Passer au contenu principal

Demir Sönmez: Un long reportage image sur l’élection du Conseil d’Etat à Uni-Mail

L'élection du Conseil d'Etat semble avoir mis du baume au coeur de tous les partis. Mais derrière les sourires, les critiques fusent, à gauche comme à droite.

Demir Sönmez

Demir Sönmez: Un long reportage image sur l’élection du Conseil d’Etat à Uni-Mail. Soudain, la plus belle photo s’offre devant l’objectif, le baiser du meilleur élu du jour à son épouse…

Sylvain Thévoz : Palestine, le paradis c'est exactement ici (reportage) Tu vas dans un sens qui plaît à la sécurité israélienne : direction les territoires occupés. Tu passes moins d'heures au checkpoint. La route traverse la ville de Qalandyia, le chauffeur t’indique le camp de réfugiés. Des personnes vivent ici depuis 1948 –une vie de déterré- d’autres viennent d’arriver. C'est de là que descendent les gamins qui lancent parfois des pierres. (…) C’est invivable. Pourtant, ils tiennent. (…) De fait, israël est partout. Ton shawarma vient d’israël, ton halva, ton agneau ton poulet, ton boeuf, tes aubergines, tes carottes, viennent d'israël, ton jus d'orange, ton café, ton chocolat, tes glaçons viennent d'israël. Ton Mars ton lait ton Kit et Kat viennent d’israël. Tout ce qui entre est d’israël, sujet au bon vouloir du prince. En sens inverse, tout ce qui vient des territoires occupés est étiqueté israël, en violation encore du droit international. Si israël ne reverse pas aux Palestiniens mensuellement le produit des taxes qu’elle perçoit à son compte, c’est la banqueroute immédiate pour l'Autorité Palestinienne. La dépendance économique est totale. La sujétion militaire aussi : en deux minutes, les forces d’israël seront au palais présidentiel, feront tomber Abbas, si elles le veulent. Les policiers Palestiniens ne sont pas armés. La Palestine, c’est la cour d’une prison. Certains sont dans la cour, d’autres dans des cellules d'autres dans le placard de leur cellule. Certains dans un sac dans le placard. La résistance de ce peuple est hallucinante. (…)

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.