John Goetelen: Femme, ne parle pas en mon nom, un nouveau pacte

La revue des blogsMireille Vallette: Ramadan-Neirynck: tout était déjà dit. Edmée Cuttat: Polar bancal avec Catherine Deneuve et le rappeur Nekfeu. Claude Bonard: Droit de veto sur les ordonnances ? Montesquieu reviens ! Lise Wyler: Debout les seniors. Pascal Décaillet: France-Iran : l'espoir d'une ouverture.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

John Goetelen: Femme, ne parle pas en mon nom : un nouveau pacte

Étant un homme je connais un peu les hommes. Je ne suis modèle de rien d’autre que de moi-même. Je n’ai aucun angélisme ni aucune vérité à communiquer. J’ai appris de mes expériences, et bien qu’hypersensible j’ai heurté comme j’ai aussi été heurté. (...) La femme, possiblement par instinct, puis par stratégie et par éducation, a bridé, dominé les hommes depuis la nuit des temps. Mais entre le besoin masculin d’essaimer et de baisouiller tous azimuts, et l’exclusion sexuelle demandée par la femme, il y a conflit. Un conflit qui dure encore. Pour être choisi durablement par une femme, un homme doit se montrer assez fort pour la défendre au besoin, assez bon géniteur, avec de l’audace et du courage pour la conquérir. Pour ces raisons les comportements de séduction sont différenciés. L’homme avance de manière visible, montre ses compétences, la femme montre sa beauté, attend et se réserve. Dans ce comportement masculin, l’insistance est importante. (...)

Mireille Vallette: Ramadan-Neirynck: tout était déjà dit

La télévision suisse romande consacre une heure à l’affaire Ramadan. Reconnaissons-le, la chute du Prince nous réjouit. De même que l'embarras des médias suisses qui durant des décennies ont propagé l'idéologie de l’islamiste. Et puisque son ami Jacques Neirynck est invité, c’est l’occasion de rappeler ce que les deux complices se disaient dans un livre-interview paru en 1999, "Peut-on vivre avec l'islam?" (...) L’islamiste semblait insubmersible. Les mosquées romandes l’adulaient, les médias lui sont restés d’une totale fidélité… jusqu’à la noyade finale. Lorsque j’ai lu son livre d’entretiens avec Jacques Neyrinck, je l’ai senti tanguer. Lorsque j’ai lu Frère Tariq de Caroline Fourest, j’ai cru qu’il allait couler. Lorsque je l’ai vu poursuivre son alliance avec Youssef Al-Qaradawi, j’ai pensé qu’il serait démasqué. Rien de tout cela ne s’est produit. Au contraire, les autorités le fréquentent volon­tiers. En octobre 2016, le délégué genevois à l’intégration intervient avec cet invité à la journée annuelle de l’Union des organisations musulmanes de Genève (UOMG) présidée par son frère Hani. Et à la sortie de son dernier livre avec Edgar Morin, la RTS a immédiatement convoqué son spécialiste favori. Ce sera probablement sa dernière prestation.

Edmée Cuttat: Polar bancal avec Catherine Deneuve et le rappeur Nekfeu

(...) Le réalisateur propose en effet un polar sans intérêt au scénario bancal où tout sonne faux et où on ne croit forcément à rien. D'un côté le violent Rodolphe (Nicolas Duchauvelle) est poursuivi, avec sa bande de petits dealers, par de très vilains caïds. de l'autre Julia (Diane Kruger) jeune femme riche, handicapée à la suite d’un accident, est une droguée dépressive, masochiste et, sans surprise, amoureuse de cette racaille de Rodolphe. (...) A commencer malheureusement par la grande Catherine figée, inexpressive, tous les comédiens sont aussi peu convaincants les uns que les autres, quand ils ne tombent pas dans la caricature. A l’image de l’intrigue qui atteint des sommets de grotesque.

Claude Bonard: Droit de veto sur les ordonnances ? Montesquieu reviens !

Un article de la Tribune de Genève de ce jour nous apprend que sous la coupole fédérale, le Parlement serait prêt à museler le Parlement. Faire "mumuse" avec le droit de veto, où que ce soit et quel qu'il soit, c'est à mon sens le début des ennuis ou, pour le moins l'immobilisme et le désordre qui guettent. Comparaison n'est pas raison, regardons ce qui se passe au sein du Conseil de sécurité des Nations Unies avec un droit de veto paralysant. Au XVIIIe siècle, l'une des raisons de l'anarchie qui a miné l'Etat polonais fut le droit de veto poussé à l'extrême, le "liberum veto". (du latin, littéralement « j'interdis librement »). Un seul parlementaire pouvait, en faisant usage de cet outil, bloquer tout projet en cours d’examen et n’importe quel vote. Imaginez ça au Grand Conseil genevois où sous la coupole fédérale !... (...)

