Joelle Fiss: On compare nos résultats SmartVote?

Blogs à lireOlivier Baud: L’école n’intéresse(rait) pas les Genevois-es… Antoine Vielliard: Broulis, la fiscalité et les multinationales. Bernard Comoli: Guyane : la Montagne d'Or. Jean-Dominique Michel: Comment mieux apprendre et améliorer sa mémoire ? Jean-Marc Guinchard: Quelle claque

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Retrouvez toutes les revue des blogs

Joelle Fiss: On compare nos résultats SmartVote?

Le paysage genevois sera bientôt envahi par ces créatures insolites qui surgissent en saison électorale : les fameuses araignées de SmartVote! Chaque électeur pourra comparer ses positions politiques à celles des nombreux candidats qui se présentent au Grand Conseil. Je vous épargne l’exercice douloureux de parcourir mon questionnaire. Dans un souci de transparence et l’envie d’échanger avec vous sur des questions de fond, voici un petit résumé (non-exhaustif) de mes réponses ! Etat social, famille et santé…. -En principe, je soutiens l’initiative populaire fédérale pour un congé paternité payé de 4 semaines. (...) Finance et impôts… -Les personnes à haut revenu ne devraient pas payer plus d’impôts. -Genève doit réduire l’imposition du bénéfice des entreprises de 24,2% à 13,49% pour rester compétitif et attirer la croissance pour notre Canton. -Oui, il faut proposer des exonérations fiscales aux start-ups pour les encourager dans l’innovation. (...)

Olivier Baud: L’école n’intéresse(rait) pas les Genevois-es…

(...) Les trois dossiers les plus importants seraient donc le logement, la mobilité et la santé. Soit. Mais quels choix avaient réellement les quelque 350 lectrices et lecteurs du Cercle pour répondre au sondage ? La formation (ou l’éducation) faisait-elle vraiment partie des dossiers proposés pour établir le classement ? Ou fallait-il cocher la case « autres » si l’on voulait mentionner la formation ou le dossier de l’école inclusive, par exemple ? A priori, il semble étonnant que le département le plus « gros », le DIP, soit ignoré. Sur les 7 départements (enfin, plutôt 6, parce que le présidentiel, franchement…), seul celui d’Anne Emery-Torracinta semble écarté des préoccupations de la population genevoise… Si tout allait bien à l’école, la TG nous l’aurait dit, non ?!?

Antoine Vielliard: Broulis, la fiscalité et les multinationales

(...) Qu'elle a été la mission confiée à Pascal Broulis depuis plus d'une décennie ? Qu'est-ce qui a fait le succès du canton de Vaud, si ce n'est ces montages à la limite de la légalité, mais qui ont de toute évidence dépassé les limites de la saine concurrence loyale et de la moralité ? Le Canton de Vaud propose à des multinationales des montages juridiques qui leur permette de transférer l'essentiel de leur base fiscale localement afin de l'imposer à des taux particulièrement clément... pendant que les pays tiers dans lesquels ces multinationales font leurs affaires doivent prendre en charge les coûts publics qui leur permette précisément de faire ces affaires. (...) Quand un canton a fait de la complicité de fraude fiscal son argument numéro de croissance économique, comment peut il ensuite reprocher à celui qui a mis en œuvre une telle stratégie de se l'appliquer à soi-même ? Le secret bancaire, qui prend fin, et les forfaits fiscaux qui se poursuivent ne participent-ils pas de cette même stratégie d'évitement de l'impôt pourtant si nécessaire à financer des états stables ? (...)

Bernard Comoli: Guyane : la Montagne d'Or

De ce mois de mars à juillet prochain, la Guyane va débattre de l'opportunité d'autoriser, ou non, l'exploitation industrielle d'un site aurifère appelé "La Montagne d'Or". Celui-ci est situé à environ 180 km à l'Ouest de Cayenne, sur la commune de Saint Laurent du Maroni, entre deux réserves biologiques intégrales. "La Montagne d'Or" est aussi le nom d'une compagnie née du regroupement de deux sociétés qui veulent exploiter le gisement. L'une, Columbus Gold est canadienne, et l'autre, Nordgold est russe. L'exploitation – prévue sur douze ans - se ferait en creusant une fosse de 2,5 km de long, sur 500 mètres de large et jusqu'à 400 mètres de profondeur. Il devrait y être retiré environ 80 tonnes d'or. (...)

Jean-Michel Bugnion: Le chômage et les chiffres

(...) Deux expressions, rapportées dans l’édition de la TdG du 9 mars, m’interpellent. M.Barbey parle d’une « culture orientée résultats » et M. Poggia convoque le vieux dicton « On ne fait pas une omelette sans casser des œufs ». En clair, l’essentiel est le taux de réinsertion au détriment des dégâts humains collatéraux. Conception classique du management néolibéral, qui, en fixant des objectifs quantitatifs, détermine clairement que le profit de l’entreprise prime sur tout le reste. Sauf que l’office de l’emploi est une administration publique, non une entreprise privée ! Sauf que le profit est directement lié à la satisfaction des clients de l’entreprise privée et que les clients de l’OCE sont les chômeurs et non les politiciens ou les médias ! Sauf que ce type de management a montré ses limites et que la plupart des entreprises en sont revenues, après avoir pris conscience d’une évidence : un travailleur content de son sort produit plus et mieux pour le bénéfice de l’entreprise. Quelques questions s’imposent dès lors : (...)

