Daniel Neeser: La Place des Nations est nette, Pierre Maudet doit y prendre garde!

Les blogs de la TribuneLe pasteur blogueur revient sur l'évacuation des «Moudjahidine du peuple»: «D. Burkhalter et P. Maudet doivent apprendre à résister aux puissants et honorer les petits.»

Les résistants iraniens font la grève de la la faim pour attirer l'attention du monde sur la situation tragique de quelque 2000 réfugiés politiques iraniens détenus par un régime irakien qui s'est rapproché de Téhéran.

Les résistants iraniens font la grève de la la faim pour attirer l'attention du monde sur la situation tragique de quelque 2000 réfugiés politiques iraniens détenus par un régime irakien qui s'est rapproché de Téhéran. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Daniel Neeser: La Place des Nations est nette, vide donc P. Maudet et le Conseil d’Etat furent sous pression, la Place des Nations a été nettoyée des opposants iraniens. (…) On entend beaucoup parler, ces temps, de la force de la Genève internationale, de son rayonnement international et de son importance locale, de la nécessité donc de soutenir ce rôle. Cela est effectivement juste et bon. On peut comprendre que les autorités fassent tout pour que les débats où sont en jeu la vie et la paix de millions de personnes, se passent dans les meilleures conditions possibles. Dans ce sens, couvrir un nu peut se comprendre. Par contre couvrir du voile de l’inexistence des vivants, grévistes au bout de leurs force en plus, ne passe pas. Etre siège de la Croix-Rouge, de l’ONU, du CICR oblige Genève non seulement envers ses hôtes officiels, généralement dirigeants ou membres de gouvernements en place, mais tout autant envers les opposants, quels qu’ils soient. La volteface des autorités genevoises est un signe noir adressé aux résistants et un signe de complaisance aux puissants. Le rôle de la Genève internationale est alors vidé de toute substance. Tant le DFAE de D. Burkhalter que le DS de P. Maudet doivent apprendre à résister aux puissants et honorer les petits, il en va de ce rôle de bons offices que prétend jouer la Confédération. Etre lieu de dialogue ne signifie pas ôter la parole à une partie.

Philippe Souaille: Susan George contre Pascal Couchepin J’ai assisté lundi (au Club Suisse de la Presse de Guy Mettan) à un très intéressant débat entre deux brillants septuagénaires : Susan George, co-fondatrice et directrice d’Attac et Pascal Couchepin, que l’on ne présente plus. Comme parfois à ce niveau, les deux avaient raison, bien que leurs thèses soient l’exact contraire l’une de l’autre. Leur seul point de convergence était l’excellence de la démocratie suisse, mais encore pas pour les mêmes raisons : Susan George saluait la possibilité de contrer le pouvoir de la finance, tandis que Pascal Couchepin attachait la plus grande importance au fait de pouvoir voter l’impôt… Susan George dressait la liste des injustices du système, et Pascal Couchepin de ses avantages et progrès. Chargé d’en faire la synthèse, le professeur Yves Flückiger déclarait forfait, se contentant d’apporter son éclairage d’observateur scientifique, en soulignant avec talent quelques points saillants. Mais si l’on veut véritablement tenter un rapprochement entre deux discours parallèles, il ne faut pas hésiter à s’en emparer pour les mener là où ils s’incurvent, ce que leurs tenants originels évitent soigneusement de faire. Parce qu’ils font l’un et l’autre de la politique, c’est-à-dire qu’ils cherchent à se rallier des partisans en évitant les sujets qui fâchent. (… )

Béatrice Deslarzes : Cantat, il a payé... Tout un remue-ménage autour de Bertrand Cantat qui revient avec un nouveau CD et surtout qui prévoit de retourner sur scène. "Le retour impossible " fait polémique et une grande partie du public n'admet pas que cet "assassin"envisage de faire un nouveau tour de chant. Le métier de Bertrand c'est de faire de la musique et il le fait très bien. Pourquoi ne pourrait-il pas le faire maintenant qu'il s'est acquitté de sa peine et qu'il a ainsi payer sa dette à la société?..

