Jacques-André Widmer: Trottinette électrique et “solo-wheel”, dialogue de vieux...

La revue des blogsPascal Décaillet: Le Ténor, la Fée, le Beau Parleur. Edmée Cuttat: la lumineuse Golshifteh Faharani . Claude Bonard: Une mystérieuse tombe polonaise au cimetière de Carouge. Mireille Vallette: Une stratégie de conquête musulmane.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Jacques-André Widmer: Trottinette électrique et “solo-wheel”, dialogue de vieux...

L’autre après-midi, alors que le soleil brille sur Genève sans plus nous assommer, je m'extrais du tram 15 des TPG, déplie ma trottinette électrique et roule à vitesse de croisière sur une piste cyclable idéale sans la moindre aspérité et très peu fréquentée… Soudain, j'aperçois un monsieur inconnu à cheveux blancs, appuyé sur deux cannes sur le trottoir parallèle adjacent. Il gesticule comme s'il avait voulu me prévenir de la présence d'un rouleau compresseur sur le point de m'écraser par derrière ! Je m'arrête et suis stupéfait en écoutant son message bienveillant altruiste, certes, mais un peu vexant : - Monsieur, monsieur ! Les trottinettes, c'est fait pour les jeunes ! Plus pour vous ! Cette remarque me coupe le souffle ! (...) J'adresse quelques vœux de circonstance et je confie à mon sexagénaire addict au principe de précaution, que je me rends chez mon marchand de cycles pour y acheter une trottinette électrique bien plus sûre et plus performante. Il écarquille les yeux, incrédule et stupéfié. (...) Chez mon marchand de cycles, j'opte pour un super modèle plus sûr (bien que plus lourd) et je m'enquiers de cet autre OVNI roulant qui ressemble à une galette épaisse. - C'est une « solo-wheel ». Le petit modèle pèse 11 kg. J'ai un client âgé de plus de 70 ans qui chevauche un tel engin sans problème ! Vous voulez l'essayer ? (...)

Pascal Décaillet: Le Ténor, la Fée, le Beau Parleur

(...) Depuis la victoire du Vaudois Georges-André Chevallaz, en 1973, sur le candidat officiel des radicaux, le Genevois Henri Schmitt, en passant par Jean-Pascal Delamuraz (1983), Pascal Couchepin (1998) et Didier Burkhalter (2009), j’ai suivi toutes les élections d’un Romand au Conseil fédéral. Je dis « d’un Romand » et pas « d’un Latin », parce que ce dernier mot ne veut pas dire grand-chose : il n’existe pas, dans une élection à l’exécutif suprême de notre pays, de solidarité entre la Suisse de langue française et celle de langue italienne, contre les « méchants Alémaniques ». A la vérité, chacun roule pour soi, chaque écurie, chaque clan. On encense son candidat, on tente de noircir l’adversaire, on occupe au maximum les médias, on s’emploie à contrôler l’agenda politique. Dans cet exercice d’hyper-propagande, où la communication emporte tout, comme un torrent, sur son passage, le Genevois Pierre Maudet, beau parleur devant l’Eternel, est roi. (...)

Edmée Cuttat: la lumineuse Golshifteh Faharani dans "The Song Of Scorpions"

L'année dernière, la belle Golshifteh Faharani subjuguait Cannes aux côtés d’Adam Driver dans Paterson de Jim Jarmush. Fantasque, farfelue, lunaire et joyeuse, elle redécorait obsessionnellement en noir et blanc tout ce qui lui tombait sous la main La lumineuse comédienne a également fait tourner les têtes à Locarno où elle venait présenter sur la Piazza Grande The Song of Scorpions. Changement radical de style pour Golshifteh. Elle se glisse dans la peau de Nooran, chanteuse, guérisseuse, sage-femme et médecin dans la communauté Sindhi du Rajasthan. En l’entendant Aadam, marchand de chameaux (interprété par le célèbre Irrfan Khan, découvert dans (Slumdog Millionnaire),en tombe fou amoureux. Econduit, il ourdit une terrible vengeance. Trop long, laborieux et manquant du coup de rythme, l’opus est signé par le réalisateur indien Anup Singh, installé depuis une quinzaine d’années à Genève. (...)

Didier Bonny: « L’ordre divin » : une divine surprise Dès le tout début, avec un générique qui vous plonge avec des images d'archives et de la musique de l'époque dans le tourbillon du tournant des années soixante-septante, le spectateur est dans le film. Puis, survient la voix off de l'héroïne qui prononce cette phrase mémorable: "En 1971, le monde était en peine mutation, mais ici en Suisse, le temps semblait s'être arrêté." Le constraste avec les premières secondes est saisissant et donne immédiatement le ton du film: Nora et ses amies vont devoir soulever des montagnes, suisses bien évidemment, pour lutter contre cette société patriarcale et machiste qui est à la veille de décider si elle donnera le droit de vote et d'éligibilité aux femmes. (...) "L'ordre de divin" est un film très bien écrit que ce soit au niveau de son scénario ou de ses personnages auxquels on s'attache rapidement. Il faut dire que la distribution est excellente (...)

