Magda Lena: La maison d’Abraham, ma maison pour un mois

Blogs valant le détourJacques André Widmer: Non d'un chien ! (III). Guy Mettan: Oman, une île au milieu de la tourmente. John Goetelen: Nipplespreading et seins de glace. Pascal Décaillet: Une campagne joyeuse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Magda Lena: La maison d’Abraham : ma maison pour un mois

Genève sous la neige, l’arrivée à Tel Aviv se fait avec 7 heures de retard dû au déblaiement. Heureusement le taxi commandé est présent à l’arrivée. Sont ainsi évités les embrouilles avec les taxis légaux et illégaux, difficiles à démêler dans la nuit. En route, échange de questions habituelles entre le chauffeur et moi. -Vous venez de quel pays ? -Je suis suissesse et vous ? - Palestinien. – Oui, pourtant votre taxi a les plaques jaunes des véhicules israéliens… - « c’est parce que je suis Palestinien de Jérusalem-est. Mon taxi est immatriculé en Israël. De toute façon, ici à l’aéroport, tous les taxis sont israéliens. Vous ne verrez que des plaques jaunes. Les taxis palestiniens, aux plaques bleues, n’ont pas l’autorisation de rouler sur la route de l’aéroport ». Premier contact- plus vite que prévu- avec la complexité déconcertante de la région. Plus loin : des lumières vives jalonnent des agglomérations. Aussi fortes que les lampes qui illuminent à Genève la prison de Champ-Dollon. « C’est des implantations israéliennes, en fait des terrains occupés dans notre territoire. Vous en voyez là et là, explique le chauffeur, partout ». Il est trop tard ce soir pour entrer plus loin dans la discussion.Arrivée à destination, je me coule dans la douceur et le calme de la Maison d’Abraham, dans laquelle je suis engagée comme bénévole pour un mois. Cette bâtisse surplombe Jérusalem. Demain je rencontre les six autres volontaires aux côtés desquels je vais travailler. Mais c’est une autre histoire.

Jacques André Widmer: Non d'un chien ! (III)

(...) Je hausse le ton : Doggy, fais pas ton chien gâté sinon tu n'auras pas ta promenade ! Doggy s'est complètement figé devant la porte de l'ascenseur. Je tire un peu plus fort sur sa laisse, sans succès. Mon gentil Doggy trottinant en agitant sa queue s'est mué en femme de Loth, inamovible, statufié ! - N'insistez pas, me conseille sa maîtresse qui a assisté à toute la scène : quand il est buté, rien de le fait changer d'avis ! - Je pourrais peut-être le porter ? Combien pèse-t-il ? - Il fait dans les dix kilos mais je crois qu'il faut renoncer. Attendons plutôt demain que l'ascenseur soit réparé. Le Non ! de (ce) chien est irrévocable. Contrarié et vexé de mon manque d'autorité sur ce dérisoire petit chien, je prends congé de Doggy et de sa maîtresse et me remémore la question que m'avait posée un jeune Algérien rencontré à Bab-el -Oued en 1973 : « C'est vrai qu'en Suisse, on peut acheter des biscuits pour les chiens ? » (...)

Guy Mettan: Oman, une île au milieu de la tourmente

Après un premier reportage dans les années 1990, une seconde visite au début de cette année n’a fait que confirmer cette bonne impression. En quelques décennies, le pays est devenu un modèle de stabilité et de développement économique équilibré qui tranche complètement avec le reste du Moyen-Orient. En Occident, il n’est pas de bon ton de faire l’éloge des monarchies, mais dans le cas d’Oman, il faut bien admettre que depuis que le sultan Qabous a repris les rênes du pays en 1970, les réformes, graduelles et régulières, ont été des succès. Même le printemps arabe, à l’origine de manifestations en 2011, a eu des effets positifs avec une ouverture massive des hautes écoles et la mise en place de programmes de formation pour les jeunes. Ces performances reposent sur une double stratégie : une stricte neutralité en matière de politique extérieure et une politique d’omanisation conséquente et assumée à l’intérieur. Au ministère des affaires étrangères, on est catégorique : pas question de s’ingérer dans les affaires des voisins ni de prendre le parti des uns contre les autres, « respect pour tous », quel que soit le régime en place. Oman a donc gardé ouverte son ambassade à Damas et parle aussi bien avec les Saoudiens, les Emiratis, les Qataris que les Iraniens chiites, tout en gardant un œil suspicieux sur les menées de la coalition saoudienne au Yémen tout proche. Quant à l’omanisation, elle vise à moderniser le pays sans offenser la tradition. (...)

