Passer au contenu principal

Michèle Roullet: Si toutes les “garses” du monde francophone

Joëlle Fiss: Petit guide pour faire rayonner la Genève internationale. Leila el-Wakil: Autopsie du dossier du Jeu de l'Arc. Maurice-Ruben Hayoun: Le long calvaire d’Angela Merkel. Christoph Ebener: Nature de demain : tout reste à inventer ! Edmée Cuttat: "A Beautiful Day"...

Sur http://blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Michèle Roullet: Si toutes les “garses” du monde francophone

(...) Sur le théâtre du monde, de nouveaux despotes ou Trissotins veulent jouer leur rôle, au nom de la justice, de l’égalité entre les hommes et les femmes, ou encore « pour changer le monde » (comme me l’a confié une élue d’Ensemble à gauche du Municipal en Ville de Genève). Et, pour atteindre leurs ambitions, ils se mettent à triturer les mots, à les malmener, à les hacher sans la moindre considération pour notre langue. “Certain-e-s militant-e-s, politicien-ne-s, rédacteur-trice-s, ces fameux-euses sauveur-euse-s ou libérateur-trice-s des citoyen-enne-s… “ sont même parvenus à imposer l’écriture inclusive au sein d’administrations qui obligent leur personnel à « rédiger tout document comme étant d’emblée destiné à des femmes et à des hommes afin que chacun et chacune se sentent pareillement considéré-e-s ». Mais, la langue se rebiffe ! (...) La langue, fût-t-elle fasciste - comme le prétendait Roland Barthes (in Leçon) - ne peut être délibérément redressée, car on entretient avec elle des relations compliquées où l’affectif et l’émotionnel ont leurs mots à dire. (...) N’acceptons donc pas qu’on instrumentalise les femmes pour vendre une idéologie ! Et, que toutes les “garses” du monde francophone marchent main dans la main et disent “NON“ à la moralisation de la langue !

Joëlle Fiss: Petit guide pour faire rayonner la Genève internationale

Après 15 ans à l’étranger, c’est la Genève internationale qui m’a donnée l’opportunité de rentrer en Suisse pour continuer à travailler sur les droits de l’homme et la sécurité internationale. Comme de nombreux genevois, je suis partie ailleurs après mes études… pour mieux revenir. (...) A New York, l’on entend souvent « Genève a adopté ce texte le mois dernier » ou « faisons le point après les négociations de Genève ». Et ce, sans parler même d’autres écosystèmes qui me sont moins familiers, tels que le CERN, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) ou l’Union internationale des Télécommunications (UIT). Et il y en a bien d’autres. En somme, la cité de Calvin rayonne bien au-delà de ses contours. Elle est véritablement « la plus petites des grandes villes », un centre urbain à taille modeste, mais d’une renommée mondiale. Ce paradoxe est fascinant. (...) Sur un plan très concret, des travaux de grande envergure se préparent pour rénover les alentours de la Place des Nations et transformer le quartier international. Ce projet est une opportunité rare et fabuleuse pour stimuler de nombreux projets éducatifs et culturels, ainsi que nos infrastructures, logements et transports. Soyons donc à la hauteur de toutes ces ambitions !

Leila el-Wakil: Autopsie du dossier du Jeu de l'Arc

Ce sont au moins quatre demandes de classement qui ont été ou sont sur le point d'être envoyées au Conseil d'Etat concernant le bâtiment du Jeu de l'Arc, n° 43 F, route de Chêne. Ces demandes suivent une pétition de plus de 1500 signatures en faveur du maintien du bâtiment, balayée d'un revers de main ministériel. La demande en démolition du bâtiment quant à elle a été autorisée formellement le 2 novembre 2017 par le Département de l'Aménagement, de l'Equipement et du Logement (DALE). Nous sommes présentement dans le délai de quatre semaines pendant lesquelles il a toujours été possible de recourir contre une démolition ou d'effectuer une demande de classement de sauvetage d'un bâtiment. L'autopsie du dossier permettra au lecteur de mieux comprendre pourquoi on se retrouve dans un tel imbroglio. (...) En 2017 plus que jamais, et au sens ou l'entend Aloïs Riegl dans Le Culte moderne des monuments,la valeur historique, la valeur de mémoire, la valeur artistique de l'Hôtel du Jeu de l'Arc en font un bâtiment digne d'un classement…

Maurice-Ruben Hayoun: Le long calvaire d’Angela Merkel

Angela Merkel avait sûrement la tête ailleurs lorsqu’elle a ouvert toutes grandes les portes de son pays à des migrants venus d’une autre culture et d’une autre civilisation. C’est curieux de la part d’une femme allemande censée bien connaître la sensibilité de ses compatriotes, leur respect scrupuleux des normes et des règles, bref ce qu’on appelle outre-Rhin die deutscheÜbergründlichkeit. Avec tout le respect dû à une femme et à une dirigeante d’exception, il faut bien reconnaître qu’elle a fait un pas de clerc (falschen Schritt), car en permettant à tant de migrants d’entrer chez elle, elle leur a ouvert les portes de l’Europe entière. On connaît les réactions de la république tchèque, de la Hongrie, de la Bulgarie et surtout de la Pologne… Ce fut une immense levée de boucliers (Schilderhebung). Ignorant les oppositions, la chancelière a voulu passer outre, avec les résultats que l’on sait. Le résultat des élections a montré qu’elle avait fait fausse route … (...) Rappelons nous ce que disait le défunt chancelier Helmut Kohl, le père de l’unité allemande, lorsqu’il insista pour se représenter de nouveau devant les électeurs. Je ne me laisserai pas enterrer vivant… Cela se comprend mais ce fut comme pour l’écrivain qui écrit le livre de trop ou le boxeur qui fait le match de trop… L’être humain, disait Socrate, suit toujours le daimon qui vit en lui. Il est rare qu’un homme ou qu’une femme qui est au pouvoir, y renonce de soi-même, pensant que tout peut encore marcher comme cela a toujours été le cas. (...)

