John Goetelen: En réalité le climat se refroidit depuis 7000 ans

La revue des blogsLise Wyler: Saga du café. Patrick-Etienne Dimier: Le MCG et le peuple votent à l’unisson dans 75% des cas. Anne Cendre: Il y a des livres qui vous prennent aux tripes. Mireille Vallette: Genève accepte un nouveau symbole de radicalisme musulman. Bruno Hubacher: Des aveux tardifs...

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

John Goetelen: En réalité le climat se refroidit depuis 7’000 ans

Le réchauffement actuel n’est qu’un sous-cycle dans la tendance générale à long terme de l’holocène. Il est peu significatif quand on le compare aux dix derniers millénaires. Et il est bienvenu. Car nous sortons d’une des périodes les plus froides depuis la dernière glaciation. Comment le sait-on? Par la reconstruction du climat du passé au moyen, entre autres, des carottes de glace du Groenland du forage GISP2. (...) On constate des variations abruptes sur à peine quelques siècles. Peut-être en vivons-nous une actuellement. Trois repères historiques marquent les périodes chaudes: la civilisation minoenne, l’époque romaine et l’optimum climatique médiéval. La plupart des graphiques utilisés pour démontrer le réchauffement actuel le présentent comme unique et extrême. Ils prennent comme date de départ le XIXe siècle, éventuellement le XVe, ou l’an 1000. Souvent même on ne montre qu’un siècle d’évolution des températures. Cela produit un effet grossissant. C’est ce qu’on nomme l’effet loupe: on ne regarde qu’une section courte et on la prend pour représentative de l’histoire du climat. Cet effet loupe fait émerger (ou justifie) l’alarmisme, qui lui-même sert la politisation du sujet. (...)

Lise Wyler: Saga du café

C'est un marché juteux, car le commerçant fixe le prix à sa guise. Chez nous, dans une fourchette de 3 à 4 francs et chez les Alémaniques, de Bâle et de Zürich, il monte à 4,50 et même plus à 5 francs. Ce qui n'est pas normal, car tout le monde se ravitaille chez le même grossiste. Allez chercher l'erreur. Dans les salaires, dans le prix de location des surfaces commerciales, dans le montant des impôts? Que sais-je? Et la différence, le fossé, le gouffre du prix est encore plus énorme si l'on passe la frontière: 1,20 euros en France voisine et 1 euro tout rond en Italie. On se pince. (...)

Patrick-Etienne Dimier: Le MCG et le peuple votent à l’unisson dans 75% des cas

Sur la législature en cours, les positions du parti sont les plus similaires à celles de la population, devant celles du Grand Conseil. (...) Affubler le MCG du qualificatif de "populiste" est tout simplement la démonstration de la pauvreté du vocabulaire politique de ses adversaires car s'il existe bien un qualificatif qui convient au MCG ce n'est pas celui-ci mais celui de Souverainiste. Le PLR les plus éclairés, pour ne pas dire les plus lettrés, me prédisent que le MCG, sans son leader historique, va perdre 30% lors de la prochaine joute électorale. Je pense exactement le contraire. Sans cette locomotive devenue boulet, le MCG va encore bondir…

Anne Cendre: Il y a des livres qui vous prennent aux tripes.

Le Sympathisant de Viet Thanh Nguyen (Belfond, 2017) est l’un d’eux. Ce roman, paru l’an dernier aux Etats-Unis sous le titre de The Sympathizer, a obtenu de nombreux prix, dont le Pulitzer 2016 et le prix Sofitel du meilleur livre étranger 2017. C’est le premier livre d’un jeune Vietnamien qui s’est documenté aux meilleures sources pour raconter l’hallucinante chute de Saigon en 1975, l’installation de certains Vietnamiens aux Etats-Unis et le retour de quelques-uns d’entre eux, désireux de reprendre le combat contre les Viet Congs. (...) L’auteur n’a pas vécu ce qu’il raconte puisqu’il est né en 1971. Mais avec sa famille, il a été l’un des boat people qui a fui le Vietnam en 1975 pour se réfugier aux Etats-Unis. Il est maintenant professeur à l’université de Californie du sud. Fresque historique et politique d’une période, Le Sympathisant a l’envergure d’un chef d’œuvre.