Lise Wyler: Debout les seniors

Récemment dans notre journal préféré, je ne sais plus quelles instances recommandaient de pas plus céder sa place aux aînés dans les transports. Sous prétexte que ça les aiderait à améliorer leur équilibre dans les virages secs, les brusques coups de frein et d'accélérateur. Non, les chauffeurs des TPG ne conduisent pas comme des voyous, mais les aléas de la circulation ne leur laisse parfois pas le choix d'une conduite douce et régulière. Tout-à-fait d'accord d'entraîner les aînés à maîtriser les mouvements de leur corps, mais surtout pas dans ces circonstances. Imaginez un bus bondé, un arrêt inopiné et les aînés vont gicler, au mieux, sur les genoux d'un voyageur ou, ou pire, sur le plancher ou dans les mains courantes. (...)

Pascal Décaillet: France-Iran : l'espoir d'une ouverture

(...) On nous permettra de trouver plus naturelles les tentatives d'arbitrage de Téhéran, dans cette région du monde, que les catastrophiques ingérences armées de Washington, tiens par exemple celle du printemps 2003 contre l'Irak. On nous permettra, aussi, d'attendre de la France, liée par son Histoire à un monde auquel les États-Unis n'entendent pas grand chose, d'entretenir, avec l'Orient compliqué, des relations choisies par elle-même. Et non dictées par Washington. La France que nous aimons est celle d'une diplomatie souveraine et non-alignée, nourrie de contacts et de réseaux culturels, renseignée sur l'Histoire et sur les forces en présence. Surtout, défendant le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Cela tient en un discours, inoubliable : celui prononcé à Brazzaville, le 30 janvier 1944, en pleine guerre, par un homme seul, sans terre et sans appui : il s'appelait Charles de Gaulle. (TDG)

Créé: 08.11.2017, 16h19

Articles en relation

Rémi Mogenet: Affaire Weinstein, comme dans un roman de Houellebecq

Blogs à lire Djemâa Chraïti: Catalogne, jusqu’au bout… la liberté. Edouard Cuendet: Bienvenue au Business Park de Tannay ! Jean-Michel Olivier: Testament paysan. Le groumeur genevois: Les fainéants et la fièvre de la liberté. Claude Bonard: Evénements genevois du 9 novembre 1932... Plus...

Bernard Comoli: Convention de Minamata : le mercure moins insaisissable ?

La revue des blogs Bernard Comoli: Convention de Minamata : le mercure moins insaisissable ? Djemâa Chraïti: “Une guerre civile? Vous n'y pensez pas”. John Goetelen: 4 et 5 novembre 1966 : désastre sur Florence. Plus...

Pascal Holenweg: Le retour des classes dangereuses ?

Blogs en vue Didier Bonny: La pollution, cette catastrophe tout sauf naturelle. Adrien Faure: Beat. Claude Bonard: Le 9 novembre 1932 vu de la Côte d'Azur. John Goetelen: Négalités salariales, la RTS, agent de propagande. Joseph Daher: Marxisme, processus révolutionnaire et fondamentalisme islamique Plus...

Jean-Noël Cuénod: La Catalogne en pleine histoire belgo-suisse

A travers les blogs Daniel Warner: A drop-by to Geneva. Rémi Mogenet: Tirant lo Blanc . Sylvain Thévoz: Le christianisme n’est pas né à Interlaken. Maurice-Ruben Hayoun: Réflexions sur un verdict controversé… Cédric Segapelli: Hidéo Yokoyama... Plus...

Maurice-Ruben Hayoun: Ils rendent grâce à Dieu de ne pas les avoir créés femme !

La revue des blogs Diego Esteban: Pas civique! Edmée Cuttat: Jeu de massacre barge et malsain. Grégory Pons: Mais pourquoi les horlogers suisses sont-ils aussi affreusement radins ? Lise Wyler: Proches aidants,Schwaab a eu le choix.Didier Bonny: « Au revoir là-haut» : défi relevé avec brio Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

De nombreux morts dans un attentat en Egypte
Plus...