Alban Kouango: Maudet aux Finances, Poggia à la Sécurité Monsieur Mauro Poggia, compte-tenu du fait que son parti, le MCG, n’a cessé de pointer du doigt le problème d’insécurité et des frontaliers, il serait tout indiqué qu’il lui soit attribué le département de la Sécurité. Madame Anne Emery-Torracinta avait annoncé qu’il fallait réformer l’office de l’emploi, parce que les employés s’étaient mis en grève à cause d’une charge élevée de travail ne permettant pas de bien suivre les chômeurs, il peut être logique qu’elle reprenne le département de l’Emploi qui serait formidablement bien d’être lié avec l’Economie. (…) Monsieur Serge Dal Busco, Ingénieur EPFZ et Entrepreneur, conviendrait au département de l’Instruction publique, puisqu’il saurait bien lier la formation et l’emploi… Monsieur Pierre Maudet qui a fait ses preuves, en si peu de temps, au département de la Sécurité, conviendrait à celui des Finances en vue de mettre de l’ordre dans les finances du Canton, comme le demande notre Constitution cantonale…

Pascal Décaillet : DIP, attention à l'erreur de casting ! A moins de s'engager dans une phénoménale erreur de casting, qui serait le péché originel de la nouvelle législature, le Conseil d'Etat doit placer à la tête de l'Instruction publique genevoise un magistrat ayant, par son vécu, la puissance de ses aspirations personnelles, une équation personnelle au monde du savoir et de la connaissance. Jamais je n'oublierai l'immense bibliothèque personnelle d'André Chavanne, des centaines de livres sur l'Histoire des sciences, lorsqu'en 1987 il m'avait reçu chez lui, boulevard de la Cluse. Ces murs tapissés d'ouvrages, c'était son équation personnelle, à lui...

Olivier Emery : France-Ukraine, football et opium du peuple La psychodrame national lié à la probable élimination sans gloire des Bleus ce soir mardi 19 novembre 2013 interpelle tous azimuts. Même des philosophes - parfaitement indifférents en temps normal à ce merveilleux sport - expriment leurs interrogations ahuries : a) Comment la France peut-elle accorder tant d’importance à cet événement insignifiant au regard des « vrais » problèmes du pays? b) Comment se fait-il que certains joueurs osent - blasphème patriotique intolérable! - ne pas chanter la Marseillaise avant le match? Ces questions trahissent le décalage entre ceux qui connaissent le foot et…les autres…

John Goetelen : Marion, 13 ans, harcelée au collège, suicidée Le suicide de Marion est la conséquence non seulement d’un harcèlement d’une violence insupportable, mais aussi de la résignation ou de l’acceptation complice de membres du personnel scolaire qui semblent n’avoir pas pris leurs responsabilités. (…)

Hélène Richard-Favre : Villepin-Sarkozy, République solidaire? Et court la nouvelle info selon laquelle Dominique de Villepin serait prêt à soutenir Nicolas Sarkozy. L'interview accordée par l'Ancien Premier Ministre hier à la RTS a été reprise entre autre par L'Express. Si le propos est bien relayé sur le site du magazine qui cite les conditions émises par Dominique de Villepin au soutien qu'il accorderait à l'Ancien Président français, l'information n'en est pas moins considérée comme une surprise comme le titre L'Express…

Créé: 19.11.2013, 16h18

Articles en relation

Claire-Marie Jeannotat: «J’avais l’impression de connaître la pensée de Doris Lessing mieux que la mienne»

Les blogs de la Tribune Notre plus vénérable blogueuse rend hommage à une des plus vénérables écrivaines. Plus...

Jill Székely : A Genève, une seule femme à la commission des droits de l’homme

Les blogs de la Tribune La blogueuse PLR publie un Manifeste pour Bénédicte Montant, «notre Olympe en commission». Plus...

Daniel Neeser: Ce député n'a plus sa place sur les bancs du Grand Conseil

Les blogs de la Tribune Quelques blogueurs reviennent sur le dérapage d'Henry Rappaz. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...