Jean-Dominique Michel: Comment mieux apprendre et améliorer sa mémoire ?

On raconte encore en nos celtiques contrées que les druides, pour permettre aux aspirants de mémoriser une vaste connaissance orale, variaient autant que possible les lieux d'enseignement. Passant de clairière en bord de rivière, de sommets montagneux aux plats des plaines, du cœur des forêts de feuillus aux rives des lacs… (...) Les druides enseignaient-ils vraiment en transhumance ? Nous ne le saurons jamais. Par contre, les recherches de Veronica Yan à l'UCLA sur les processus de mémorisation ont confirmé l'intuition sous-jacents. "Les variations de contexte se sont avérées avoir un effet favorable tant sur la mémorisation à long-terme que sur le volume d'acquisition de connaissances. Un corollaire de cette découverte est qu'au lieu de toujours réaliser les apprentissages au même endroit, il est préférable d'étudier dans des endroits variés." Sachant par ailleurs que la principale cause de l'épidémie de myopie qui frappe les enfants et les jeunes aujourd'hui est le manque d'exposition directe à la lumière solaire, peut-être gagnerions-nous à envoyer nos chères têtes blondes apprendre aux quatre coins du canton plutôt que de rester enfermées à année longue entre les mêmes quatre tristes murs…

Pascal Décaillet: Anti-68 de la première heure !

Mon opposition viscérale, féroce, intransigeante à Mai 68 date de... mai 68 ! Elle est née en parfaite contemporanéité des faits. J'allais sur mes dix ans, j'étais sur la fin de l'école primaire, que j'adorais, j'étais conscient des enjeux politiques français depuis la campagne présidentielle française de décembre 1965. Puis, celle des législatives (beaucoup moins spectaculaire, mais je l'avais suivie sur les écrans) du printemps 1967. (....) Je n'ai pas eu besoin d'attendre Sarkozy, cet orléaniste gesticulant, pour prendre une totale, viscérale, absolue et définitive distance face à cette idéologie éruptive, jeuniste, individualiste et libertaire, qui représente ce que je rejette le plus au monde. Et ça n'a rien à voir avec la droite ou la gauche. J'ai maintes fois voté à gauche. J'étais pour Mitterrand en 81, et même encore en 88. Willy Brandt, Pierre Mendès France, font partie de mon Panthéon. Non. C'est la question de la République et de l'Etat, contre le désordre libertaire, donc au fond libéral.

Jean-Marc Guinchard: Quelle claque...et quelle ignorance des faits

Ce premier mars- d'ailleurs Fête de l'indépendance neuchâteloise, mais n'y voyez aucun lien... - notre Parlement a accepté la nouvelle loi sur l'enfance et la jeunesse, remplaçant une texte un peu vieilli. Bonne chose, donc… Bonne? Voire... Ce Grand Conseil a purement et simplement éliminé une des belles avancées de ce projet, soit le Conseil de la Jeunesse, qui aurait enfin permis d'institutionnaliser et de pérenniser une institution essentielle au bon fonctionnement de notre démocratie, en donnant enfin une voix attendue à la jeunesse de ce canton, sur un pan officiel. Etonné de ce résultat - je n'étais malheureusement pas présent à cette session - j'ai questionné quelques députés de cette droite étrange (PLR, UDC, MCG) qui a supprimé ce Conseil de la Jeunesse. Réponse :" le Conseil de la Jeunesse ferait double emploi avec le Parlement des Jeunes..." Billevesées et méconnaissance du terrain… (...)

Ronald Zacharias: Epreuve cantonale pour Antonio Hodgers..

Léman bleu-9 mars 2018-Jérémy Seydoux. Bel aplomb du patron du DALE, quelques inexactitudes par-ci et quelques contrevérités par-là, mais bon on est en période électorale et l'heure est au 'marketing'. Rien de plus normal. Mais lorsque, goguenard, on réfute, en public, mes allégations portant sur l'existence, en moyenne, de plus de 30 dossiers solvables (et non pas 5!) par appartement en PPE offert à la vente et sur la difficulté qu'il y a, par ailleurs, à trouver des locataires pour remplir l'ensemble des logements, aux loyers contrôlés, en zone de développement, je m'interroge. En effet, si sur le moment les téléspectateurs pourraient facilement se laisser convaincre par ces affirmations émanant d'une figure d'autorité (de plus exposées sans contradicteur), ce sont là pourtant des faits dont l'exactitude est facile à vérifier. (...) (TDG)

Créé: 11.03.2018, 21h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Tunisie: un projet de loi veut que les femmes héritent autant que les hommes
Plus...