John Goetelen: Nipplespreading et seins de glace

Une surveillance mutuelle s’est aujourd’hui largement installée entre femmes et hommes. Les comportements sont passés au crible du correct et de l’incorrect ou de l’offensant selon les lubies de chacun. Profitons de nous amuser sur ce thème en parlant de Nipplespreading. (...) Le Manspreading désigne initialement le comportement de certains hommes, qui étalent leurs cuisses latéralement sur un siège dans un transport public. Ils occupent deux places au lieu d’une. Dans la foulée, et en retour d’ascenseur, on a constaté l’étendue du Bagspreading, soit le dépôt d’un sac sur une place assise, ou d’un petit chien, ou d’une jambe avec chaussure. Pratique qui semble très appréciée de la gente féminine, qui il faut le souligner est plus souvent chargée de sacs et de petits chiens que les hommes. Le spreading, que l’on traduit par l’étalement, pourrait s’appliquer à d’autres aspects. (...) $ Pascal Décaillet: Une campagne joyeuse

(...) Plongé dans la campagne électorale genevoise des 15 avril et 6 mai prochains, j’observe, je scrute, je hume. Totalement immergé au milieu des candidats au Grand Conseil (ils sont 104 à passer à « Visages de Campagne », sur Léman Bleu) et au Conseil d’Etat, j’ai dépassé depuis longtemps la simple approche idéologique. Je préfère contempler la totalité de la personne. Hors de cet humanisme, qui vous amène à pénétrer dans la logique de combat et d’existence de chaque candidat, point de salut. Il y a évidemment des gens très bien dans tous les partis, oui tous, de la gauche la plus radicale à la droite la plus dure. Ce qu’il faut, c’est tenter de saisir le secret de chaque chemin. Et puis, dire une chose, très fort. La politique, ça doit bien sûr être très sérieux sur le fond, mais ça ne doit surtout pas être ennuyeux ! Surtout dans une campagne électorale. Car enfin, ce qu’on délivre aux gens, ça n’est pas seulement un programme, une idéologie, mais aussi des vibrations. (...)

Créé: 07.03.2018, 13h44

Articles en relation

Pascal Holenweg: Garder le medium, c'est le message

Blogs à lire Anne Cendre: Les combattants du français. Antoine Vielliard: Comment financer la scolarisation des 10% des Genevois qui vivent en France. Gorgui Ndoye: Pour célébrer les Femmes ! Didier Bonny: Un fort sentiment de bonheur. Plus...

Jacques-André Widmer: Nom d'un chien !

Bons blogs Mauro Poggia: Que la ficelle est grosse... ! Edouard Cuendet: Oxfam : morale à deux vitesses ? Maurice Robert Hayoun: Jean-François Colosimo, Aveuglements. Cédric Segapelli: La cité des trois saints. Ronald Zacharias: Le nouveau PAV façon 'Cité Radieuse' Plus...

Daniel Neeser: Lorsqu'on tue votre enfant, est-ce que vous avez envie ou la force de pardonner?

La revue des blogs Leila el-Wakil Situation de crise: le grand schisme. Eric Bertinat: Zadisme genevois en vue ! Haykel Ezzeddine: Pour une meilleure visibilité de l’art urbain genevois. Rémi Mogenet: Isis dans la légende dorée de Paris. Pascal Carlier: L'heure de la tonte a sonné. Maurice-Ruben Hayoun: L’Etat d’Israël, une théo-démocratie Plus...

Christian Brunier: Halte à la dictature de l’urgence !

La revue des blogs Jean-Noël Cuénod: Ultralibéralisme, vers le crétinisme compétent ? Ronald Zacharias: Le PAV dans la mare... Djemâa Chraïti: Les Réverbères de la mémoire. Houda Khattabi: Education sans frontière. Pascal Décaillet: Frères de la Côte Plus...

Jean-Marc Genet: Billy Graham, bon et fidèle serviteur

Bons blogs Maurice-Ruben Hayoun: “Je voulais leur dire mon amour”. Christophe Ebener: Les valaisans aiment leur Rhône ! Et vous? Claude Bonard: Marie Leszczynska à Genève. Adrien Faure: Roberto Fucile, 27 ans. Rémi Mogenet: David Lynch et les visages détachables Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

USA: les enfants de migrants séparés de leurs parents
Plus...