Passer au contenu principal

D’avocat à végane, les dix mots à manger de la décennie passée

Bref abécédaire des termes qui ont affolé nos papilles entre 2010 et aujourd'hui.

L'hamburger aura connu un grand succès.
L'hamburger aura connu un grand succès.
DR

La décennie qui s’achève nous en aura fait manger de toutes les couleurs. Entre exotisme galopant, street food, retour de la cuisine bourgeoise, bistronomie et on ne sait trop quoi encore, les modes culinaires se sont enchaînées et télescopées à toute berzingue. Petit rappel en dix mots-clés.

Avocat

Photogénique, sain et savoureux, le fruit de l’avocatier – dont la production fait de sérieux dégâts, soit dit en passant – est devenu la star absolue des réseaux sociaux. Et donc la coqueluche des en-cas branchés.

Bière artisanale

Elles ont poussé comme des champignons, les brasseries artisanales. Et leurs mousses coulent à flots sur tous les zincs dans le vent. Food truck Le camion qui bricole des pizzas au coin de la rue est devenu une icône de la modernité culinaire. Ben zut, alors!

Hamburger

On l’a vu se pavaner sur toutes les cartes, on l’a vu décliné à toutes les sauces, on l’a vu loué, vénéré, expertisé. Bref, on ne peut plus le voir.

Instagram

Je mitraille mon assiette de nouilles avec mon portable. J’enjolive mon image. Et je la poste sur Insta. Avalanche de likes.

Pérou

Le pays dont la gastronomie fait palpiter les foodistas occidentaux. Ceviche, mon amour.

Poke bowl

C’est un bol de riz venu d’Hawaï, avec du poisson cru mariné et d’autres bons petits trucs dedans. Inconnu il y a cinq ans. Quasi ringard aujourd’hui. Oui, il faut suivre.

Ramen

L’autre plat exotique de la décennie: un bouillon japonais goûtu avec des nouilles, du rôti de cochon et un œuf qui y barbotent. Couillon sur le papier; coton à réaliser.

«Top Chef»

Le jeu de télé-réalité culinaire qui scotche trois millions de spectateurs devant leur poste depuis dix ans. Un gros show cathodique aux ressorts agaçants, mais avec de vrais gestes de cuisine dedans.

Végane

Locavore, antigaspi, bio, respectueuse et tout et tout, la dernière décennie culinaire a mis de l’éthique dans les épinards. On a vu ainsi se multiplier le nombre de végétariens et véganes. On s’est aperçu dès lors que l’on pouvait se régaler à table sans protéine animale dans l’assiette. Immense découverte.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.