Jean-Michel Bugnion: No Billag, no solidarité

La revue des blogsDidier Bonny: Buttet au bûcher? Maurice-Ruben Hayoun: Dieu, l’Eglise catholique et le libre arbitre… Vincent Strohbach: La Suisse. Charly Schwarz: "No billag" plan B - chapitre 1. Djemâa Chraïti: Eliahu Itzkovitz, une histoire à deux mains. Claude Bonard: Genève avant l'Escalade de 1602.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Jean-Michel Bugnion: No Billag, no solidarité

(...) Le service public constitue la concrétisation institutionnelle du principe de solidarité. L’école, par exemple, traite chaque élève... L’initiative no Billag vise exactement le contraire. Il s’agit de démanteler le service public et d’ouvrir la porte au marché libéral qui, par essence, se nourrit de concurrence et de profit. (...) l’essentiel n’est pas de gloser sur le mérite ou le démérite de la TSR, mais bien plutôt de constater à quel point le mouvement qui suit la pensée blochérienne prend de l’ampleur. Il ne s’agit plus de prendre en compte une minorité, de rassembler par le biais d’un consensus laborieusement élaboré par toutes les parties, comme ça été le cas dans notre pays jusqu’à récemment ; maintenant, il faut affirmer un rapport de force, essentiellement basé sur la libre économie de marché, séparer les personnes (le Suisse de l’étranger, la Suisse de l’étranger), cliver la société (majorité contre minorités de langues et de cultures, gagnants contre perdants et tant pis pour ceux-ci) ! L’initiative No Billag, directement issue de cette mouvance, obtient 57% d’intentions de vote dans le sondage rapporté ce matin dans les médias. Elle est clairement anti-solidaire et, comme telle, menace l’esprit de notre démocratie. J’ose espérer un sursaut de conscience face à ce danger, mais vous avoue ma crainte : le vent dominant couvre les appels à la raison!

Didier Bonny: Buttet au bûcher?

(...) Celui qui se qualifie lui-même de « gros lourd » lorsqu’il a « bu un verre » (sic) attire d’autant plus l’attention sur lui dans cette affaire qu’il défend dans son action politique les valeurs de la famille traditionnelle. N’a-t-il pas dans une interview accordée à La Liberté de Fribourg le 3 juillet dernier, à propos du mariage gay, déclaré que ceux qui s’y opposent sont considérés soit comme fous ou comme défendant « des valeurs qui semblent aux yeux de certains dépassées aujourd’hui » ? Ce point de vue peut dans l’absolu se défendre, mais encore faut-il vivre soi-même en cohérence avec les valeurs qu’on défend. Or, apparemment, ce n’est pas ce que ferait Yannick Buttet qui ne serait certes ni le premier ni le dernier à agir de la sorte. Faudrait-il dès lors envoyer le Conseiller national démocrate-chrétien au bûcher ? A une autre époque, la question se serait peut-être posée. Mais de nos jours, une démission du Parlement suffirait, car un politicien qui défendrait des valeurs qu’il ne respecterait pas à ce point n’y aurait plus sa place.

Maurice-Ruben Hayoun: Dieu, l’Eglise catholique et le libre arbitre…

(...) Tous les medias de France et de Navarre annoncent la nouvelle : l’église catholique procède à une modification de l’intitulé de la plus vieille prière de sa liturgie, le fameux Pater noster (en hébreu ; Avinou). La modification ou plutôt la rectification est minime, vue de l’extérieur, mais au plan théologique et doctrinal, c’est une véritable petite révolution. (...) Ce «Notre Père» se veut l’adaptation d’une oraison encore plus ancienne et qui lui servit de moule morphogénétique, le Qaddish hébraïque et juif qui occupe, depuis des temps immémoriaux, une place centrale dans la liturgie juive… (...) Une autre caractéristique expliquant le succès de cette prière et le calque qui donna le Pater Noster, c’est la langue araméenne, langue du petit peuple… (...) La voie est étroite entre la toute-puissance divine et le libre arbitre humain. Dieu a-t-il de nos actions une préscience ? Existe-t-il une prédestination ? Sommes nous vraiment libres ? Dans le cas contraire, comment concevoir l’idée même de loi à respecter puisque nous n’aurions aucun moyen de nous déterminer par nous-mêmes ? La négation du libre arbitre humain conduirait nécessairement à l’injustice et à l’iniquité de toute sanction divine… Si c’est Dieu qui nous soumet à la tentation, comment donc y résister ? C’est le douloureux tête-à-tête du pot de fer et du pot de terre… (...)

