Passer au contenu principal

Créer le désir, l’autre charge mentale des femmes

Contraception, mise en beauté, style vestimentaire, logistique du couple… et si la sexualité soi-disant spontanée de ces messieurs résultait d’abord de tout un travail fait en amont par la gent féminine?

Les hommes ont soi-disant un désir spontané, mais ce sont essentiellement les femmes qui travaillent en amont pour permettre cette spontanéité masculine, en quelque sorte construite par elles.
Les hommes ont soi-disant un désir spontané, mais ce sont essentiellement les femmes qui travaillent en amont pour permettre cette spontanéité masculine, en quelque sorte construite par elles.
Yoann Boyer

Les tâches domestiques, ce sont essentiellement les femmes qui s’y collaient en 2019 et elles ont de fortes chances de continuer en 2020. L’agenda de la maison? De l’école des enfants? Du pédiatre? Ce sont encore elles, souvent. Toutefois, il existe un autre domaine où ces dames fournissent un travail quasi invisible et pourtant fondamental, le désir.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.