Eric Leyvraz: Je boycotte la séance extraordinaires des députés sur Maudet

La revue des blogsPascal Gavillet: Lorsque le football devient l’antichambre de l’enfer. Edmée Cuttat: Les Bleus à l'attaque de leur deuxième étoile. Daniel Warner: To Russia With Love? Rémi Mogenet: Saint Colomban et l'évêque de Genève. Olivier Emery: Révolte populaire à Landecy ?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Eric Leyvraz: Je boycotte la séance extraordinaires des députés pour Maudet

Le Grand Conseil se réunit le21 juin à 13heures 30 pour une session extraordinaire avec comme sujet une résolution pour punir notre Conseiller d'Etat Maudet d'avoir accepté un avantage lors de son voyage à Abu Dhabi. C'est le rôle du parlement de contrôler le Conseil d'Etat et je suis le premier à dénoncer un fait grave avéré. Mais il s'agit aussi d'agir avec mesure et discernement. Monsieur Maudet a sûrement fait une erreur, qui n'en fait pas, mais ce n'est pas une raison pour le faire passer pour quelqu'un de malhonnête, ce qu'il n'est pas du tout.Il a présenté par exemple une liste de 600 cadeaux qu'il avait reçus avec les noms des associations ou des personnes à qui il les avait remis, qui peut en dire autant? Il s'agit plutôt là d'un règlement de compte, cela fait du bien de fustiger le premier de classe, celui à qui tout réussi, ce qui entraîne évidemment des jalousies. Monsieur Maudet a les défauts de ses qualités, il peut être dur, exigeant, veut tout contrôler, mais c'est un excellent magistrat, il connaît parfaitement ses dossiers, travaille sans relâche, il a l'étoffe d'un homme d'Etat, ce qui est rare dans notre République. (...) Monsieur Maudet n'est pas de mon parti, mais je refuse de participer à cette mascarade. Je ne viendrai pas à cette séance.

Pascal Gavillet: Lorsque le football devient l’antichambre de l’enfer

Je ne savais pas encore ce qu’était un corner mais je collectionnais déjà les vignettes Panini. Je ne me souviens pas d’avoir collé les images de Harald Schumacher, Patrick Battiston ou Alain Giresse dans l’album du Mondial 1982. J’ignorais évidemment que tous trois seraient aussi les héros de ce qui allait devenir une tragédie et s’inscrire comme l’une des dates fondamentales de l’histoire du football. Le 8 juillet 1982, Séville, la demi-finale France - RFA. Une agression terrible, un joueur dans le coma, un arbitre qui ne bronche pas, une chaleur infernale, un score qui ne bouge pas, et in fine un scénario aussi cruel que dément. Les deux équipes terminent sur une égalité. 1 à 1. Débutent les prolongations. La France domine. Puis mène 3 à 1. Le score idéal, à dix minutes du coup de sifflet final. Il n’y a pas encore de but en or, règle stupide aujourd’hui abandonnée, et la France de Platini se croit déjà au paradis. Mais survient l’impensable…

Edmée Cuttat: Les Bleus à l'attaque de leur deuxième étoile

Une deuxième étoile pour les Bleus? Simple formalité à en croire la quasi totalité des spécialistes sur toutes les ondes de l’Hexagone, y compris Daniel Cohn-Bendit, y allant lui aussi de son coaching inspiré. En effet avant que la compétition démarre, les Tricolores l’avaient, selon eux, déjà gagnée. Alors vous pensez s’ils sont secrètement confortés dans leurs certitudes, après cette première victoire, même un rien étriquée, sur une vaillante Australie d’abord éblouie par le soleil, puis par son redoutable adversaire! Un poil critiqués, je l'admets, au fil d’un duel moins flamboyant qu’espéré par les commentateurs légèrement déçus, les Bleus restent des génies du crampon pour les aficionados. (...) Figurez-vous que contrairement aux autres footeux, eux parlent… avec les pieds, a révélé un expert du ballon rond au début de la rencontre. Voilà qui devrait faire une sacrée différence!

Daniel Warner: To Russia With Love?

