Jean-Philippe Accart: Votre temps est précieux, c’est le patron d’Apple qui le dit…

Blogs à lireJacques-Simon Eggly: L’UE tourne en désordre autour de son âme. Pascal Décaillet: De la Baltique à la Sicile. Pascal Holenweg: Les socialistes genevois et le cumul des mandats. Marie-France de Meuron: Les industries de la santé...

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Jean-Philippe Accart: Votre temps est précieux, c’est le patron d’Apple qui le dit…

(...) La plupart des patrons de la Silicone Valley en Californie où sont élaborées les technologies de demain, placent leurs propres enfants dans des écoles où les smartphones sont interdits… Facebook, Apple, Google mettent en place des moyens pour que le temps passé soit contrôlé et limité par leurs utilisateurs de manière quotidienne. Il est en effet difficile de dire quelle consommation en temps est faite par chaque utilisateur, mais celle-ci est certainement de plus en plus grande avec plusieurs heures par jour de connexion. Certaines études récentes (voir Le Monde Science & Médecine du 13 juin 2018) évoquent même une chute de l’intelligence, avec une régression du quotient intellectuel chez les jeunes générations, dues cependant à un ensemble de facteurs (l'environnement général, la nourriture...) et pas à un seul : cela reste encore à confirmer.

Jacques-Simon Eggly: L’UE tourne en désordre autour de son âme

Au séminaire Tocqueville, la question fut posée à Hubert Védrine, l’ancien ministre des Affaires étrangères de François Mitterrand. Qu’est-ce qui coince le plus actuellement dans l’UE ? Eh bien d’abord le fait que l’évolution des institutions, les mécanismes conduisant à des accords parlent de moins en moins aux peuples. Un écart s’est creusé entre les élites en charge du fonctionnement et les opinions. Cela n’a pas favorisé, avec en outre les confrontations d’intérêts nationaux à défendre, une conjonction de l’âme et de l’esprit. Il y aurait donc un nouveau dosage à inventer, à trouver afin de mieux impliquer les peuples dans les processus européens ; cela en évitant trop de possibilités de blocages et de paralysies. Plus facile à dire qu’à faire ! C’est d’autant plus difficile que se pose avec une grande acuité la question de la migration. On n’y était pas préparé. Ici, faute d’une coordination politique claire, les membres se divisent sur le sujet. (...) Et la Suisse ? Eh bien, quitte à passer une fois encore pour un Europhile psycho rigide, répétons qu’elle ne peut s’abstraire des défis posés à l’Union européenne. Il faut qu’elle réussisse à consolider son lien institutionnel, à négocier avec cette UE.

Pascal Décaillet: De la Baltique à la Sicile

Il y a un homme, dont je parle ici depuis des années, c'est Horst Seehofer, le nouveau ministre fédéral de l'Intérieur, en Allemagne. J'en parlais lorsque, Ministre-Président de Bavière et chef de la CSU, comme l'avait été le rugissant Franz Josef Strauss, il s'opposait avec virulence à la politique migratoire inconsidérée de Mme Merkel, dont les conséquences sont dévastatrices pour la cohésion sociale allemande. Aujourd'hui, Seehofer est aux affaires sur le plan fédéral. Et il n'a aucune intention de faire de la figuration. Sur le plan migratoire, il a ses idées, qui ne sont pas celles de la Chancelière. Et il a des alliés : Sebastian Kurz, le nouveau Chancelier autrichien, 31 ans, et le nouveau gouvernement italien ! Voilà donc, de la Baltique à la Sicile, un axe Nord-Sud pour pratiquer un contrôle beaucoup plus important des flux migratoires. (...)

Pascal Holenweg: Les socialistes genevois et le cumul des mandats

(...) De toute façon, à partir du moment où une demande de dérogation est possible, et où elle est faite, la question à laquelle il faut répondre n'est plus celle de sa légitimité (puisque les statuts du parti la prévoient) mais celle de son utilité. Ou si l'on veut, de son opportunité. Et c'est là que la réponse donnée par l'assemblée générale du PS a été, non pas scandaleuse, mais stupide : il eût été fort utile, à la fois au parti cantonal et aux deux partis municipaux concernés, que Carole-Anne Kast et Sandrine Salerno puissent terminer leur ultime mandat de conseillère administrative en même temps qu'elles entament leur mandat de députée. C'était affaire de moins de deux ans (jusqu'aux prochaines élections municipales) et cela ne remettait rien de fondamental en cause. Rien de fondamental, mais apparemment beaucoup de non-dits, de vieilles rognes, de règlements de compte, saupoudrés d'une bonne rasade de théorie du complot. La routine, quoi. Ou l'"inexpiable irresponsabilité de l'ignorance" (Louis-René des Forêts), d'autant plus inexpiable quand elle est volontaire.