Christoph Ebener: Nature de demain : tout reste à inventer !

Le travail est, semble-t-il, terminé. Le département de l’environnement, des transports et de l'agriculture a divisé par deux le nombre de collaborateurs du service de la renaturation des cours d’eau, et laisse maintenant les millions s’accumuler sur le fond qui la finance. A croire que, une fois les premiers baigneurs de la plage Cramer arrivés, il n’y aura plus de béton à démolir, de rives à aménager, ou de nature à construire. A quelques pas de la direction générale du département, des kilomètres de rives rectilignes et d’eau fraîche inaccessible n’attendent pourtant qu’une vision politique pour s’offrir aux genevois et à la nature. (...)

Didier Bonny: « Borg / McEnroe » : drame « psycho sportif » réussi

(...) Tous les éléments sont donc réunis pour faire de ce face à face un film sous haute tension et force est de constater que tel est bien le cas. Elle est palpable du début à la fin et le fait de connaître ou non à l’avance le vainqueur de ce bras de fer n’enlève rien au suspense grâce à un très bon montage, une excellente alternance entre les moments de jeu et ceux plus intimes, une musique qui souligne juste ce qu’il faut la tension et à des acteurs très crédibles dans leur rôle, avec une mention particulière à Sverrir Gudnason véritable sosie de Borg. Un drame « psycho sportif » réussi. (4 étoiles) Toujours à l’affiche 4 étoiles. « Au revoir là-haut » (...)

Claude Bonard: 1927: l’incident diplomatique à la SDN de l’Escalade

(...) En 1927, la situation se dégrade encore plus et la Lituanie est quasiment en état de guerre avec la Pologne. Elle saisit la SdN et porte plainte contre la Pologne. A son tour, Varsovie adresse une note diplomatique aux principales puissances membres de la SdN réfutant le 29 novembre 1927, la thèse de l’agression et du complot. Afin d’apaiser les tensions, le maréchal Pilsudski, le père de l'indépendance polonaise décide de se rendre à la mi-décembre à Genève où le différend polono-lituanien fait l’objet des discussions du Conseil de la S.d.N. C’est alors qu’un événement de l’histoire genevoise provoque involontairement un incident diplomatique qui met le feu aux poudres. Le Conseil décide en effet d’ajourner ses travaux en raison de la commémoration de l'Escalade. Il convient de rappeler que la Compagnie de 1602 avait été créée un an auparavant, en 1926, donnant une ampleur nouvelle à la célébration de l'Escalade. Cette décision irrite Pilsudski au plus haut point. (...)

Edmée Cuttat: "A Beautiful Day"

(...) Un sujet bien malsain dans la lignée de We Need To Talk About Kevin sorti en 2011, qui disséquait la relation intime et haineuse entre une mère dévastée et son fils qui a commis l’impensable. Ici, la réalisatrice écossaise propose une longue traversée effrayante au bout de la nuit dans un New York glauque et interlope. Un voyage dont la violence augmente au fur et à mesure que son héros s’enfonce dans l’horreur. (...)

Demir Sönmez: Les relations diplomatiques entre l’Arménie et la Suisse ont 25 ans

L’association AVETIS sera présente le 24 novembre à 20h au Victoria Hall de Genève pour un Concert dédié au 25ème anniversaire de l’adhésion de l’Arménie aux Nations Unies et de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Arménie et la Suisse.

John Goetelen: Femmes minces, Weinstein et Trump : la vérité est ailleurs

J’écrivais en juillet que selon une étude publiée en 2015, les hommes préfèrent les femmes minces. Une révision de cette enquête le confirme. C’est le blog américain Squawker qui relaie la nouvelle en août 2017. (...) Un autre article, signé Chanda Prescod-Weinstein, s’en prend directement à la science, qu’elle accuse d’être politiquement incorrecte. Elle demande que l’on cesse d’assimiler science et vérité. Jack Kenrick résume la position intellectuelle de cette journaliste féministe… (...)

Xavier Comtesse: Les montres bon marché reculent

Les nouvelles devraient être rassurantes... les statistiques d'exportation des montres montrent qu'elles s'exportent à nouveau (globalement) bien +2,4% en un mois. Sauf que l'entrée de gamme (les montres à moins de 200 fr.) a connu un recul -3,4 % ... ce qui signifie que l'industrie continue à perdre les volumes engendrés par le bas de gamme... mauvais pour l'avenir industriel ! Et que le marché américain est toujours en recul -7,3 ... ce qui signifie que les montres connectées américaines (Apple, FitBit, Garmin,...) prennent des parts de marché aux suisses ... pas super !

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.