Haykel Ezzedine: Le Jet d’eau aux couleurs arc-en-ciel

La revue des blogsRolin Wavre: Lulu dans ma rue. Jacques-Simon Eggly: La Suisse ne deviendra pas un parc éolien. Jean-Noël Cuénod: Hulot ne partira pas en vacances ! Jean-Michel Olivier: L'andouille et les tartufes. Bruno Hubacher: Groko à la française.Christophe Ebener: L’entre-soi de la Commission de la faune...

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Haykel Ezzedine: Le Jet d’eau aux couleurs arc-en-ciel

Le Jet d’eau aux couleurs arc-en-ciel, c’était à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. De nombreux photographes ont mémorisé ce moment magique qui s’est prolongé jusqu’à 23h15. Il y a même eu des drones qui ont filmé le Jet d’eau sous tous ces angles. Retour en photos sur cette soirée... Quelques photos aussi sur le blog de Didier Bonny

Rolin Wavre: Lulu dans ma rue

Je suis tombé aujourd'hui sur un système de "conciergerie de rue", lancé à Paris dans le 4ème arrondissement en 2015. Des coups de main fournis contre paiement par des gens du quartier, connus de votre "concierge de rue" installé dans un kiosque ou atteignable par mail et téléphone. Utile pour ceux qui ont besoin d'une expertise, de gros bras pour un bref moment, pratique pour ceux qui veulent donner un coup de main et en tirer un revenu annexe. Objectif affiché : maintenir un lien interpersonnel et social dans la quartier. Selon le site, le travail est 100% déclaré et assuré. Note : les gros bras, c'est plutôt pour descendre une armoire que pour retoucher le portrait d'un voisin désagréable… J'y vois plutôt une démarche intéressante. Uberisation ? Probablement un peu…

Jacques-Simon Eggly: La Suisse ne deviendra pas un parc éolien

Certes, il faut écouter et lire les arguments des opposants, lesquels ne sont évidemment pas des obscurantistes. Un vote résulte d’un choix, après avoir banlancé le pour et le contre. Les opposants ne croient pas à la modicité de la hausse transitoire des coût de l’énergie pour le consommateur. La différence des chiffres avancés entre ceux du Conseil fédéral et du Parlement est spectaculaire. Ils craignent un subventionnement coûteux des centrales hydrauliques qui ne couvre plus leurs coûts ; mais précisément à cause de la baisse des coûts de l’énergie. Ils imaginent des soutiens, là encore trop chers, aux nouvelles énergies renouvelables ; lesquelles ne pourront pas combler le manque général en temps voulu. Alors, il faudra, disent-ils, importer du nucléaire français, voire du charbon allemand dont une partie pourrait bien venir même de Chine. Quant aux éoliennes, elles ont, d’après eux, un avenir limité dans un plateau suisse étroit, sans compter qu’elles abîment le paysage. Ah là là… Et bien nous préférons croire le Conseil fédéral et la majorité du Parlement. (...)

Jean-Noël Cuénod: Hulot ne partira pas en vacances !

Chirac, Sarkozy, Hollande en avaient rêvé, Macron l’a réalisé: convaincre Nicolas Hulot de devenir ministre. Et pas n’importe lequel: «Ministre d’Etat, ministre de la transition énergétique et solidaire». Il aura besoin de ce titre-bouclier, car ses collègues du nouveau gouvernement n’ont pas tous la fibre écolo, loin de là. (...) Comparée à ses pays voisins, la France a pris un grand retard en matière de politique environnementale. Le pari macronien est donc de créer un nouveau type d’activités économiques basé sur l’écologie au sens large du terme et d’en faire «un gisement d’emplois» pour reprendre l’expression chère aux énarques. La France macronifiée ferait donc d’une pierre deux coups : protéger l’environnement et lutter contre le chômage. En théorie, ce plan paraît idéal. Il reste à le mettre en œuvre. (...)

