La feuille qui réjouit et adoucit l’épiderme

Une herbette, une recette (4/8)Tous les week-ends de l’été, portrait d’une herbe aromatique, avec le petit plat qui va bien avec. Tiens, voilà le cerfeuil.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’herbette C’est le cerfeuil des jardins, ou cerfeuil tout court, qu’il ne faut surtout pas confondre avec le cerfeuil tubéreux, la délicieuse racine au vilain look dont on se régale l’hiver. Le cerfeuil, donc, est une plante à la saveur finement anisée qui nous vient, dit-on, d’Asie centrale et que l’on connaît depuis belle lurette. Ce n’est toutefois qu’au Moyen Age que nos ancêtres commencèrent à la boulotter. Avec quelque volupté semble-t-il, puisque son nom, dérivé du grec, signifierait (selon le docte Alain Rey dans son Dictionnaire historique de la langue française) «feuille qui réjouit» ou «feuille de joie». D’ailleurs, le cerfeuil fait partie du cercle très fermé des cinq végétaux entrant dans la composition des fines herbes provençales. En cuisine, il ne se cuit pas sous peine de perdre son parfum, mais se saupoudre cru et émincé, par exemple sur une omelette au chèvre frais, une soupe de melon ou un poisson blanc en papillote. A noter enfin qu’on le pare - comme d’habitude – d’une kyrielle de vertus, dont celle de soigner les bidons endoloris et de rendre la peau douce.

La recette C’est la mousse de poivron et feta au cerfeuil, inspirée du glorieux ktipiti grec. A l’économe, pelez grossièrement deux poivrons rouges. Ouvrez-les en deux. Ôtez parties blanches et graines. Faites revenir dix minutes doucement à couvert avec un peu d’huile d’olive. Laissez refroidir. Puis émincez finement. Dans un bol, pilez une gousse d’ail dégermée. Ajoutez 120 grammes de yaourt à la grecque égoutté et 120 grammes de feta. Plus une bonne lichette d’huile d’olive, une pincée de sel, une autre de paprika, un tour de moulin à poivre. Touillez. Puis ajoutez quelques brins de cerfeuil effilés. Goûtez. Rectifiez. Servez en apéro avec du pain pita.

Créé: 21.07.2017, 17h08

Articles en relation

La caresse du petit dragon

Une herbette, une recette Tous les week-ends de l’année, portrait d’une herbe aromatique, avec le petit plat qui va bien avec. Aujourd’hui: l’estragon. Plus...

Le charme délicat de la Péruvienne

Une herbette, une recette (2/8) Tous les week-ends de l’été, portrait d’une herbe aromatique, avec le petit plat qui va bien avec. Aujourd’hui: la verveine citronnée, ou citronnelle, ou odorante, ou comme vous voulez. Plus...

L’odeur controversée de la punaise écrasée

Une herbette, une recette Tous les week-ends de l’été, portrait d’une herbe aromatique, avec le petit plat qui va bien avec. Aujourd’hui: la coriandre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Croisières: les superpaquebots débarquent
Plus...