Vincent Strohbach: La Suisse

Grâce à ses connaissances impressionnantes du réseau de chemins de fer de notre pays, à chaque fois je découvre des paysages nouveaux, à chaque voyage je suis épaté par cette surprenante contradiction entre une apparente quiétude et un dynamisme économique qui s’exprime, entre autre, par la modernité et la technologie des centaines de nouvelles constructions qui apparaissent ici et là. (...) En plus des champs, des prés, des vallées, des rivières, des lacs et autres forêts parfaitement ordonnées qui surgissent aux pieds des montagnes, c’est les villages et les petites villes traversées qui m’impressionnent. Située généralement le long des voies, chaque patelin possède qui sa fabrique, qui son centre routier, qui son usine, sa scierie, son imprimerie, sa centrale d’achat, ses remontées mécaniques, etc. etc. Parfois imposantes, parfois moins, toujours bien entretenues ces entreprises possèdent (et c’est ça qui m’interpelle) presque toutes un nom et/ou un logo connu. (...) Bon hiver québécois ma chérie !

Charly Schwarz: "No billag" plan B - chapitre 1

Art. 5 de l'initiative: "Aucune redevance de réception ne peut être prélevée par la Confédération ou par un tiers mandaté par elle". Pourquoi est-ce à la Confédération qu'échoit la responsabilité de prélever directement ou indirectement la redevance ? La SSR peut la percevoir directement… La Confédération octroie une concession à la SSR, charge à elle de percevoir directement les frais de réception. Les canaux de perception peuvent être Swisscom, UPC ou tous autres prestataires de service de téléphonie ou internet. "No Billag" Plan B - chapitre 2, à suivre…

Djemâa Chraïti: Eliahu Itzkovitz, une histoire à deux mains

Souvenez-vous de l’histoire que j’avais écrite sur ce blog, il y a quatre ans déjà. Le récit de vengeance d’un enfant juif roumain rescapé d'une tuerie, Eliahu Itzkovitz. Je m’étais souvent posé la question: quelle vie peut-on mener lorsqu’à 12 ans , on décide de pourchasser l’assassin, un Nazi roumain qui a éliminé toute votre famille et après avoir fait la promesse à sa mère qui brûle vive sous les yeux du fils, de la venger, elle et tous les autres ? (...) Après quelques échanges email, nous décidâmes de nous lancer dans la vraie histoire qui vient d’être achevée, il y a trois jours. Un récit qui apporte enfin une réponse à toutes mes questions sur « Le que devient-on après ?» Le plus étrange dans cette collaboration est que le hasard nous a réunis autour d’une histoire de vie commune; deux personnes originaires de Tunisie alors que le héros de notre histoire est aussi passé par ce pays et a pu y trouver refuge et nous trois, à des années différentes, sommes passés aussi par Marseille en prenant le bateau, Tunis-Marseille et sans doute par la Gare Saint Lazare ensuite. (...)