Jean-Michel Olivier: L'andouille et les tartufes

(...) Pas un jour (et bientôt pas une heure) ne se passe sans que l'illustre New York Times ou le Washington Post ne révèle une nouvelle fuite (comme les mamans inquiètes devant leur nourrisson en couche-culottes, nous vivons à l'ère des leaks) de notre andouille préférée. Comme s'ils n'avaient toujours pas digéré l'élection de Trump à la Présidence des Etats-Unis (qui montra leur aveuglement), les médias s'acharnent, inventent des fake news, appellent maintenant à l'impeachment (à la destitution— rien que ça ! — du Président). J'aime les andouilles (dans mon assiette), mais je ne suis pas trumpiste, et je ne le serai jamais. Pourtant, un tel concert d'insultes, de haine et de mépris m'agace. Il est répétitif (et on est loin de la musique subtile d'un Philip Glass ou d'un Steve Reich). Acrimonieux. Sans intérêt. Ce sont les mêmes tartufes qui ont créé Macron, ou qui ont soutenu Hillary Clinton…

Bruno Hubacher: Groko à la française

« Groko », ce n’est pas une nouvelle application smartphone, ni le nom d’un chanteur hip hop. C’est le nom du régime parlementaire sous lequel est gouverné l’Allemagne depuis 2005, avec à sa tête la chancelière Angela Merkel, l’éternelle. Faute de majorité, les partis de toutes les couleurs doivent se résigner, depuis 12 ans, à gouverner sous l’égide de la très conservatrice CDU et sa sœur bavaroise, la très catholique CSU, dans une « grande coalition » ou « grosse Koalition » ou « Groko ». Le parti socialiste, partenaire junior dans cette histoire, ne trouve rien à redire de la politique antisociale et atlantiste de son partenaire de coalition…

Christophe Ebener: L’entre-soi de la Commission de la faune

(...) Adoptée en 2012, la nouvelle constitution genevoise effaçait la base constitutionnelle de cette commission. On s’attendait donc à ce que cette structure soit dissoute. Or, en 2015, avec la bénédiction de quelque service de l’Etat et suite à un tour de passe-passe règlementaire d’anthologie, la commission de régulation de la faune reprenait les prérogatives de l’ancienne commission constitutionnelle, et poursuivait donc son travail de sape pour que quelques fonctionnaires et deux représentants des milieux associatifs perpétuent la belle tradition genevoise de choisir, bien au chaud et entre soi, quels objectifs de conservation de la nature méritent d’être poursuivis, et lesquels ne le méritent pas. Jeudi dernier, le Grand Conseil avait enfin l’occasion de mettre fin à cette prise d’otage, en supprimant la base légale de cette commission. Il a décidé de ne rien décider. Bref, à l’horizon des préférences personnelles d’une poignée de militants, les oiseaux continueront pour un temps encore à être placé en haut d’une pyramide imaginaire, et les poissons et leurs écosystèmes si menacés, en bas.

Edmée Cuttat: Pour Pedro Almodovar, la Palme d'or doit sortir en salles

Alors qu’Emmanuel Macron et Donald Trump font leur possible pour lui voler la vedette, le Festival de Cannes déroule imperturbablement son tapis rouge où se bousculaient déjà les stars à l’ouverture de cette 70e édition. A commencer par le président du jury Pedro Almodovar et ses huit camarades… (...) Pedro Almodovar a insisté sur sa chance unique d’avoir été choisi. A l’image de ses co-jurés, les Américains Jessica Chastain et Will Smith, la Chinoise Fan Bingbing, le Sud-Coréen Park Chang-Wook, l’Allemande Maren Ade, l’Italien Paolo Sorrentino, les Français Agnès Jaoui et Gabriel Yared. (...)

Pascal Holenweg: En attendant la gratuité, NON à la hausse !