(...) Why should countries compete to send soccer teams to Russia while the leading western countries and Japan continue to suspend Russia from attending their economic summit? Given that President Trump has spoken with the international pariah North Korean President Kim Jong-Un, does it make sense to continue to exclude Russia from this important meeting? The obvious answer is that politics and sports do not mix. But there are several counter-factuals, such the barring of South Africa from the 1964 Olympics over apartheid and the boycotts of the 1980 Moscow Games by the United States and the retaliatory boycott of the 1984 Los Angeles Games by the Soviet Union. The joint North-South delegation to the recent Olympics was an important step towards restoring peace to the peninsula. Indeed, it is puzzling that at the same time Russia continues to be outside the economic summit it has hosted the Winter Olympics in Sochi in 2014 and now the World Cup in 2018. Remember the original justification for the United States to boycott the Olympics of 1980 was the Soviet invasion of Afghanistan. Is the annexation of Crimea or interference in eastern Ukraine any less a justification to not send teams to Russia for the World Cup?

Rémi Mogenet: Les Instructions de saint Colomban

Toujours tout à mon Irlande latine, j'ai lu lesSermons (Instructiones) de saint Colomban (543-614) - un des plus grands hommes nés dans l'île bénie - à ses moines. C'est l'essence du monachisme occidental, et tout ce qu'on connaît comme relevant des principes catholiques régissant les monastères s'y trouve. En en sens, cela fait de ces textes courts des classiques. Je dirai même que quand on a oublié ce qu'est le catholicisme fondamental, et qu'on commence à disserter à partir des traditions politique et philosophique modernes, il est bon de lire ou relire ces instructions, bien plus authentiques que les spéculations de partis plutôt intéressés. (...) Ces sermons m'ont rappelé les écrits de François de Sales. Les mêmes principes fondamentaux s'y trouvent, mais l'évêque de Genève est plus explicite quant à ce qu'on réservait, paraît-il, aux religieux: les vrais moyens de pénétrer les mystères, et de méditer, de se purifier. (...)

Olivier Emery: Révolte populaire à Landecy ?

Parfum de révolte dans le plus joli village de notre Canton... L'association Pro Landecy monte aux barricades. Après mai 68, voici juin 18 ? En cause un récent sondage assez fumeux de la Mairie, habilement orienté "pro voiture" et ce, bien évidemment, au détriment des riverains agressés par un intolérable trafic automobile sévissant matin et soir dans la rue du village. La majorité de la population veut une zone 20km/h (puisque nos autorités municipales n'ont pas le courage de demander la légitime et peu coûteuse pose d'un panneau "Bordiers seuls autorisés"). Comme le 20km/h ne plaît pas à nos édiles, elles mettent le sondage à la poubelle après l'avoir déclaré inexploitable et elles entendent maintenir le statu quo du 30 km/h avec pose de 3 seuils de ralentissement. D'où la grogne.

Jean-Noël Cuénod: la Dame en Verte vous fera rougir

Clown érotique? Voilà une formule qui frise l’oxymore. Le clown doit être asexué pour ne pas faire peur aux petits nenfants. Et surtout à leurs parents. Avec le spectacle que donne la Dame en Verte au Cirque Electrique (Paris, XXe), Ava, sa vie, son œuvre, la clownerie enlève lascivement ses masques prudes et prudents. La Dame en Verte vous fera rougir. Et rugir de rire. De plaisir? Ça, c’est votre vie privée. (...) Il en va de cette Ava comme de certains vins que l’on dit long en bouche. Sur le moment, le rire éclate. Et puis, il se mue en autre chose, plus sombre, avec quelques gouttes d’amertume : l’éternel âpre désir de faire un avec l’autre.

