Claude Bonard: Tous au Port Noir !

La revue des blogsPierre Scherb: La preuve par pièce de théâtre que l'immigration nous appauvrit. Rémi Mogenet: New York gothique. Xavier Comtesse: Pierre Maudet en charge de la transition numérique! Pascal Holenweg: De qui et de quoi Macron est-il le nom ? Pascal Décaillet: 2018, la voracité de l'Entente !

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Claude Bonard: Tous au Port Noir !

(...) Il faudra pourtant attendre l'année 1900 pour que la date du 1er juin soit commémorée avec un tant soit peu d'éclat grâce à la Société de la Restauration et du 1er Juin nouvellement créée. Cet épisode s'inscrit dans un vaste mouvement « romantique » dont on peut situer le point de départ en 1869 avec l'inauguration du Monument national, suivie en 1884 de celle du monument du général Dufour. Cette période culmine avec l'Exposition nationale de 1896. Au cours des ans, fêtes fédérales de tir et de gymnastique, journées officielles et militaires, rencontres festives, patriotiques et folkloriques se succèdent. A Genève, chacun s'applique a célébrer et à cultiver la connaissance du passé dans un élan de romantisme mettant en évidence les vertus du culte confédéral. Ce sera encore le cas en 1914, lors des « Fêtes de Juin », au cours desquelles toute la communauté genevoise célèbre l'union à la Suisse trois mois à peine avant le début de la Première Guerre mondiale. Une sorte de chant du cygne pour la commémoration du 1er juin. (...)

Pierre Scherb: La preuve par pièce de théâtre que l'immigration nous appauvrit

L'immigration cause de graves problèmes dans le financement de nos assurances sociales. Ce n'est cependant pas tout. Elle apprauvrit culturellement la Suisse et l'Europe. Pour preuve la pièce de théâtre Eldorado, mise en scène par Patrick Mohr. Le théâtre du Loup présente encore durant une semaine ce spectacle jusqu'à samedi prochain. Il raconte l'épopée d'Africains qui quittent leurs pays pleins d'espoir pour ensuite se voir dépouiller par des passeurs sans scrupules. Ces Nords-Africains ne s'embarassent pas du fait qu'il s'agit de leurs «Frères» musulmans lorsqu'ils leur prennent jusqu'au dernier centime (les sommes à payer sont tout de même considérables, à savoir plusieurs milliers d'euros). Le seul qui les aide gratuitement est un pêcheur italien, bon catholique comme tous les Italiens. Mal lui en a pris, car il ne perd pas seulement ses nerfs dans la tempête avec l'impossibilité de secourir les milliers de migrants en détresse, mais finit par se rebeller et perd toute envie de travailler. Il se réfugie en Afrique où il essaie en vain de convaincre les migrants de rester chez eux. Tous les survivants gagnent, même ceux qui arrivent dans l'Eldorado après un périple de trois ans, le seul qui perd tout est le capitaine Piracci, représentatif de tous les Européens. Et nous, habitants de Genève, n'avons-nous pas déjà perdu notre âme?

