Edmée Cuttat: L'amour interdit face aux dogmes religieux

La revue des blogsPascal Holenweg: Dernières nouvelles de la presse écrite en Suisse. Rodolphe Weibel: Le désastre ferroviaire qui s'amorce à Genève. Claude Bonard: C'est la faute à Voltaire, c'est la faute à Rousseau ! Rémi Mogenet: L'effusion de l'Esprit-Saint. Haykel Ezzeddine: Coupe du monde de foot en Russie...

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Edmée Cuttat: L'amour interdit face aux dogmes religieux

Ours d’argent l’an dernier à Berlin avec Una Mujer Fantastica, le Chilien Sebastian Lelio, qui prouve une nouvelle fois son intérêt pour les personnages féminins marginalisés en raison d’idées reçues, revient avec Desobedience (Désobéissance). C’est son sixième long métrage et le premier en anglais. Adaptant le roman de la Britannique Naomi Alderman en l’épurant beaucoup, l’auteur opère une plongée dans la communauté juive orthodoxe de Londres en racontant la relation, en l’occurrence transgressive, entre deux jeunes femmes. (...) Les trois comédiens se révèlent convaincants dans ce récit d’émancipation émouvant, original, fiévreux, sensuel à la faveur de très belles scènes d’amour, où l’auteur philosophe également sur le libre arbitre des hommes et des femmes et leur capacité à choisir. Mais on lui reprochera d’avancer à un rythme trop lent et de tarder à véritablement installer la tension entre les protagonistes.

Pascal Holenweg: Dernières nouvelles de la presse écrite en Suisse

"Le Matin" va cesser de paraître en édition imprimée, le "Giornale del Popolo" a déja cessé de paraître, Blocher ne mettra pas la main sur GHI et LausanneCités : en quelques jours, d'assez contrastées nouvelles nous sont venues du front des media. Un hebdo gratuit maintient son indépendance, un quotidien disparaît, un autre va disparaître, des rédactions sont siphonnées, l'agence nationale de presse est fragilisée par sa propre direction... qu'est ce que cela nous dit de l'état, non seulement du "paysaqge médiatique" suisse, mais surtout de la liberté de la presse et de l'information ? Essentiellement ceci : que cette liberté, essentielle à la démocratie, se heurte à un pouvoir qui n'est pas, ici, celui de l'Etat ou du parti, mais qui, pour cette liberté-là, ne vaut guère mieux : celui de l'argent. (...) "Ne restera-t-il à terme plus qu'un seul journal en Suisse romande ?", s'interroge "Le Courrier". Si cet ultime rescapé du naufrage de la presse écrite suisse en langue française devait précisément être "Le Courrier", gageons qu'on verrait, enfin, la droite romande se mobiliser pour assurer matériellement le pluralisme de la presse écrite.

Rodolphe Weibel: Le désastre ferroviaire qui s'amorce à Genève

Alors que tous les réseaux de transport public du monde entier font leur possible pour offrir le maximum de trajets sans qu’il soit nécessaire de changer de train, sans rupture de charge dans le jargon de la mobilité, Genève fait le contraire. Pas de liaison directe entre : Aéroport ET La Plaine – Bellegarde – Ain – Lyon, Aéroport ET CEVA – Annemasse – Evian, Aéroport ET Chambésy … Versoix … Tannay, La Plaine ET Chambésy … Versoix … Coppet … Nyon … Lausanne, La Plaine ET CEVA – Annemasse – Savoie, C’est évidemment l’insuffisance de capacité de la gare de l’aéroport qui est la principale cause de l’insuffisance de sa desserte. La boucle que je ressuscite, qui était prévue lors de la construction de cette gare, la transformerait de gare en impasse en gare traversante, triplant du même coup sa capacité. Pourquoi cette solution, évidente, prévue depuis 1985, encouragée par plusieurs interventions publiques de la direction de l’aéroport (2005), relancée par une étude (2010) commandée à l’EPFL par la Chambre de commerce et de l’industrie de Genève, a été systématiquement rejetée ? Je ne sais pas. Personne ne s’est dénoncé !

Claude Bonard: C'est la faute à Voltaire, c'est la faute à Rousseau !