(...) Les socialistes, Ensemble à Gauche et le MCG ont en outre déposé au Grand Conseil un projet de loi qui exige le retour au niveau des prestations offertes en 2014, c'est-à-dire l'annulation de toutes les réductions de prestations opérées depuis, et une augmentation de la subvention cantonale au niveau nécessaire à cette restauration des prestations. Manière de sortir du chantage dans lequel le Conseil d'Etat s'enferre depuis trois an, sur le ton : ou vous acceptez une hausse des tarifs, ou nous réduisons l'offre. Ce qui a en effet été mis en oeuvre, et menace de l'être à nouveau si l'on en croit le Conseiller d'Etat Barthassat : si le NON l'emporte dimanche, il faudra réduire l'offre aux heures de pointe après l'avoir déjà réduite aux heures creuses. (...)

John Goetelen: Croire en Dieu, est-ce complotiste ?

Le jeune Emmanuel est-il un pion placé là par une savante planification occulte? L’élection de cet hybride mi-gauche mi-droite cache-t-elle la main invisible et l’intention secrète de quelque groupe déterminé à croquer les français tout crus? (...) Il faut la conjonction compliquée de nombreux facteurs pour gagner le poste. Penser que tout à été pensé, prévu, organisé, suppose que le Grand Mondialiste est exceptionnellement doué: réussir son complot sans anicroche tient du miracle. Prévoir la victoire d’un quasi inconnu plusieurs années à l’avance est aussi aléatoire que prévoir la météo du 3 septembre prochain à midi trente sur la plage de Plougastel. Pourtant donner foi à la thèse du complot a son utilité, à défaut d’être démontrable et raisonnable. Dans le magazine Pour la Science d’avril 2017 un article mentionne une étude récente sur la croyance dans les thèses complotistes aux États-Unis. (...) Alors j’ai pensée à la fonction psychosociale des religions. Il y a un être mythique, Dieu, sorte de Grand Universaliste invisible sauf pour quelques-uns comme Jésus, Mahomet ou Manitoo…

Pascal Décaillet: La bonne nouvelle du jour !

Françoise Nyssen, ministre de la Culture. Si la patronne d'Actes Sud arrive à donner autant de souffle et de vie à son ministère qu'à sa maison d'édition, alors là, il pourrait y avoir en France, après des années de déshérence dans ce domaine pourtant majeur, comme l'aube d'un espoir. Il faut la voir, sa Librairie (en Arles, où sont les alyscamps), au bord d'un Rhône large, épanoui, à l'orée d'une vieille ville où respire l'Histoire. Je m'y suis rendu deux fois, ces six derniers mois. Y perdre son temps est un bonheur. Au milieu des innombrables ouvrages, un lieu pour le réveil de la vie intérieure ! Littérature française, mais aussi allemande, littératures du monde, Histoire, essais, intelligence dans la mise en places des rayonnages, qualité de silence : on y retrouve le sel miraculeux de sa jeunesse ! On y pense à Barrès : "les lieux où souffle l'esprit"...

Jean-Dominique Michel: Traumas, négligences et méditation

La recherche en santé publique confirme que les expériences négatives vécues au cours de l’enfance ont un impact majeur sur l’état de santé tout au long de la vie, et sont corrélées avec un risque accru de souffrir d’anxiété, de dépression, de maladies cardio-vasculaires, de diabète, d’asthme, de troubles du sommeil, d’agressivité, d’instabilité relationnelle ou professionnelle, et même le risque de basculer dans la criminalité. Quand des enfants sont victimes d’abus, de négligence ou d’autres formes de traumas (incluant le harcèlement sur les réseaux sociaux), cela peut endommager différentes partie du cerveau, en particulier le cortex préfrontal et le mésencéphale. De tels événements sont nommés aujourd’hui « Adverse Childhood Experiences » (ou ACEs) dans la littérature scientifique. (...) (TDG)

Créé: 18.05.2017, 15h02

Demir Sönmez: Ziegler soutient les peuples de la Palestine
Comme chaque mardi à 17h30 à Genève, devant la fontaine en bas de la rue de la Cité, les militants du Collectif urgent Palestine et ses amis se sont rassemblés en soutien pour les peuples de Palestine et en solidarité avec les prisonniers palestiniens en grève de la faim depuis 29 jours. M. Jean Ziegler a participé à ce rassemblement…

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Matin et 20 Minutes regroupés
Plus...