Didier Bonny: Une mobilité soucieuse de l’environnement ?

(...) Le successeur de Luc Barthassat, pourtant issu du même parti, a bien compris que cette mesure ne permettait en rien d’améliorer les problèmes de circulation à Genève, ralentissait les transports publics et ne faisait pas avancer d’un pouce la mobilité douce. A ce sujet, les infrastructures, tout particulièrement les pistes cyclables, manquent cruellement à Genève ce qui retient de nombreux cyclistes potentiels de monter sur leur vélo alors que l’on sait que ce moyen de transport est très efficace en ville, non polluant, non bruyant et excellent pour la santé ! Espérons que cette décision de Serge Dal Busco augure d’une politique de la mobilité qui mettra au centre de ses préoccupations la recherche d’un environnement sain dont nous serons toutes et tous les bénéficiaires !

Hélène Richard-Favre: Pédophilie, témoignage

Exposer au public ce que vit un pédophile, Franceinfo s’y est employé. Un homme explique ses pulsions et comment il les sent de manière continue. On apprend qu’il a retrouvé travail et famille et qu’il respecte son suivi socio-judiciaire. Très bien. Dans ce paragraphe ci-après de l’article que je vous invite à lire dans sa totalité, l’homme explique comment il vit ses pulsions et le démontre même en direct à l’équipe de journalistes qui l’interroge. (...)

Marie-France de Meuron: Les industries de la santé

Que ressentez-vous à la lecture d’un tel terme ? Moi, il m’effare et, en même temps, il exprime tellement bien ce qu’est devenu l’art médical entre les mains de l’économie. (...) « L’ancienne patronne de Pfizer en France déclare que « le secteur du médicament a besoin de croissance », mais « a du mal à se faire entendre par les tutelles ». Elle rajoute : « le secteur est moteur de croissance économique, dans une démarche responsable de santé publique. » C’est extraordinaire de lire cette complète scotomisation de la situation financière désastreuse des assurances maladie, ne songeant qu’à une croissance économique. Elle ne pense qu’à son secteur d’où sectarisation qui mène aux sectes ! Comme la laïcité est à l’ordre du jour, on a déplacé cette dynamique des religions à l’économie… Pour séduire, elle évoque la "responsabilité de santé publique". Quand on pense aux nombreux effets secondaires voire aux scandales de certains médicaments, elle est vraiment gonflée de chercher à s'arroger une telle responsabilité de "santé". Et elle explique son mode de procéder pour parvenir à ses fins : « Il faut passer un pacte tourné vers le futur avec le gouvernement ». Et voilà, tout est dit : Il faut persuader les dirigeants politiques d’entrer dans notre jeu. (...)

Créé: 15.06.2018, 16h25

Articles en relation

Edmée Cuttat: L'amour interdit face aux dogmes religieux

La revue des blogs Pascal Holenweg: Dernières nouvelles de la presse écrite en Suisse. Rodolphe Weibel: Le désastre ferroviaire qui s'amorce à Genève. Claude Bonard: C'est la faute à Voltaire, c'est la faute à Rousseau ! Rémi Mogenet: L'effusion de l'Esprit-Saint. Haykel Ezzeddine: Coupe du monde de foot en Russie... Plus...

Claude Bonard: Un jour de chance pour Genève !

La revue des blogs Vincent Schmid: Le Bataclan est un tombeau. Mireille Vallette: Ramadan à l’école: les pieds dans la colle. Daniel Warner: The False Debate Over Switzerland First. Pascal Holenweg: Et PAV (dans la gueule) ! Houda Khattabi: L'esprit Madiba Plus...

Carol Scheller: Des voix depuis l’autre côté

La revue des blogs Jean-Michel Olivier: Melgar et les Tartuffe. Hélène Richard-Favre: Le crime qui nous concerne toutes et tous. Maurice-Ruben Hayoun: Le livre à venir. John Goetelen: Prochaine épidémie : la grippe du chien ? Claude Bonard: Le temps des chiffons de papier semble être revenu... Plus...

Djemâa Chraïti: Deal qui peut !

Blogs en vue Toni Gambuzza: Le Matin dans dix ans. Stéphane Guex-Pierre: Distribution de bons poings. Jean-Luc Waeber: La Cordée en 1971. Marie-France de Meuron: Bayer, la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf. Maurice-Ruben Hayoun: Mais pourquoi donc l’image D’Israël s’est elle tant dégradée? Plus...

Bruno Hubacher: Il s’agit de la renationalisation de la création monétaire

Bonne cuvée de blogs Adrien Faure: L’implication de Voltaire dans la vie politique genevoise. Jean-Noël Cuénod: « La nation contre le nationalisme ». Vincent Schmid: La visite du Pape à Genève. Claude Bonard: Genève et les cartes de Cassini (1756-1815).Pascal Décaillet: Martin Luther : souffle et lumière Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...