Jean-Noël Cuénod: Société de la haine et de la hargne

La revue des blogsClaude Bonard: Projet de loi polonais sur la Shoah. Pascal Gavillet: Un astéroïde va-t-il percuter la terre le 4 février ? Didier Bonny:« Pentagon Papers »: globalement décevant. Edmée Cuttat: "Les Tuche 3", une calamité d'une vulgarité abyssale

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Jean-Noël Cuénod: Société de la haine et de la hargne

Rien de tel que les faits-divers pour prendre le pouls d’une société. Ils vous arrivent en pleine face, sans être enrobés de mélasse oratoire. Apparemment, ils semblent ne rien à voir les uns avec les autres. Apparemment…Ainsi, il serait malvenu, à première vue, de mettre en relation l’odieuse agression antisémite dont fut victime un garçonnet de 8 ans avec la grotesque « émeute Nutella ». (...) Là, je vous sens agacé. « Mais où veut-il en venir, le Plouc ? ». A ce point-ci : ces deux séries des faits-divers illustrent l’enfermement dans lequel nous piège la société présente. Enfermement au sein d’une communauté confessionnelle, repliée sur ses quartiers, son entre-soi fait de textes religieux décontextualisés, d’une culture du complot et du bouc-émissaire. Les communautés musulmanes sont souvent montrées du doigt à ce propos. Mais elles ne sont pas les seules, loin de là, à se mouvoir dans les Bastilles communautaristes. L’ubérisation galopante de l’économie – qui tend à transformer le patron en client et le travailleur en prestataire de service ­­– instaure le « chacun-pour-soi » au rang d’article 1er du Code de survie et l’hypercapitalisme hors-sol développe le repli sur la cellule la plus proche. La finance voulait-elle une économie sans frontière ? Voilà une multitude de murs qui se dressent ! (...)

Claude Bonard: Projet de loi polonais sur la Shoah

L'affaire du projet de loi polonais sur la Shoah prend une sale tournure. Ce texte vise à sanctionner par des amendes ou des peines de prison allant jusqu'à trois ans de réclusion ceux qui attribuent "à la nation ou à l'Etat polonais" des crimes commis par les nazis en Pologne durant la Seconde Guerre mondiale. Les effets secondaires induits par ce texte adopté tant par la chambre basse que par la chambre haute mais non encore ratifié par le Président de la République se succèdent "à la vitesse grand V". et les fronts se durcissent. (...) S'agissant du texte de loi suscitant cette tempête politique, émotionnelle et médiatique, si toute personne sensée connaissant un tant soi peu l'histoire de la Seconde guerre mondiale sait que l'Etat polonais n'est pour rien dans la construction des camps nazis en Pologne occupée, le seul gouvernement polonais ayant été alors le gouvernement polonais en exil à Londres reconnu par les Alliés. La formulation ambiguë de la loi ouvre en revanche la porte à de potentielles pressions sur les chercheurs où qu'ils soient, qui étudient cette période. Elle peut ainsi être de nature à limiter la liberté d’expression, ce qui peut conduire insensiblement à brider la recherche historique. (...)

Maurice Ruben Hayoun: La Pologne redevient-elle antisémite?

Voyons rapidement l’arrière-plan historique de cette question si sensible, les relations judéo-polonaises à travers non point l’Histoire mais plus modestement à travers les temps les plus récents, ce qui, en matière d’Histoire mondiale, peut englober plusieurs siècles… Lorsque les croisades s’abattirent sur les communautés juives d’Europe, notamment dans toute la vallée du Rhin, traversée par des hordes de croisés qui se firent la main sur les communautés juives traversées, les victimes qui se sacrifièrent par centaines, voire par milliers, afin de ne pas abjurer leur foi sacrées, une foi qui comptait plus que leur vie à leurs yeux, migrèrent plus à l’est et au centre de l’Europe, afin de se soustraire aux vagues d’exterminateurs sanguinaires. Je n’exagère point. Il suffit de feuilleter les chroniques de témoins visuels, réunies dans un Memorbuch intitulé Sefer Guesérot Tsarfat we-Askénaze (Tel Aviv, Editions Habermann, 1947/48), pour voir l’incroyable bestialité et l’inimaginable cruauté des croisés qui tuaient, violaient, brûlaient tout sur leur passage, au nom du … Christ ! Au motif que les Juifs l’auraient jadis crucifié. (...) Je ne suis pas un procureur, je ne suis pas un accusateur et je dirais même que je peux comprendre que les Polonais refusent qu’on continue d’associe leur pays à un génocide. Mais il ne fallait pas procéder de cette manière qui est perçue comme un déni historique (...)

Pascal Gavillet: Un astéroïde va-t-il percuter la terre le 4 février ?