Bernard Comoli: Encor un nouveau président à la Funai

Depuis le 24 avril dernier, la Fondation Nationale de l’Indien – FUNAI a un nouveau président en la personne de Wallace Moreira Bastos. Avant sa nomination, celui-ci était Sous-secrétaire des sujets administratifs au Ministère des transports, des ports et de l’aviation civile. Il n’a jamais eu un emploi, ni suivi une formation en rapport avec les questions indigènes. Il succède à Franklimberg Ribeiro de Freitas qui était en poste depuis mai 2017. Une controverse s’est développée sujet de ce changement de président. Selon les leaders indigènesréunis à Brasilia du 23 au 26 avril pour la 15e édition du « Campement Terre Libre » qui a rassemblé plus de 3'000 indigènes de tout le pays, la proposition aurait été faite au Ministre de la Justice par un député fédéral, André Moura du Parti Social Chrétien (PSC) et membre du Front parlementaire Évangélique du Congrès. Demande appuyée par la « Bancada ruralista » (le lobby de l’agrobusiness au Parlement fédéral), selon laquelle ce serait les organisations indigènes qui auraient demandé le renvoi de Franklimberg Ribeiro de Freitas. Cette affirmation est contestée par les leaders indigènes. (...)

Pascal Holenweg: PF17 et AVS: poker ou bonneteau ?

(...) Et que la promesse d'une partie de la droite de renoncer à reporter l'âge de la retraite des femmes n'engage que ceux qui veulent bien y croire. Et que c'est bien gentil de proposer que les 2 milliards (ou plus) perdus par les caisses publiques à cause de la baisse de l'imposition des entreprises seront compensés par un soutien équivalent à l'AVS, mais les caisses publiques, elles les auront perdus quand même, ces deux milliards. Ces quelques détails insignifiants sont ceux qui convainquent les syndicats genevois, la Jeunesse Socialiste, solidaritéS, le Parti du Travail et des socialistes signataires d'une lettre ouverte à Christian Levrat et au groupe socialiste aux Chambres fédérales, de refuser le compromis du Conseil des Etats. On verse un franc à l'AVS pour un franc dont on a fait cadeau aux entreprises ? et si on proposait, nous, que pour un franc dépensé dans l'achat de nouveaux avions de combat, un franc de subvention soit versé au GSsA, on nous répondrait quoi ? Sans doute qu'il faut nous faire soigner d'urgence…

Créé: 17.06.2018, 16h42

Articles en relation

Jean-Philippe Accart: Votre temps est précieux, c’est le patron d’Apple qui le dit…

Blogs à lire Jacques-Simon Eggly: L’UE tourne en désordre autour de son âme. Pascal Décaillet: De la Baltique à la Sicile. Pascal Holenweg: Les socialistes genevois et le cumul des mandats. Marie-France de Meuron: Les industries de la santé... Plus...

Edmée Cuttat: L'amour interdit face aux dogmes religieux

La revue des blogs Pascal Holenweg: Dernières nouvelles de la presse écrite en Suisse. Rodolphe Weibel: Le désastre ferroviaire qui s'amorce à Genève. Claude Bonard: C'est la faute à Voltaire, c'est la faute à Rousseau ! Rémi Mogenet: L'effusion de l'Esprit-Saint. Haykel Ezzeddine: Coupe du monde de foot en Russie... Plus...

Claude Bonard: Un jour de chance pour Genève !

La revue des blogs Vincent Schmid: Le Bataclan est un tombeau. Mireille Vallette: Ramadan à l’école: les pieds dans la colle. Daniel Warner: The False Debate Over Switzerland First. Pascal Holenweg: Et PAV (dans la gueule) ! Houda Khattabi: L'esprit Madiba Plus...

Carol Scheller: Des voix depuis l’autre côté

La revue des blogs Jean-Michel Olivier: Melgar et les Tartuffe. Hélène Richard-Favre: Le crime qui nous concerne toutes et tous. Maurice-Ruben Hayoun: Le livre à venir. John Goetelen: Prochaine épidémie : la grippe du chien ? Claude Bonard: Le temps des chiffons de papier semble être revenu... Plus...

Djemâa Chraïti: Deal qui peut !

Blogs en vue Toni Gambuzza: Le Matin dans dix ans. Stéphane Guex-Pierre: Distribution de bons poings. Jean-Luc Waeber: La Cordée en 1971. Marie-France de Meuron: Bayer, la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf. Maurice-Ruben Hayoun: Mais pourquoi donc l’image D’Israël s’est elle tant dégradée? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.