Joëlle Fiss: Laïcité, Genève se situe entre Paris et New York

Bons blogsThomas Bläsi: L'escalade de la course au Conseil d'Etat 2018. Alexandre de Senarclens: Et si on parlait idées et logement ? Edmée Cuttat: Kechiche veut célébrer la vie, l'amour, les corps. Pascal Décaillet: La nouveauté d'un possible. Pierre Gauthier: Innocente genevoiserie ou censure sournoise?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Joëlle Fiss: Laïcité, Genève se situe entre Paris et New York

(...) Deux images se contrastent, donc. Celle de « Paris » où la laïcité doit empêcher l’ingérence de la religion en politique pour le bien commun de la République— et celle de « New York », où la laïcité permet de célébrer l’expression individuelle, un épanouissement multiculturel et la célébration de la diversité. (...) A Genève, et selon ce projet de loi, l’expression religieuse n’est ni encouragée, ni découragée. Nous sommes dans une laïcité d’abstention, pour reprendre le philosophe protestant Paul Ricœur, une laïcité qui s’exprime par la neutralité religieuse de l’Etat. L’Etat est conscient qu’il faut se prévenir de l’extrémisme religieux et de la violence commise au nom de la religion, tout en assurant le droit à la liberté de religion et de conscience. C’est un délicat équilibre à préserver. La nouvelle loi genevoise permettrait à chacun de respirer à sa guise—sauf si l’ordre public est gravement menacé. Ainsi, c’est seulement dans cette situation extrême que des signes religieux pourraient être interdits dans l’espace public. Le diable serait donc dans les détails de la mise en œuvre de cette loi… (...)

Thomas Bläsi: L'escalade de la course au Conseil d'Etat 2018

(...) Par un heureux, pour ne pas dire curieux, hasard, le courrier estampillé PLR est pour sa part parvenu à ses destinataires dès le 14 mars, soit le jour même de la réception par nos compatriotes du matériel de vote. Sauf à introduire le courrier dans la même enveloppe que le matériel de vote, on n’aurait pas pu faire mieux ! Mais là n’est pas le plus grand exploit du PLR, lequel a réussi à faire parvenir le 14 mars et donc l’avoir, au mieux, posté le 12 ou 13 mars, un courrier daté du… 16 mars ! Ainsi donc le PLR va probablement réussir à donner raison au pronostic délicatement exprimé par la chancellerie dans son livret d’explication de vote… Recours ou pas, le PLR prend ainsi une sérieuse option sur le PS en cette fin de saison…

Alexandre de Senarclens: Et si on parlait idées et logement ?

(...) J’ai eu l’opportunité en ce début de semaine de débattre de la problématique du logement à Genève lors de l’assemblée générale de l’Asloca. Présent aux côtés du conseiller d’Etat Antonio Hodgers, du candidat au Grand Conseil Pablo Cruchon et de Bertrand Reich, avocat et ex-président de la Chambre genevoise immobilière… Il faut poursuivre le combat contre la pénurie de logement et chercher à répondre au besoin de tous les Genevois(e), sans pénaliser une partie de la population au profit d’une autre. L’accord sur le logement de 2006 présente depuis trois ans des résultats tangibles, avec plus de 2'000 logements construits, parmi lesquels un tiers de logements sociaux. Nous devons continuer dans cette voie afin d’aboutir à une détente du marché bénéfique pour tous. Cette démarche ne peut se faire que dans un esprit de concertation avec les communes et les propriétaires, esprit qui fait malheureusement cruellement défaut à l’heure actuelle. La question de l’accession à la propriété est elle aussi centrale..

Edmée Cuttat: Kechiche veut célébrer la vie, l'amour, les corps

(...) Insistante, la caméra d’Abdellatif Kechiche s’attarde alors lourdement sur les corps féminins, les fesses débordant généreusement de shorts ultra-courts de ses héroïnes éméchées qui se trémoussent sur la piste de danse. Une façon de filmer ses actrices non seulement sous toutes les coutures mais au plus près du postérieur qui ne doit pas spécialement plaire au mouvement #MeToo… On peut regretter la pesanteur inutile de ces passages libidineux même si le réalisateur dit avoir voulu retrouver une forme d’allégresse perdue, une liberté aujourd’hui disparue avec les attentats en France. Mais on ne peut que reconnaître, le talent de Kechiche à capter le bouillonnement de l’adolescence, la sève qui monte, le trouble amoureux, la grâce, les élans de jeunes gens impétueux. Ils sont de surcroît interprétés par des comédiens pour la plupart débutants, qui se coulent à merveille dans cette proposition hédoniste où le réalisateur s’emploie à raconter l’insignifiant, à flirter avec le vide. Mais où on ne cesse à s’attendre à quelque chose, ce qui donne curieusement du suspense à l’histoire.

