Les canailleries de l’Auberge de Meyrin

MeyrinL’établissement communal, animé par Charles Hegi, propose une cuisine campagnarde élaborée par le chef Gilles Mathioly.

Le chef de cuisine Gilles Mathioly, fidèle au poste.

Le chef de cuisine Gilles Mathioly, fidèle au poste. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Non, l’Auberge communale de Meyrin n’est pas un restaurant «bistronomique». Son chef, Gilles Mathioly, préfère nous concocter des plats campagnards, conviviaux, souvent canailles, toujours sympas. Il choisit quelques produits issus du terroir jurassien, sur les conseils de Charles Hegi, le patron de l’établissement, qui défend avec fougue son canton d’origine.

On découvre ainsi sur la carte de la saucisse d’Ajoie. Elle se dispute la vedette avec le boudin, la longeole et la saucisse à rôtir dans la catégorie des mets embossés.

Mais intéressons-nous d’abord à l’assiette de charcuterie, idéale pour accompagner l’apéritif. La viande séchée est magnifique, le jambon fumé jurassien aussi. On croque dans un cornichon et l’ambiance est joyeuse.

Les amateurs de canailleries ont l’embarras du choix. Tête de veau, atriaux jurassiens (escortés de rösti au saindoux) ou tripes à la milanaise? Va pour les tripes!

Elles débarquent dans une imposante marmite posée sur la table. À la bonne franquette. Une bonne louche déverse un mélange de caillette, panse, feuillet et bonnet (les quatre morceaux spécifiques de ces abats), noyés dans une sauce tomatée, typique de cette recette. Ils surnagent en compagnie de carottes et on extrait avec plaisir quelques tiges de thym et une feuille de laurier, herbes fraîches qui apportent leurs arômes à la préparation. Il ne reste plus qu’à écraser une pomme de terre vapeur, à l’arroser de sauce et à déguster…

Les réfractaires à ces plats populaires montreront du doigt sur la carte les filets de perches. Estoniens ou du lac lorsque la pêche est bonne. Les seconds sont simplement dorés dans le beurre, quasi à l’unilatérale. Mais n’hésitez pas à demander une petite sauce citronnée, qui leur apportera le moelleux idéal!


Post-scriptum

Carte des vins éclectique. Note du pain 3/5. Service féminin adorable.

Créé: 20.02.2020, 18h12

L'adresse



Auberge communale de Meyrin

13bis, avenue de Vaudagne, Meyrin.

Tél. 022 782 44 78.

Fermé lundi.

Pas de menu.

À la carte (entrée, plat et dessert), compter 60fr.

Parking, terrasse, accès handicapés.

De savoureuses tripes à la milanaise. (Image: LDD)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La débâcle du PLR
Plus...