Il y a seize ans, le 15 janvier 2002, on découvrait un astéroïde. On le baptisa aussitôt. 2002AJ129, c’est son nom. Situé dans le système solaire, il s’y déplace très vite. A 122’000 km/h, soit 34 km/s. Mais il est surtout très grand, d’une taille entre 0,5 et 1,2 kilomètres. Soit à peu près la dimension d’un gratte-ciel du type One World Trade Center. Et à partir de 140 mètres, ce type d’objet céleste peut-être considéré comme dangereux. D’autant plus que le 4 février, il va passer tout près de notre globe et croiser notre orbite (dessin ci-dessus). Tout près, c’est-à-dire tout de même à 4,2 millions de kilomètres. Va-t-il rentrer dans notre atmosphère ou s’écraser sur la surface terrestre? Zéro risque, argumentent des spécialistes de la NASA. D’après leurs calculs, les possibilités que 2002AJ129 entre en collision avec la terre sont nulles. Le 4 février comme n’importe quel jour lors des cent ans à venir. Des calculs infaillibles et précis : cela fait quatorze ans que ces équipes scrutent le gros astéroïde. Nous voilà rassurés !

Didier Bonny:« Pentagon Papers »: globalement décevant

(...) On imagine que « Pentagon Papers » fera la part belle au drame avec une énorme tension et un suspense par moment insoutenable. Tel est bien le cas, mais hélas seulement dans la deuxième moitié du film. Avant d’y parvenir, il aura fallu affronter une mise en place du contexte qui à vouloir être trop démonstrative et didactique (que de paroles !) en devient laborieuse et franchement ennuyeuse. (...)

Edmée Cuttat: "Les Tuche 3", une calamité d'une vulgarité abyssale

Cette pseudo-relecture de l’actualité est calamiteuse. Un scénario d’une bêtise crasse, des personnages caricaturaux à l’extrême, des dialogues d’une vulgarité abyssale et des gags répétitifs d’une lourdeur affligeante. Pour plagier l’un des rares articles négatifs de la presse française, «on tuche le fond » dans cette abomination. Où les gens d’en bas se délectent à étaler leur horreur de l’intelligence, histoire de fustiger une élite politique coupée du peuple. Olivier Baroux prétend faire faire rire avec le président en bermuda qui tond lui-même la pelouse de Elysée tandis que sa femme Cathy se rend au Conseil des ministres munie de son panier à linge, en demandant s’ils ont quelque chose à laver vu qu’elle va faire une machine de blanc. Sans oublier le débat plus que rance d’entre les deux tours et le dîner avec Angela Merkel sur fond de match France-Allemagne… Cela n’empêche pas Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty et les autres d’être très contents d’eux et de le clamer sur les plateaux de télévision. (...) (TDG)

Créé: 02.02.2018, 15h26

Articles en relation

Aristos Marcou : Cigarette électronique, arrêtez de publier n’importe quoi

Bonne cuvée de blogs Daniel Warner: Critique of Star Gazing. René Longet: Rattraper le retard ferroviaire genevois? Philippe Meyer: Pact'Air ou Pas d'Air ? Anne Cendre: Le coup de la bétonneuse. Thomas Wenger: Luc Barthassat, la politique du tout et son contraire... Plus...

John Goetelen: Mort d’Alexia : il n’y a qu’une victime

La revue des blogs Béatrice Deslarzes: Une fausse voie. Rolin Wavre: La Suisse injustement traitée. Natacha Buffet: GEM (ou pas!) Vincent Schmid Images pas neutres. Pascal Décaillet: Le journalisme sera local, ou ne sera pas. Edmée Cuttat: Le dernier Woody Allen. François Baertschi Le PLR a fait exploser les coûts de la santé Plus...

Didier Bonny: Coupes budgétaires en Ville: une votation encore utile?

La revue des blogs Mireille Vallette: La valse du PDC sur le voile à l’école. Pascal Holenweg: Initiative "antiburqa" : vers un contre-projet indirect. Claude Bonard: Les boiseries du château de Zizers au Musée d'art et d'histoire. Plus...

Bruno Hubacher: Vérité ou liberté ?

Blogs sous revue Laurence Corpataux: Respect. Bernard Comoli: Les peuples autochtones d'Amazonie brésilienne à Versoix. Sylvain Thévoz: Eloge du stand. Jacques-Simon Eggly: Lumières et trompe l’oeil de Davos. Plus...

Alexandre de Senarclens: L’avenir prometteur de l’industrie genevoise

Bons blogs Vincent Schmid: Le transhumanisme, espérance ou cauchemar ? Pascal Holenweg: Salauds de pauvres. Rémi Mogenet: David Lynch et la figure du méchant brigand. Herbert Ehrsam: Une dictature cachée ! Daniel Warner: Roger Federer the Humorist. John Goetelen: Guillaume Canet et la masculinité... Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...