Rémi Mogenet: New York gothique

(...) Le nom de Gotham City, qu'on donne à cette île dans la tradition locale et que Batman a repris, suggérait ce lien avec les Goths, le moyenâgeux. Tim Burton a imaginé d'énormes statues ornant les tours, et une cathédrale gothique ayant la hauteur de l'Empire State Building. Or, elle n'existe pas. Mais elle a ses germes dans le Manhattan réel, plus que je ne le croyais. D'une part, l'Empire State Building a une patine maintenant presque antique, et on l'a décoré, à l'intérieur, comme s'il s'agissait d'un palais ancien. Les imaginations de Jules Verne trouvent là leur butée. L'esthétisme en est décuplé. Tout y est doré, luisant, poli, nacré, et impressionnant de chic. Les images montrent continuellement King Kong dressé à son sommet, et une mythologie ainsi s'y est placée, s'y est créée, qui fait rêver. Qu'incarne ce gorille géant? (...) On se souvient que, dans son film, Batman règle les problèmes de sa destinée, et venge ses parents en combattant leur meurtrier devenu un super-vilain. Sa détermination farouche le rend gothique par essence, et l'expression parfaite d'un principe, d'une idée - le génie même de New York! Xavier Comtesse: Pierre Maudet en charge de la transition numérique! Après le Web offert au monde en 1993 par le CERN, Genève cherche aujourd'hui sa place dans le concert des villes numériques innovantes. Pour Genève cela paraît clair, il faut rester sur sa compétence historique: celle des transitions. Religieuse, Croix Rouge, ONU, Traités de Paix, Gouvernance, etc., bref tout ce qui représente le "soft power". Car les tentatives de développement vers la biotech, le medtech, le fintech souffrent toutes de l'absence d'acteurs majeurs du domaine. En effet, comment rivaliser avec la Bâle de Novartis, Roche, Actelion, Lonza, etc. ou face à Zurich et ses grandes banques (UBS, Crédit Suisse) qui investissent déjà massivement dans la fintech. Ainsi toutes les approches de type cluster comme par exemple la "Health Valley", sont vouées à l'échec tant l'importance des acteurs locaux est beaucoup trop petite. Par contre, la Genève internationale maîtrise depuis toujours la "soft gouvernance", c'est-à-dire la capacité de faire évoluer les comportements "du légitime vers le légal".

Pascal Holenweg: De qui et de quoi Macron est-il le nom ?

"Comment dit-on "ouf" en chinois", se demande le chroniqueur du "Monde" en lisant, dans un organe en anglais du PCC, "Global Times", que l'élection de Macron "sera accueillie comme la manifestation que la France peut encore être une source d'inspiration pour le monde entier", et qu'en l'élisant, la France a fait "un choix crucial pour la civilisation". Pas moins. Alors quoi ? Une victoire de la "mondialisation heureuse" contre la rétraction rogneuse ? Pas si vite : il n'y a pas plus nationalistes que les Chinois, chantres de la mondialisation quand elle sert la Chine, qui saluent l'élection de Macron, et le populisme nationaliste et xénophobe pèse, globalement, 15 % de l'électorat européen… N'empêche qu'à la place de Macron, on s'inquiéterait : "Il est intolérable d'être toléré" maugréait Pier Paolo Pasolini…

Pascal Décaillet: 2018, la voracité de l'Entente !

(...) La grande force de l’Entente genevoise, historique, comme d’ailleurs celle de l’alliance scellée dès 1891, au niveau suisse, entre radicaux et catholiques conservateurs (ancêtres du PDC), c’est de savoir survivre. Inoxydable, en toutes circonstances ! (...) Regardez le combat électoral de 2018. Laissons la gauche. Le MCG n’a plus sa lisibilité d’antan. L’UDC peine à jouer, à Genève, le rôle qu’elle tient au niveau national. Face à eux, l’Entente a réussi à surmonter ses doutes de la dernière décennie. Et elle aligne du beau monde : au PDC, les deux sortants, Serge Dal Busco et Luc Barthassat. Au PLR, Pierre Maudet, qui apparaît comme la locomotive du futur Conseil d’Etat, mais aussi Nathalie Fontanet, actuelle cheffe du groupe, Alexandre de Senarclens, président, et même le délicieux singleton Philippe Morel, chirurgien de renommée internationale, colonel, professeur de médecine, invétéré motard, très populaire. Jeudi 15 juin, le PLR choisira ses candidats parmi ce quatuor. (...)

TPG, stoppons la grande faucheuse barthassienne !

La grande faucheuse barthassienne a coupé 6% de l'offre de transports publics en 3 ans. Il veut continuer son sabordage en sabrant 2% de plus d'offre, notamment celle du tram vers Carouge. Nos armes pour stopper la grande faucheuse: Une loi pour compenser les baisses de tarifs par une augmentation de la subvention; 8 millions à court terme pour stopper l’hémorragie de l’offre; Un financement équilibré et négocié pour le Léman express. (...)

