Gorgui Ndoye: France Gall, Adieu la Sénégalaise!

Blogs en vueChristophe Ebener: Combien de poissons attrape-t-on à Genève? Charly Schwarz: Le cercle vertueux "croissance et emploi" ne fonctionne plus. Sylvie Neidinger: Comment Fred Astair danse au plafond. Claude Bonard: La Pucelle d'Orléans vue par Voltaire en 1762

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Gorgui Ndoye: France Gall : Adieu la Sénégalaise !

"L'éternelle petite soeur" des Français, à la "fragilité radieuse", l'artiste France Gall comme le décrit si bien le Président Emmanuel Macron était aussi une Sénégalaise dans l'âme. Elle a vécu au pays de Senghor, à l'île de Ngor qui la pleure aussi. Peut être beaucoup même en France et ailleurs l'ignorent ! Et redonnons la parole à M. Macron qui dans un tweet fort à propos déclare: "France Gall a traversé le temps grâce à sa sincérité et sa générosité". Au Sénégal où elle tenait un restaurant et se faisait Nègre parmi les Nègres, la " petite soeur éternelle" des Français avait "adopté" un enfant du nom de Babacar. "Elle laisse des chansons connues de tous les Français et l'exemple d'une vie tournée vers les autres, ceux qu'elle aimait et ceux qu'elle aidait", poursuit Macron. (...)

Christophe Ebener: Combien de poissons attrape-t-on à Genève?

Les pêcheurs genevois sont très disciplinés. A chacune de leur sortie, ils sont tenus de marquer, dans un carnet officiel, dans quel cours d’eau ils pêchent, et quels poissons ils ont capturés. Pour les chiffres de 2016, fraîchement parus, je vous propose de répondre aux trois questions ci-dessous. Ce sera l’occasion de comparer vos attentes et vos suppositions à la réalité des faits, qu’on espère pas trop dure…. 1) Combien de truites en moyenne chaque pêcheur a-t-il capturé dans le Rhône en 2016? 2) Combien de fois faut-il aller à la pêche dans le Rhône pour capturer au moins une truite? 3) Combien de truites ont été capturées dans la Versoix en 2016 ? (...) Deux indices pour bien débuter : 2016 a été une année d’ abaissement homéopathique des barrages du Rhône genevois. L’administration genevoise considère que les pêcheurs sont des emmerdeurs de première !

Charly Schwarz: Le cercle vertueux "croissance et emploi" ne fonctionne plus

Le Bureau International du Travail (BIT) explique que la théorie des marchés veut que la croissance crée de la richesse, laquelle est redistribuée par les créations d’emplois, qui alimentent la consommation, ce qui génère des investissements nouveaux et donc le cycle de production. Aujourd’hui, l’idéologie selon laquelle la solution à la crise est la croissance, qui serait l’unique moyen de lutter contre la pauvreté et le chômage et qui permettrait d’élever le niveau général de richesse, est remise en cause… Même la Chine ne créée pas suffisamment d’emplois. (...)

Sylvie Neidinger: Comment Fred Astair danse au plafond

L'épisode est un morceau d'anthologie, tiré du film Mariage Royal de 1951. Fred Astair, autrichien d'origine, danseur magique, savait toujours où se trouvaient les caméras. Ici, il en joue carrément...Pour imiter la légèreté absolue de l'apesanteur et l'irréalité de sa prestation. Un document vidéo ( plus de 3 minutes et cela commence à 39 ') dévoile le trucage de la scène qui tourne. Un procédé si simple mais hyper complexe à mettre en oeuvre. Marrant !