Voltaire est à l'honneur cette année, notamment dans notre région. A l'occasion du 240e anniversaire de son décès, Gavroche pourrait chanter à belle voix dans les rues de Genève : "Il est tombé par terre, c'est la faute à Voltaire, Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau. Si tu n'es pas notaire, c'est la faute à Voltaire. Tu es petit oiseau, c'est la faute à Rousseau ". Savez-vous que cette petite chansonnette révolutionnaire a été écrite par un genevois Jean-François Chaponnière qui faisait partie du Caveau genevois, cercle de poètes et de chansonniers qui cherchent à égayer la Genève puritaine ? En 1826, avec James Fazy, Salomon Cougnard, John Petit-Senn et Antoine Gaudy, il fit partie des fondateur du Journal de Genève. « Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire, le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau. »

Rémi Mogenet: L'effusion de l'Esprit-Saint

(...) Maistre avait, à cet égard, quelque chose qui le rapprochait de H. P. Lovecraft (1890-1937) - qui confessait, en public, le matérialisme, philosophie officielle des gens intelligents, et qui, en privé, croyait à la faculté de l'individu de créer des images d'êtres défiant les lois physiques et se présentant comme hypothèses plausibles. (...) Maistre affirmait dans ses écrits que l'Esprit-Saint répandu devait passer par le Pape, puisque, officiellement, dans le catholicisme, celui-ci en était le premier, voire l'unique réceptacle. Les nations devaient donc se mêler et se soumettre à l'Église. Mais dans les faits, lui-même ne le faisait guère. Il discutait sans arrêt les injonctions des représentants du Pape, croyant qu'ils étaient mal informés et que le Pape, inspiré, lui donnerait raison - ce qui ne correspondait à rien, car le Pape était réellement informé, et on le connaissait parfaitement à Rome, plus qu'il ne le savait. (...) C'est aussi pour libérer son esprit de la tutelle de l'État qu'il se réclamait du Pape, que les nations rejetaient. Comme l'Église romaine était un symbole de la divinité prenant corps sur Terre, se réclamer d'elle revenait à proclamer la possibilité du Mythe. C'était l'assurance d'un lien entre le Ciel et la Terre, qu'assumait visiblement la forme des temples. Il préfigurait le romantisme.

Haykel Ezzeddine: Coupe du monde de foot en Russie

(...) Presque un mois ininterrompu de pure plaisir. 210 équipes inscrites à la FIFA ont participé aux éliminatoires pour n’en garder que 31 considérées comme les plus méritantes du moment. Avec l’introduction de l’assistance vidéo côté arbitrage on s’attend à une 21ème édition équitable sans tricherie ni parti pris. Quant aux éventuels et improbables fauteurs de trouble, je parle des hooligans, la superpuissance répressive de la redoutable machine sécuritaire de Poutine, veille! Pour le reste, à savoir la logistique personnelle tout est prêt de mon côté. Le stock de bières est constitué, la télévision est définitivement réglée sur la RTS 2 qui transmettra tous les matchs (merci la redevance TV) (...)

Pascal Décaillet: De quoi se mêle Macron ?

(...) Dans cette affaire, que vient faire M. Macron ? De quoi se mêle-t-il ? Qu'a-t-il accompli de si extraordinaire, chez lui, dans la gestion de la crise migratoire, pour venir faire la leçon au pays qui se trouve en première ligne ? Ce bourgeois connaît-il Calais ? M. Macron ferait mieux de s'occuper de la cohésion sociale française. De ses cheminots. De ses infirmières. De ses enseignants. De ses ouvriers. De ses chômeurs. De la souffrance de ses paysans. Il n'a aucune légitimité pour venir faire la morale à l'Italie. Le Président du Conseil italien a réagi vivement, il n'a aucune intention de se laisser faire par le beau parleur de l'Elysée. Et il a mille fois raison.