Pascal Décaillet: La nouveauté d'un possible

(...) Une liste avec uniquement des femmes : le principe philosophique ne m’avait jamais plu, je le trouvais sectaire, alors que la République est une et indivisible. Bref, j’étais – et suis encore, au fond – mal disposé, sur le principe. Seulement voilà, il y a les principes, et il y a les personnes. Pour ma grande opération « Visages de Campagne », 104 candidats face à moi, six minutes chacun, j’ai rencontré huit représentantes de la Liste des femmes. Au-delà de savoir si je suis d’accord ou non avec elles, j’ai découvert des univers, des engagements, une joie militante profondément ancrée. Enfin, quelque chose d’assez puissant, à quoi je ne m’attendais pas. Ensuite ? Ensuite, rien ! Pierre Gauthier: Innocente genevoiserie ou censure sournoise?

L’émergence de ces listes est due au rejet des partis en place exprimé par la population. (...) La Liste pour Genève (LPG) que nous menons avec Magali Orsini est sans doute la plus crédible de ces nouvelles forces. Son entrée au parlement et au gouvernement est souhaitable car des personnes expérimentées y côtoient des citoyennes et des citoyens engagés dans la vie réelle. La LPG est la mieux armée et la plus riche des compétences diverses indispensables pour renouveler un monde politique sclérosé. (...) Outre l’aveu d’abyssale incompétence et de désinvolture que cette faute démontre, cette ridicule « genevoiserie » n’aurait-elle pas eu pour but de discréditer les nouvelles listes et de favoriser quelques politiciens soucieux de se voir éjecter de leur rente de situation par un vote populaire ? En y regardant bien, ne s’agit-il pas là d’une forme de censure ? Une « censure molle » déguisée en grosse et innocente bourde ? (...)

Marie-France de Meuron: Le schisme en médecine (...) L’histoire se passe en France. Une jeune fille de 19 ans meurt des complications d’une otite, en 14 jours, malgré 2 passages aux urgences où des erreurs ont été cumulées. Ce qui surprend, c’est qu’en même temps, des médecins lancent un manifeste contre leurs collègues alternatifs (surtout homéopathes et acupuncteurs) qu’ils accusent de «fake medecine » avec une assurance qui n’a d’égal que leurs manques de connaissances et surtout de pratiques, sûrs qu’ils sont de leurs croyances et de leurs méthodes « scientifiques »- malgré le fait qu’elles sont constamment remises en cause-. Ils sont très fiers de citer le fameux serment d’Hippocrate : « Il exige du médecin d'offrir les meilleurs soins possibles et de la façon la plus honnête. » (...) Si on confédérait les différentes médecines, les praticiens qui ont un contact direct avec les patients s’assiéraient à la même table et pourraient s’enrichir mutuellement des démarches des autres courants thérapeutiques, pour le plus grand profit des malades et …. pour une économie des primes maladie. (TDG)

Créé: 22.03.2018, 14h40

Articles en relation

Jacques-Simon Eggly: La Russie sœur difficile mais soeur

La revue des blogs Esther Hartmann: Lettre à une enfant placée. Xavier Comtesse: Apple Watch contre Baselworld: une victoire sans combat ! Sylvain Thévoz: Laïcité, Maudet dégoupille la grenade. Marko Bandler: Mon Dieu ! Voilà qu’on reparle de laïcité… Plus...

Magda Lena: Le bus 231 relie Jérusalem à Bethléem

Flot de bons blogs Olivier Cohen: Un maire qui s’affiche, des affiches qui s’arrachent . Jean-Dominique Michel: Solitude et dérive du pouvoir.. Jean-Michel Olivier: La littérature en spectacle. Edouard Cuendet: Littérature de proximité. Pascal Carlier: La "démocratie européenne". Daniel Warner: Is the Medium Really the Message? Plus...

Olivier Baud: Des camps scolaires pérennes et gratuits, c’est possible!

La revued es blogs Houda Khattabi: Coopération sanitaire, où en sommes-nous? John Goetelen: Le pogrom numérique. Rémi Mogenet: Jupiter Président. Michel Lambert: Poutine fauteur de guerres ou victime ? Marie-France de Meuron: Réflexions sur la science post-moderne. Pascal Décaillet: Alors, ils ont ciblé AET... Plus...

Didier Bonny: « La Ch'tite famille »: pas « chi » pire

Blogs à lire Djemâa Chraïti: « Vous m’avez rendu toute ma dignité ». Jean-Noël Cuénod: Justice–Triste tropisme des procureurs de la Toile. Pascal Décaillet: Candidats, faites-nous aimer la politique ! Joëlle Fiss: Dédicace spéciale à tous les alumnis de HEI Plus...

Anne Cendre: Parler suisse

Blogs en vue Marko Bandler: Smartvote : et si on faisait de la politique ? Edmée Cuttat: Dubosc drague Alexandra Lamy. Marie-France de Meuron: Qu’est-ce que la médecine des mauvais souvenirs ? Simon Brandt: Budget municipal 2018 : un excédent en trompe l’œil Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le franc faiblit: la France voisine souffre
Plus...