Enfant et robot apprennent à écrire ensemble

EPFLDes chercheurs ont mis au point un outil pédagogique pour faciliter l'apprentissage de l'écriture.

Image: EPFL

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Placés de part et d'autre d'une table, un enfant et un petit robot font des exercices d'écriture. La fillette aligne des plaquettes sur lesquelles sont inscrites un lettre et un QR code. Voyant son camarade électronique peiner sur la formation de certaines lettres, la petite lui montre patiemment comment faire. Apprendre en enseignant à quelqu'un d'autre, une méthode éprouvée que des chercheurs de l'EPFL ont appliquée pour créer ce nouvel outil pédagogique, baptisé CoWriter. Les scientifiques ont présenté leur travail ce mardi à la Conference on Human-Robot Interaction, consacrée à la robotique interactive, de Portland.

Le fait de connaître des difficultés dans l'apprentissage de l'écriture peut être dévalorisant pour l'enfant, qui peut perdre confiance en lui et en ses capacités. Se trouvant lui-même dans position d'aider quelqu'un de plus faible l'aide à se valoriser et par conséquent à se motiver. Même si ce quelqu'un est un robot. «Il s'agit essentiellement d'en faire un outil au service de l'enseignant, un support qui se voit attribuer un nouveau rôle dans la classe: celui de "l'élève qui en sait encore moins que le dernier des élèves"», explique Séverin Lemaignan, l'un des auteurs de l'étude, dans un communiqué.

Pour créer CoWriter, les chercheurs ont programmé un modèle de robot existant avec des algorithmes d'écriture évolutive. Le prototype a été testé auprès d'une septantaine d'élèves de classes primaires, âgés de 6 à 8 ans. Si ces essais, concluants jusqu'ici, étaient plutôt destinés à vérifier les aspects techniques du projet, de nouvelles études seront menées dans les prochains mois pour analyser les bénéfices qu'enfants et enseignants peuvent en retirer. (TDG)

Créé: 04.03.2015, 13h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.