Passer au contenu principal

Comment grandir en étant transgenre

Développer sa sexualité alors qu'on ne se sent pas appartenir au genre désigné à la naissance constitue un défi

Lavipo

Question:«Bonjour, je m’appelle Laure et je suis trans. Je vous écris car je me sens mal dans mon corps. Je ne sais pas vers qui me tourner pour me sentir mieux dans ma peau.» Laure, 19 ans

Réponse:L’encadrement des jeunes personnes transgenres est encore lacunaire. Les informations transmises aux adolescents et l’éducation sexuelle sont encore très ciscentrées, c’est-à-dire qu’elles considèrent et parlent surtout du développement des individus dont le genre est en adéquation avec le sexe biologique qui leur a été assigné à la naissance. Ce manque de points de repère génère souvent solitude et mal-être. Les questionnements liés au développement du corps peuvent être complexes et l’individu a besoin d’être entouré pour comprendre ce qui arrive, en particulier lorsqu’il y a de la souffrance. Les personnes en accord avec leur sexe biologique ont des modèles auxquels elles peuvent plus facilement s’identifier. La construction de leur identité est souvent plus simple. Par ailleurs, la transsexualité fait fréquemment l’objet de stigmatisation violente, ce qui accroît la souffrance des jeunes personnes en développement, comme vous.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.