Passer au contenu principal

Christina Meissner : Les Rives de l’Allondon, qu’en dit François Longchamp ?

La blogueuse de Vernier apprécie diversement le nouveau centre commercial «vert» du Pays de Gex.

Christina Meissner : Les Rives de l’Allondon, qu’en dit François Longchamp ? Le projet d’agglo a pour objectif de rééquilibrer la répartition des emplois et des logements entre la Genève et la France voisine et d’autre part préparer la région à accueillir encore davantage d’habitants et d’emplois. Certains Français ont tout compris au projet d’agglo et pour satisfaire les écolos, ils en rajoutent même une couche, verte. Ainsi, le premier projet concret pour les habitants dont accouche le Grand Genève, c’est une méga-centre commercial, loisirs etc. aux portes de Genève. Et encore un ! Mais contrairement à tous ceux (et ils sont nombreux) qui déjà mitent le Pays de Gex, celui-ci sera « vert ». Panneaux solaires, toitures végétalisées, plans d’eau, navettes en transport publics, etc. Bref, une réalisation exemplaire répondant à tous les critères « durables ». Sauf qu’il s’installe pile sur un périmètre très sensible pour les maigres ressources en eau du Pays de Gex, que l’eau utilisée viendra tarir celle de l’Allondon (rivière on ne peut plus emblématique) et qu’un parking de 2000 places est prévu pour accueillir les Genevois assoiffés de shopping. Le comble c'est que centre commercial se nommera Rives de l'Allondon ! (…) Cette provocation est un joli test pour le nouvel instrument de gouvernance transfrontalière qu’est le GLCT (groupement local de coopération transfrontalière qui réunit toutes les instances « dirigeantes » de la région et dont le président est François Longchamp). Je me réjouis de voir comment ses éminents membres vont réagir et surtout agir pour éviter une telle dérive commerciale.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.