Claude Bonard: La Pucelle d'Orléans vue par Voltaire en 1762

Le 6 janvier 1412 naissait Jeanne-d'Arc. En lien avec cet anniversaire, il est intéressant de rappeler que c'est un éditeur genevois, Gabriel Cramer (1723-1793) qui fut l'un des éditeurs des œuvres de Voltaire dont l'ouvrage que François-Marie Arouet consacra à Jeanne. Voltaire intitula son texte : “La Pucelle D'Orleans: Poeme Divise en Vingt Chants, Avec des Notes”. Ce livre est un pamphlet destiné à un petit cercle d'initiés car son propos va totalement à contre-courant . On est à mille lieues d'une glorification de Jeanne d'Arc rappelant les grandes heures de sa vie, de son action et de son martyre. Pas question non plus de rappeler le rôle de Jeanne dans la reconquête de son royaume par le "roi de Bourges", le futur Charles VII et les bassesses dont elle fut ensuite la victime. En revanche, Voltaire par ses propos volontairement insolents, veut une fois encore se moquer des bigoteries et de la mystique religieuse qui veut que ce soit la divine providence seule qui guida la jeune bergère devenue chef de guerre et faiseuse de roi. (...)

Pascal Décaillet: Radio : la Révolution ou la Mort

(...) J'aimais passionnément l'exercice de la revue de presse alémanique. Il s'agissait de parler aux Romands de journaux dont ils n'avaient qu'une idée très lointaine. Jeter des ponts, entre des visions différentes du pays. Oui, cela, ainsi que tout notre boulot au Palais, c'était du service public. Oui, là, on pouvait parler de petit coup de main à la cohésion nationale. 27 ans après, à quoi rime encore une pure "revue de presse" des seuls journaux ? Pourquoi pas les blogs ? Pourquoi pas une plus grande ouverture aux réseaux sociaux ? Ces derniers recèlent des trésors : il suffit d'aller les chercher. Ne privilégier que les bons vieux quotidiens papier, ou ce qu'il en reste, les mettre encore exagérément en exergue par rapport aux nouveaux vecteurs d'idées, donne l'impression d'un corporatisme de l'archaïque. Pour faire tenir, encore un peu (comme dans la chanson de Piaf), un château de cartes dont on feindrait d'ignorer l'effondrement. L'exercice radiophonique majeur de la revue de presse doit être repensé de fond en comble. Moins corporatiste, plus ouvert, plus audacieux, plus de transgression. (...) (TDG)

Créé: 08.01.2018, 17h32

Articles en relation

Jean-Philippe Accart: Comment nous perdons notre faculté d'attention

La revue des blogs Didier Bonny: Hommage à France Gall. Maurice-Ruben Hayoun: Le sultan R.T Erdogan, un prince de l’arrogance à Paris… Lise Wyler: Merci les corneilles. André Thomann: Le verbe s’est fait chaire? Plus...

Didier Bonny: Une liste femmes au Grand Conseil?

La revue des blogs Marie-France de Meuron: On ne baptise plus, on vaccine ! Maurice-Ruben Hayoun: Les marchands et le temple de Giacomo Todeschini. John Goetelen: Tempête Eleanor. Sylvie Neidinger : Procès des djihadistes Plus...

Alexandre de Senarclens: Artisanat et innovation à l’arôme genevois

Blogs à lire Houda Khattabi: Genève, soir du premier janvier de l'an 2002. John Goetelen: Des Hommes et des arbres. Joseph Daher: Un an après la chute d’Alep-Est. Rémi Mogenet: Cino da Pistoia. Pascal Décaillet: Des diamants moins éternels. Marie-France de Meuron: Le remboursement de l’infertilité. Plus...

Jean-Noël Cuénod: La Suisse en panne sèche sur sa voie solitaire

Bons blogs Ana Roch: Arrêtons d’envoyer les jeunes dans une impasse ! Maurice-Ruben Hayoun: Les raisins amers des mollahs. John Goetelen: Balance ta racaille. Sophie (invitée de Mireille Vallette): Comment Henda Ayari a rejoint le salafisme Plus...

Sylvie Neidinger: Expo Chrétiens d'Orient à l'Institut du Monde Arabe: malaise

La revue des blogs Pascal Décaillet: Le journalisme vivra ! François Baertschi: Mais qu'est-ce qui me fait courir depuis presque dix ans? Gorgui Ndoye: Bonne et Heureuse Année 2018. Maurice-Ruben Hayoun: Je est un Juif, roman Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: la sécheresse sévit
Plus...