Une épatante cheffe végane surnommée «Q»

Fines gueulesEnseigne nomade, «Gives a Fork» ouvre enfin un bistrot sédentaire à Genève. Première ce dimanche. Portrait de sa cuisinière au parcours singulier et aux plats végétariens étonnants.

"Bob", joyeux et balèze burger végétal, l'un des plats signature de la cheffe "Q". Image: @qgivesafork

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Frères carnivores, avalez donc tous vos a priori sur la cuisine végétarienne. Oubliez le quinoa qui pleure et le boulgour qui boude. Les taboulés frigides et les légumes à l’eau. Il peut y avoir de la volupté à table sans protéines animales. Parfaitement.

On en a fait récemment la radieuse expérience, un dimanche matin, en avalant le brunch de «Gives a Fork», enseigne itinérante qui ose une cuisine solaire et rigolote, colorée et babélique. Des goûts en cascade, des textures en pagaille, de la gourmandise, des idées espiègles. Et beaucoup de boulot, mine de rien. Top miam. Tiens, une bonne nouvelle: après des mois de nomadisme, Gives a Fork se sédentarise, aux Acacias. Premier brunch ce dimanche. Ouverture sept jours sur sept dès le 21 septembre.

Or donc, la responsable de ce feu d’artifice végétal, c’est la cheffe Krsnamayi Chan. Il faut l’appeler «Q». Brunette menue et mimi, avec un demi-sourire lutin et une petite robe rouge, elle n’a pas 30 ans. Elle s’est retrouvée à Genève «par amour». «Mon prénom signifie amour inconditionnel. C’est ce qui a toujours guidé ma vie.»

Une vie remuante et chatoyante, comme ses assiettes. Née à Copenhague d’une maman suédoise et d’un papa maltais, elle grandit entre la Malaisie, la Nouvelle-Zélande et la Scandinavie. Puis s’installe en Australie. Voyez le parcours. Sans viande, le parcours. Les parents sont végétariens, mais fines gueules. La gamine se retrouve vite à faire des étincelles aux fourneaux. Le frangin aussi touche sa bille en cuisine. Il vient d’ailleurs de rejoindre l’équipe de Gives a Fork.

Une lutine au Mutin

À Melbourne, Miss Q, douée mais autodidacte, se retrouve un beau jour à diriger une brigade pro après avoir épaté les patrons d’un resto avec ses créations culinaires. «J’étais un peu intimidée.» Tu m’étonnes. Elle va y rester deux ans. À Melbourne encore, elle rencontre la Parisienne Latifa qui, avec la Genevoise Mélanie, forme aujourd’hui le noyau dur de cette drôle d’histoire végétarienne.

«Quand je suis arrivée à Genève, j’avais déjà l’idée de créer ma propre affaire», raconte Krsnamayi. «Mais j’ai commencé à travailler dans des restaurants pour comprendre comment marchait la ville.» Elle se retrouve ainsi au Vallya à Saint-Gervais, puis au piano du Café Mutin. Avant de voler de ses propres ailes.

Bob le burger

Pendant quelques mois, Gives a Fork squatte le week-end à l’Établi, rue de l’École-de-Médecine. Puis estive au Lola’s Food Garage des Pâquis. Très vite, le bouche-à-oreille vante ces brunchs joyeux aux saveurs cosmopolites. Le faux burger «Bob» – brioche maison, galette de haricots noirs, petits poivrons farcis, crème à la mangue… – soigne les gueules de bois des fêtards. Warps, bowls et avocado toasts imaginatifs cajolent les foodistas. La gaufre Lala – cacao, barbe à papa, glace pralinée à la banane… – affole les becs à miel.

«On n’a jamais eu une clientèle 100% végane. Ce n’est pas le but. D’ailleurs, je ne veux pas une cuisine qui exclue, mais qui rassemble.» Une cuisine qui brasse les influences en toute liberté; une cuisine instinctive et spontanée, au point que la cheffe crée parfois une assiette en plein service. «La veille au soir, on ne sait jamais ce qu’elle mijote», sourit sa complice Mélanie.

Que prépare-t-elle pour le lunch inaugural de dimanche? Mystère. Une chose de sûre: 10% de la recette iront à une association œuvrant contre les incendies en Amazonie. Quand on connaît la bougeotte qui caractérise la jeune cuisinière, on reste dubitatif quant à la pérennité de l’enseigne des Acacias. La remarque la fait sourire. «Oui, rien n’est sûr. C’est pour ça qu’il faut venir manger chez nous le plus vite possible!» Gives a Fork

Route des Acacias 47, dès le 21 septembre. Brunch dimanche 1er septembre, 10-15 h, réservation www.givesafork.com .

Créé: 30.08.2019, 15h38

Krsnamayi Chan, dit Cheffe "Q", cuisinière inspirée (Image: Gainsky )

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Budget 2020: 590 mio de déficit prévus
Plus...