Claude Bonard: Genève avant l'Escalade de 1602

Comme le rappelle ce texte publié à Berne en 1556, au moment de leur conquête du pays de Vaud en 1536, les Bernois libèrent François Bonivard, ancien prieur de Saint-Victor, emprisonné par les Savoyards au château de Chillon. Ils manifestent ensuite un soutien bienveillant envers les Genevois. Mais l'appétit venant en mangeant, l'ours de Berne va considérer au fil du temps Genève comme un protectorat plutôt qu’un allié, au grand déplaisir des Syndics et Conseil de Genève. Du côté de la Savoie, ce n'est pas mieux (...) Fort opportunément, Genève arrive à se libérer un peu l’étreinte de ses protecteurs bernois. Par le traité de Soleure signé en 1579 à l’initiative du roi de France Henri III afin de contrer le duc de Savoie, la France, Berne et Soleure s’engagent à protéger Genève. De facto, comme l’écrit le professeur Alfred Dufour, "les rois de France se posent en protecteurs de la République prenant habilement la suite des Bernois". (...)

Pascal Holenweg: "Sauver le Plaza" : les choses sérieuses commencent

(...) Pour Antonio Hodgers, il faut "informer et éviter qu'on défende des bâtiments dignes de protection trop tard". A quoi pensait-il précisément, le Conseiller d'Etat ? Nous, ici, on n'a pu s'empêcher de penser à ce ce qui fut (et pourrait redevenir) le plus beau cinéma genevois : "Le Plaza", à Chantepoulet, que son propriétaire a pour projet de détruire pour construire à sa place un centre commercial, et sous le centre commercial un parking (et sur le centre commercial, des "logements pour étudiants" histoire de diluer un peu les objectifs purement financiers de l'exercice). Ce projet a obtenu l'autorisation de construire -et donc celle de détruire la salle- qui lui était nécessaire. Il l'a obtenue malgré toutes ses tares (à commencer par celle de nécessiter, pour pouvoir être autorisé, une dérogation générale à quasiment toutes les lois qu'un projet de ce genre est supposé respecter). (...) (TDG)

Créé: 03.12.2017, 19h06

Articles en relation

Demir Sönmez: Le Jet d’eau en vert contre la peine de mort

Blogs gons pour la tête Paolo Gilardi: Longchamp et la CPEG Rémi Mogenet: Fioretti. Sami Kanaan: Tenues de bain. Bruno Hubacher: Bonnes nouvelles de la tour d’ivoire. Esther Alder: Ecoutons la voix des enfants! Jean-Philippe Accart: Biodiversité en héritage. Rodolphe Weibel: Mystères à l'OFT Plus...

Cyril Aellen: Le Grand Conseil a finalement trouvé sa médiane

Blogs variés Sylvie Neidinger: Les Farel, Fazy, Eynard. Didier Bonny: Bon sang, encore raté ! Mauro Poggia: Préférence locale made in France. Julie: Des cochons en vadrouille. Catherine Armand:Sauvons la poste de Chêne-Bougeries ! Plus...

Jean-Noël Cuénod: Ce que Soufis et francs-maçons ont en partage

Plein de bons blogs Adrien Faure: Laurent Galley, le socialisme libertaire. Le groumeur genevois: Merde! Ariane a fichu le camp. Pascal Holenweg: Le peuple contre le droit ? Foutaise... Lise Wyler: Belle-Idée et les requérants. Maurice-Ruben Hayoun: Al-Andalus? Plus...

Antoine Vielliard: Genève impose au Genevois français de scolariser ses enfants

La revue des blogs Edmée Cuttat: Faute de vrais adversaires, les Français raflent pourtant le saladier d'argent. Sylvain Thévoz: Quand l’appétit va, tout va. Hélène Richard-Favre: Sainte-Catherine. Plus...

Djemâa Chraïti: La règle d’or universelle du Sage Hillel

Blogs à lire Pascal Holenweg: Macron règne. Toni Gambuzza: @Balancetonporc, les hommes et l'armistice. Daniel Neeser: La procédure, c’est la procédure, la mère n'enfantera pas ! Bernard Comoli: La parole des Peules autochtones au "Registre de la Mémoire du Monde". Maurice-Ruben Hayoun: ...car l’indigent ne disparaitra pas du cœur de la terre... Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Russiagate: y a-il eu collusion entre Trump et Poutine?
Plus...