Mireille Vallette: Genève accepte un nouveau symbole de radicalisme musulman

Le burkini est désormais autorisé dans les piscines de la Ville. Sami Kanaan est grand! ...ou tout petit. (...) Sami Kanaan, conseiller administratif chargé des sports, est socialiste et Genevois. Deux attributs qui vous poussent à l’ouverture, à la tolérance, à l’amour de l’autre… fut-il obscurantiste. Réparant sa faute, le magistrat vient donc de publier un nouveau règlement qui autorise cette couverture, pour autant que le matériau corresponde aux règles d’hygiène. Une démission de plus devant l’offensive radicale. Comme pour son cousin le niqab, l’autorisation porte le message qu’«il y en a si peu…» Il fut un temps où il y avait si peu de foulards! Sur le même sujet, Christophe Ebener publie un blog intitulé Que Sami Kanaan montre ses seins!

Jean-Noël Cuénod: «Laïcité» laxiste? «Laïcité» sectaire? «Laïcité» identitaire? Laïcité tout court!

La polémique soulevée par Charlie-Hebdo contre Edwy Plenel à propos de l’affaire Tariq Ramadan doit être dépassée. On devine, derrière ces attaques, des règlements de comptes personnels et confraternels[1] qui polluent et parasitent le seul débat qui vaille : quelle laïcité pour quelle République ? Surtout en ce triste anniversaire des attentats du 13-Novembre 2015. Placer au bon endroit le curseur de la laïcité paraît fort malaisé à pratiquer, en France, à Genève et ailleurs, surtout lorsqu’il s’agit d’islam. Ainsi, trois pseudo-«laïcités» sont-elles mises en avant : laxiste, sectaire et identitaire. (...) La laïcité n’est pas la religion de ceux qui n’ont pas de religion, ni une «contre-communauté». Elle repose sur trois piliers indissociables : la liberté absolue de conscience, la séparation de l’Etat d’avec les communautés religieuses et la neutralité confessionnelle de l’Etat. Ce dernier et les institutions des communautés religieuses peuvent entreprendre des actions communes lorsque le bien général est en cause. Mais sans jamais confondre l’un avec les autres. La laïcité protège autant ceux qui croient au ciel que ceux qui n’y croient pas. Elle est la rose et le réséda.

Bruno Hubacher: Des aveux tardifs

Après « What happened » le récit d’une amnésique, voilà « Hacks » les recueils d’une repentie. La présidente ad interim du Parti Démocrate américain, 28 juillet 2016 au 25 février 2017, Donna Brazile, publie à son tour son livre choque, et elle n’y va pas avec le dos de la cuillère. Le psychodrame de la descente aux enfers du Parti Démocrate américain suit son cours, malgré les récentes victoires à la Pyrrhus en Virginie et New Jersey. (...) La débâcle du Parti Démocrate ne date cependant pas de 2016. En 2008, l’espoir de toute une génération, le sénateur Barack Obama, semblait vouloir amener un changement du mode de financement de la vie politique à travers son concept novateur des petites contributions via internet et sa campagne « grassroot », « Obama for America ». Une fois élu toutefois, les bonnes résolutions furent vite oubliées. Le président prit grand soin de marginaliser son organisation, jusqu’à lui interdire tout activisme, dans le souci de ne pas contrarier les démocrates conservateurs (blue dog democrats) et leur puissants donateurs. (The Intercept) (...)