André Thomann : A l’heure de l’apéro

L’idée de ce blog m’est venue en prenant mon apéritif quotidien dans le calme de ma cuisine, avant le repas, c’est un moment paisible et de plaisir. Je buvais un verre d’aligoté de première créé à moins de dix kilomètres de chez moi. Oui, Genève est un beau canton viticole qui produit tout ce dont notre soif et notre désir ont besoin. Ou presque. Car l’amateur veut connaître tous les cépages, il veut ressentir le frisson du grenache, du tempranillo, du nebbiolo. Ce qu’un seul canton ne saurait lui fournir. J’ai bien dit ‘créé’. Un vigneron est un artiste créateur. Un peintre a devant lui la toile blanche et tout à coup il y a La Ronde de Nuit, Guernica ou Vénus sortant de l’onde. Le compositeur a sa portée nue d’où vont éclore la Cinquième, la Petite musique de nuit ou le Tombeau de Couperin. Pour le vigneron, la page blanche, c’est le raisin. D’où il va créer, avec la même imagination et le même souci du détail. (...) Il y a des personnes qui ne boivent pas de vin (ou d’alcool en général). (...)

Claude Bonard: Une mystérieuse tombe polonaise au cimetière de Carouge

Un peu d'histoire de Carouge... et aussi d'histoire de la Pologne... Le saviez-vous ? le cimetière de Carouge abrite un monument funéraire hors du commun. Dans chaque grande ville de Pologne, il y a une rue, une place, un square portant le nom de Józef Hauke-Bosak, célèbre patriote ayant combattu pour la liberté de la Pologne au cours de l'insurrection de 1863-1864. Chez nous, qui connaît ce nom ? Plus personne à vrai dire. Alors voici l'histoire de cet incroyable personnage : Józef Hauke-Bosak (1834-1871) est né à Saint-Pétersbourg. (...) Jozef Hauke-Bosake fut inhumé au cimetière de Carouge. Une ville où résidait alors une importante communauté de Polonais émigrés. D'où la célèbre pâtisserie carougeoise "au gâteau Polonais... et bien plus tard, les délicieux gâteaux polonais que l'on dégustait chez "la Jeanne" à Russin (...)

Mireille Vallette: Une stratégie de conquête musulmane

L’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture, ISESCO (copie musulmane d’UNESCO), représente la vision la plus menaçante du futur de l’islam en Occident. Et sa réalisation est en cours. (...) L’arabe, langue du Coran, n’est pas réservée au culte. C’est un véhicule de la pensée, un élément capital de l’identité culturelle, un outil de consolidation de l’identité civilisationnelle. C’est pourquoi sa généralisation et sa parfaite maîtrise sont un des objectifs principaux de la stratégie. Il importe de former des enseignants et d’élaborer des programmes qui intégreront les méthodes d’apprentissage modernes des langues. Un objectif qui rencontre une compréhension sans cesse croissante en Occident. Et pourquoi pas un enseignement bilingue? Il peut profiter aux enfants occidentaux, car il leur ouvre des fenêtres sur une autre culture. «Leur intérêt pour l’arabe traduira leur estime et leur respect pour les Arabes.» La langue du Coran doit être insérée dans les programmes scolaires «parmi les langues vivantes optionnelles». (...) (TDG)

Créé: 11.08.2017, 15h04

Articles en relation

Pascal Gavillet: Locarno 2017, trois enthousiasmes à des degrés divers

Les blogs du jour Xavier Comtesse: Maudet, le candidat propre ! Lise Wyler: Les vraies urgences. Bernard Comoli: La Guyane célèbre la Journée internationale des peuples autochtones. François Baudraz: Agression, rue de Vermont. Plus...

Jacques-Simon Eggly: La candidature légitime de Pierre Maudet

Bons blogs d'été Pascal Gavillet: A Locarno, où je conseille à Pierre Maudet, pour son futur job, de voir quelques Tourneur. John Goetelen: En Méditerranée, des humanitaires complices du trafic d’être humains. Joseph Daher: La visite d’une délégation de l’UGTT au dictateur Assad trahit les aspirations populaires de tous et toutes de Tunis à Damas... Plus...

Edmée Cuttat: Locarno: décevante chasse au Léopard d'or à mi-parcours

La revue des blogs Pascal Gavillet: Fanny Ardant dans "Marie-poupée"? Sylvain Thévoz: Un trou dans la langue. Mireille Vallette: Mahomet, un arabe à l'ambition sans limite. Pierre Jenni: La vérité même si je mens. Plus...

Demir Sönmez: Les fêtes nationales de la Suisse et du Bénin

La revue des blogs Guy Mettan: La frontière comme deuxième peau. Aristos Marcou: Mais quel 1er août pourrit! Stéphane Guex-Pierre: J'aime le monde du 3ème âge. Rolin Wavre: Patriote tous les jours. Daniel Warner: Is Donald Trump the End of History? Plus...

Pascal Holenweg: Fêtes nationales, rites tribaux et frites belges

Bons blogs Olivier Emery: La Suisse n'existe pas ! Et pourtant elle existe… André Duval: Guillaume Tell, le Père Noël et le petit Jésus. Pascal Gavillet: Ils nous ont quittés en juin 2017.Edmée est au 70e Festival de Locarno. Cédric Segapelli: Antonin Varenne ... Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dénoncetonporc
Plus...