Les soirées sont sereines et gourmandes à la Maison rouge à Carouge

Le jardin charmant et campagnard est un îlot très agréable dans un quartier aussi industriel que résidentiel.

Un îlot rouge et gourmand avec une terrasse de charme.

Un îlot rouge et gourmand avec une terrasse de charme. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un îlot dans un quartier résidentiel et industriel. La Maison rouge apporte l’indispensable touche de couleur. Une terrasse de charme, comme un coin de campagne, vous tend les bras. On s’y précipite pour l’apéro dès 17 h, à la découverte des vins du patron, en dégustant une planchette de charcuterie et fromage.

Passons ensuite à table en scrutant l’ardoise qui se déplace au gré des arrivées. Cap sur une soupe de melon rafraîchissante garnie d’un sorbet tomate savoureux. Elle renferme des grains de grenade et est malheureusement surmontée d’une lamelle de jambon cru noircie, quasi brûlée… Dommage.

Un cabillaud en ceviche assaisonné avec talent

La truite en gravlax est remplacée ce soir-là par du cabillaud. Traité en ceviche, ce qui n’enlève rien à la qualité de la composition. L’assaisonnement est simplement assuré par une bonne huile d’olive et un trait de citron. L’harmonie est parfaite et les petits à-côtés (tomates cerises rouges et jaunes, grains de grenade) offrent des oppositions de texture sympathiques.

La tagliata de bœuf est tout aussi réussie. Une viande tendre, une cuisson saignante obligatoire et une assiette sur laquelle triomphe un bouquet de roquette assaisonnée comme un pesto.

Dans les suggestions du jour, la côte de veau semble vraiment attrayante. D’autant plus qu’elle est cernée de champignons, des chanterelles en l’occurrence.

La pièce est dodue, épaisse, dorée et sa cuisson annoncée «à basse température». Malheureusement, elle a subi trop longtemps l’épreuve du feu. Plus du tout rose, sèche, son jus intérieur évaporé. Un coup de malchance. En revanche, les pommes de terre entières d’accompagnement ne sont franchement pas joyeuses. Pourquoi pas une petite purée beurrée? A.G.

Post-scriptum
Carte de vins intelligente.
Note du pain 2/5.
Service très sympathique

Créé: 23.08.2019, 10h54

L’adresse

La Maison rouge


17, rue des Noirettes, Carouge

Tél. 022 342 00 42

Fermé samedi et dimanche.

À la carte (entrée, plat et dessert), compter 65 fr.
Terrasse.

Accès handicapés.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...