Maurice-Ruben Hayoun: La Russie de Vladimir Poutine

(...) Prenons le cas du proche Orient, Benjamin Netanyahou est devenu un abonné de la ligne Tel Aviv Moscou et les états-majors des deux pays se connaissent bien. Ce qui explique qu’Israël intervienne dans le ciel syrien chaque fois qu’il le juge nécessaire. Alors que faire ? Ou plutôt que faut il éviter absolument de faire ? Nous avons fait une erreur en tentant d’encercler la Russie. J’étais en Lettonie, à Riga, il y a trois semaines ; ce pays, et c’est son droit, a opté pour l’Europe et pour l’Otan. La Russie n’a pas apprécié. L’Ukraine, de son côté, a voulu en faire de même, mais on voit ce que cela lui a coûté et continue de lui coûter. Il faut donc trouver une solution afin que la Russie, partenaire incontournable dans les négociations internationales, joue un rôle positif. Si nous ne le faisons pas, cela ira de mal en pis. Je sais bien que les Etats sont des monstres froids, que les intérêts les guident avant tout autre chose, mais il faut changer d’attitude à l’égard de la Russie. La préservation de la paix mondiale est à ce prix. Songez simplement à la déflagration qui pourrait menacer le Proche Orient si la Russie laissait le Hezbollah manœuvrer à sa guise en Syrie. Cela déclencherait inéluctablement une guerre préventive de la part d’Israël.

Didier Bonny: « Tout nous sépare » : peu crédible

(...) « Tout nous sépare » est un film noir qui se situe entre le drame social et le polar. Pas déplaisant, il y a quand même deux ou trois scènes violentes qui peuvent heurter les personnes sensibles, mais pas suffisamment abouti en raison de son scénario peu crédible. (2 étoiles) Toujours à l’affiche 5 étoiles: « L’ordre divin ». 4 étoiles: « Au revoir là-haut ». « Confident royal ». « Detroit ». « Le sens de la fête »… (...) (TDG)

Créé: 14.11.2017, 14h08

Articles en relation

Claude Bonard: Les joueurs de flûte de Hamelin sur les bords de la Vistule

Blogs à noter Charly Schwarz: Le véritable roman "No Billag". Une histoire de publicité. Demir Sönmez: Fête de lancement de campagne Ensemble à Gauche. Marie-France de Meuron: Que coûte la gestion de la fécondité et de ses conséquences ? Micheline Pace: A Vienne Klimt, Schiele, Moser, Wagner. Pascal Holenweg: Retour sur la révolution russe et son héritage Plus...

Mireille Vallette: Les jeunes musulmans n’aiment pas les questions qui fâchent

La revue des blogs Mohammed Kenzi: Le regard d'un ancien soignant sur l'externalisation des services en EMS... Daniel Warner: Tennis Nostalgia. John Goetelen: Sexisme, racisme, charia : les nouvelles ségrégations. Joëlle Fiss: Pourquoi je me présente au Grand Conseil ? Plus...

Jean-Michel Bugnion: Le piège de la séduction

Blogs saisissants Alexandre de Senarclens: Le Cartel intersyndical est-il encore un partenaire de négociation? Gorgui Ndoye: Sur Tariq Ramadan, que la lumière se fasse...! Xavier Comtesse: Horlogerie: vers la fin de Baselworld? Charles Selleger: Mode d'élection au Conseil fédéral... Plus...

Rémi Mogenet: Affaire Weinstein, comme dans un roman de Houellebecq

Blogs à lire Djemâa Chraïti: Catalogne, jusqu’au bout… la liberté. Edouard Cuendet: Bienvenue au Business Park de Tannay ! Jean-Michel Olivier: Testament paysan. Le groumeur genevois: Les fainéants et la fièvre de la liberté. Claude Bonard: Evénements genevois du 9 novembre 1932... Plus...

Bernard Comoli: Convention de Minamata : le mercure moins insaisissable ?

La revue des blogs Bernard Comoli: Convention de Minamata : le mercure moins insaisissable ? Djemâa Chraïti: “Une guerre civile? Vous n'y pensez pas”. John Goetelen: 4 et 5 novembre 1966 : désastre sur Florence. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

De nombreux morts dans un attentat en Egypte
Plus...