Rodolphe Weibel: La paille et la poutre

(...) Je persiste à affirmer que l’organisation du système ferroviaire à Genève n’exige pas de connaissances spécifiques étendues ; pour autant que les données soient clairement établies et rendues publiques. Je propose depuis des années que l’organisation des infrastructures lourdes de transport suive une procédure analogue à celle des concours des grands projets d’architecture. Une telle procédure mettrait à disposition de tout un chacun une série de variantes tendant à résoudre le même problème, par exemple celui du défaut de capacité de la gare de l’Aéroport : créer la boucle qui fait tripler sa capacité, pour un coût de moins d’un milliard, ou créer la « Raquette », qui coûte plus de 2,0 milliards, sans bien résoudre la desserte de l’Aéroport L’administration ne partage pas ce point de vue. Elle ne supporte même pas qu’un outsider, comme l’est l’Association Genève Route et Rail, fasse une proposition divergeant des siennes. (...)

Hélène Richard-Favre: Cette France fille aînée de l'Eglise

La France, apprend-on, aurait choisi d’accueillir un réfugié homosexuel tchétchène le jour où le Président russe était convié par son homologue français à Versailles. Coïncidence voulue ou non, le fait n’a pas manqué d’être signalé dans les médias, pas moins non plus, d’être discuté par les deux chefs d’Etat. Par ce geste, la France, exprime des valeurs qui lui sont chères et qui touchent aux droits humains dont elle se veut digne représentante. Dans ce cas et forte de son Histoire qu’Emmanuel Macron n’a pas manqué d’évoquer lors de la conférence de presse qu’il a tenue avec Vladimir Poutine, se montrer réceptif à d’autres martyres endurés depuis des années et des années par les chrétiens d’Orient aurait-il aussi suscité un tel empressement? (...) (TDG)

Créé: 31.05.2017, 15h44

Articles en relation

Grégoire Barbey: Et si Pierre Maudet abandonnait la Police?

Larevue des blogs Christophe Ebener Des arc-en-ciel dans une zone villa, c’est plutôt sympa non ? Thierry Apothéloz: Il ne nous diviseront pas. Olivier Perroux:Youpi, on supprime des bus. Pascal Holenweg: Sortir de la logique punitive. Vincent Strohbach: Lettres à ma fille, La discipline... Plus...

Patrick-Etienne Dimier: Happy Birthday Mr President

La revue des blogs Edmée Cuttat: "The Square", le jury rate la cible. John Goetelen: Chaud devant. Cédric Segapelli : Bagdad, La Grande Evasion. Stéphane Guex-Pierre: Bouffons du roi ! Maurice-Ruben Hayoun: Chabbat au Herods à la Mer morte. Plus...

Olivier Perroux: Magique Jordan!

La revue des blogs Edmée Cuttat: le thriller érotique de François Ozon. Sylvain Thévoz: Un mémorial en mémoire de Nelson Mandela à Genève qui nous fait honte. Rémi Mogenet: New York ou le classicisme gigantiste. Marie-France de Meuron: L'économicité des prestations médicales. Demir Sönmez: Barazzone interdit une expo sur l’île Rousseau ... Plus...

Pascal Gavillet: Le monde au diapason des cinéastes - ou l'inverse?

La revue des blogs Cyril Aellen: Diminution des prestations ou réformes ? Claude Bonard: De Platon à Emmanuel Macron. Maurice-Ruben Hayoun: Au bord de la Mer morte. Sylvie Neidinger: Trump dit être " allé au Pape". Carol Scheller: Pour les jeunes sans avenir, Israël reste la terre promise. Plus...

Béatrice Deslarzes: Ziegler-Brabeck, un contraste éclatant

La revue des blogs Le groumeur g'nevois: Bonnant franchit le Rubicon. Joseph Daher: Genève, une laïcité déformée? Maurice-Ruben Hayoun: Lettres d’Israël IV : Au bord de l’eau. Pascal Carlier: Saffie Rose, portrait d'une combattante croisée... Plus...

Image

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les insectes débarquent dans nos assiettes
Plus...