Maurice-Ruben Hayoun: Ne stigmatisons pas l’Italie…

(...) Je ne peux pas dissimuler que l’histoire de ce bateau dont personne ne voulait a évoqué en moi des souvenirs trans-générationnels car je n’étais pas encore né : l’Exodus que la puissance mandataire britannique de Palestine avait empêché d’accoster et envoyés à leur port de départ. Mais mes parents m’en avaient souvent parlé et cet épisode tragique est gravé dans nos mémoires. Du coup, je me retrouve en contradiction avec moi-même : ce que j’ai accepté pour l’Exodus parce que je suis juif et aime Israël, je ne l’accepterais plus pour d’autres êtres humains dont la vie m’est aussi précieuse que celle des miens ? C’est plus qu’un choix cornélien, c’est pire qu’une aporie kantienne car il y va ici, non plus de la raison pure mais de la raison pratique, c’es-à-dire de morale et de conduite éthique. Or, l’éthique est universelle, elle ne souffre pas d’exception, même si, dans notre vie courante, nous optons parfois pour des compromis qui sont des compromissions… (...) Il fallait organiser avec plus d’énergie et de fermeté une aide aux pays en voie de développement ou dotés de régimes autoritaires ou totalitaires (la Libye par exemple) afin de fixer les gens chez eux. Certes, cette idée n’est pas originale mais je n’en vois pas d’autres. (...)

Antoine Vielliard: La voisine de Cyril Aellen

Hier, je suis allé frapper à la porte de la voisine de Cyril Aellen. Cela faisait quelque temps que j'avais envie de faire sa connaissance et de discuter avec elle. Je lui ai amené une boite de chocolat et elle m'a invité à boire le thé, nous avons discuté. "Vous trouvez pas que vous exagérez un peu à intervenir sans cesse dans le débat à Genève" a t'elle commencé. Je lui ai répondu qu'il me semblait que c'était Genève qui exagérait à reporter sur le Genevois français toutes les nuisances de sa croissance : construction de logements, développement des services publics, mobilité. (...) "Vous n'aimez pas Genève ?" m'a t'elle demandé. Comment pourrais-je ne pas aimer mon canton natal ? Celui qui m'a vu grandir et qui m'a appris tant de choses ? C'est précisément parce que j'aime Genève que je n'accepte pas que le canton ne tienne pas ses engagements… (TDG)

Créé: 14.06.2018, 15h12

Articles en relation

Claude Bonard: Un jour de chance pour Genève !

La revue des blogs Vincent Schmid: Le Bataclan est un tombeau. Mireille Vallette: Ramadan à l’école: les pieds dans la colle. Daniel Warner: The False Debate Over Switzerland First. Pascal Holenweg: Et PAV (dans la gueule) ! Houda Khattabi: L'esprit Madiba Plus...

Carol Scheller: Des voix depuis l’autre côté

La revue des blogs Jean-Michel Olivier: Melgar et les Tartuffe. Hélène Richard-Favre: Le crime qui nous concerne toutes et tous. Maurice-Ruben Hayoun: Le livre à venir. John Goetelen: Prochaine épidémie : la grippe du chien ? Claude Bonard: Le temps des chiffons de papier semble être revenu... Plus...

Djemâa Chraïti: Deal qui peut !

Blogs en vue Toni Gambuzza: Le Matin dans dix ans. Stéphane Guex-Pierre: Distribution de bons poings. Jean-Luc Waeber: La Cordée en 1971. Marie-France de Meuron: Bayer, la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf. Maurice-Ruben Hayoun: Mais pourquoi donc l’image D’Israël s’est elle tant dégradée? Plus...

Bruno Hubacher: Il s’agit de la renationalisation de la création monétaire

Bonne cuvée de blogs Adrien Faure: L’implication de Voltaire dans la vie politique genevoise. Jean-Noël Cuénod: « La nation contre le nationalisme ». Vincent Schmid: La visite du Pape à Genève. Claude Bonard: Genève et les cartes de Cassini (1756-1815).Pascal Décaillet: Martin Luther : souffle et lumière Plus...

Vincent Schmid: Radicalisation

La revue des blogs Eric Bertinat: Investiture du maire de Genève. Grégory Pons; Le Municipal de Genève présidé par un ex-horloger. André Thomann: Appellation incontrôlée. Micheline Pace: Les arts de la scène à Meyrin.Ashwani Singh : Jusqu’à dimanche pour arrêter cette folie Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.