérives de plus en plus dangereuses de M. Erdogan Plus...

Maurice-Ruben Hayoun: Des chorales dans chaque école de France

Blogs crescendo Daniel Warner: More Than Just One Train Wreck. Claude Bonard: Les Autrichiens occupent Genève. Micheline Pace: Le politiquement correct. Pascal Décaillet: Trop tard, Doris! Pascal Holenweg: Assurance-maladie Plus...

Jean-Philippe Accart: Le phénomène "Monocle"

Bons blogs Didier Tischler Taillard: Fêtes de Genève: de la naphtaline à la transparence? Olivier Bot: Historians en série. Claude Bonard: Genève 31 décembre 1813 Le retour des perruques poudrées. Antoine Vielliard: Projet d'agglomération du Grand Genève : chiche ? René Longet: Lentement l'extrême-droite tisse sa toile Plus...

Béatrice Deslarzes: Elles ont eu sa peau

Au fil des blogs Thomas Putallaz: La Lamal, au plus mal. Sarah Emonet: État de stress post-traumatique. Hélène Richard-Favre Le retour en Etats dits de droit. Demir Sönmez: 79e édition de la Coupe de Noël Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: Theresa May à Bruxelles
Plus...