Béatrice Deslarzes: Nous sommes aussi parfois des cochonnes

Bons blogsPascal Holenweg: Crise de la presse romande? Sylvie Neidinger: #balancetonporc. Jean-Michel Bugnion: La responsabilité des fonctionnaires. Djemâa Chraïti: Chronique du racisme ordinaire. Maurice-Ruben Hayoun: Autriche. Thierry Apothéloz: 10 axes pour un nouveau contrat social...

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Béatrice Deslarzes: Nous sommes aussi parfois des cochonnes

Un déferlement de témoignages accablants pour "dénoncer les cochons" suite au scandale du harceleur de Hollywood titre la TGV aujourd'hui. Toutes à vos marques sur Twitter pour le faire à grands coups de cris et de pleurs.Tant de femmes harcelées devraient nous briser le cœur et nous pousser nous aussi à dénoncer même le plus petit compliment venant de la gente masculine à notre égard. Pour ma part j'ai certainement aussi été quelque fois "harcelée" dans mon métier de médecin mais j'ai toujours su comment me défendre ou du moins faire comprendre à un homme entreprenant qu'il n'était pas le bienvenu.Difficile pour moi en tant que femme de comprendre tout ce déballage "spontané" de toutes ces femmes qui auraient subi des avances très déplacées de la part de certains mâles en rut. Toutes ces femmes en colère qui "osent" enfin se libérer et toutes en même temps c'est pas un peu bizarre cette situation? Tant de méchants mâles assoiffés de sexe et frustrés qui seraient si souvent agressifs et avides face à des pauvres petites femmes sans défense? On en fait tout un plat alors que je suis de plus en plus certaine que nous savons aussi jouer les aguicheuses pour obtenir une faveur et que peut-être les hommes pourraient aussi avoir envie de le dénoncer lorsqu'ils tombent sous le charme de ce sexe dit faible.

Pascal Holenweg: Crise de la presse romande : Et si on cessait de pleurer ?

Un "think thank" (un club de réflexion, donc) "Nouvelle presse" a été lancé en juin par le mensuel "La Cité", "dans un esprit de construction et non de lamentation", pour réfléchir sur les réponses à donner à la dégradation de la situation de la presse dans ce pays -et ce coin de pays. Réfléchir, cela s'impose… (...) Depuis quand la presse est-elle libre, dans ce pays ? En gros, depuis qu'elle l'est aussi ailleurs : le professeur Alain Clavien rappelait récemment dans "Le Temps" que la Suisse n'a connu pour la première fois une certaine liberté de la presse qu'avec la Révolution (et la République) Helvétique, et l'entrée des troupes françaises, en 1798, mais que la censure gouvernementale fut ensuite rétablie et qu'il faudra attendre la révolution (et la constitution) radicale de 1848 pour que cette liberté soit à nouveau proclamée et la censure préalable interdite. La liberté de la presse n'était certes assurée qu'à l'égard du pouvoir politique (...)

Sylvie Neidinger: #balancetonporc Une certaine Sandra Muller est à l'origine du hashtag #balancetonporc qui va marquer le féminisme. Elle bosse à New-York, explique la genèse de ce qu'elle a mis en place sans imaginer le succès (interview à France Antilles) que cela allait donner. Son idée est reprise en anglais (...) Le commentateur Gislebert, qui se présente avec humour comme... cochon de contribuable ! y défend cet animal avec justesse. Gentils cochons. L'image de cet animal est effectivement prisonnière de l'usage qui en est fait.... depuis l'antiquité et les fables d'Esope. Voire avant…

Jean-Michel Bugnion: La responsabilité des fonctionnaires

Jeune prof, je m’étais engagé avec enthousiasme au comité de l’association des maîtres du CO où j’enseignais. Au cours de ma première année de mandat est arrivé le dossier d’une enseignante visée par un entretien de service pour raison de défaillances professionnelles à répétition. Objectivement, le cas était limpide : cette personne n’avait pas une posture professionnelle et s’avérait nocive pour ses élèves. Pourtant, contre mon avis, le comité a décidé de la défendre, parce qu’elle était membre de l’association et que tel était la priorité de celle-ci. A l’époque (déjà), choqué par cette position, j’ai démissionné du comité et pris de la distance avec l’association. On m’objectera que la première raison d’être d’un syndicat, c’est la défense de ses membres ; ok, mais celle-ci doit-elle être inconditionnelle, jusqu’au-boutiste et verrouillée ? N’est-ce pas perdre en crédibilité, donc en efficacité ? 40 ans plus tard, j’ai l’impression de revivre ce moment sur un plan général quand je vois comment le Cartel réagit dans les dossiers de la CPEG et de Score (...)

Djemâa Chraïti: Chronique du racisme ordinaire

Ce qui est bien avec les conducteurs Uber c’est que pour la plupart et lorsqu’on leur pose la question, ils adorent vous raconter en long et en large comment ils sont devenus chauffeurs. J’ai retenu particulièrement l’histoire de Paul, un Français originaire de l’Angola, une quarantaine d’année, d’un port élégant, le timbre clair et posé, il parle tranquillement sans jamais se départir de son calme ; il a l’art du conteur, il décrit, raconte, explique, détaille juste ce qu’il faut. Il m’explique comment, à son arrivée encore adolescent, il a rencontré le racisme en France, au départ il n’y croyait pas, dans un pays si démocratique où la devise qu’il prenait pour vraie « Liberté, Egalité, Fraternité » n’est qu’une vue de l’esprit et que Non ! Nous ne sommes pas tous frères. (...)

Maurice-Ruben Hayoun: Le résultat des élections législatives en Autriche

(...) Pour l’Autriche, il ne faut pas oublier que les armées ottomanes campaient il y a environ un demi millénaire, aux portes de Vienne. Pour la Hongrie, il ne faut pas perdre de vue que la magyarisation a été le bouclier anti-ottoman. Quant à la Pologne, en dépit de ses dérives autoritaires récentes, sa population considère le catholicisme comme le ciment unificateur de l’identité nationale… Pour l’Autriche, il y a en plus, un élément bien particulier: pour qui connaît Vienne ou y a séjourné suffisamment longtemps, l’imbrication du pays dans l’arrière-pays de l’Europe centrale (Mitteleuropa, terme forgé par les généraux prussiens) est frappante: les panneaux indicateurs au cœur de Vienne donnent les noms suivants, Budapest, Prague, Bratislava, etc.. En outre, Vienne est passée de superbe capitale de l’Autriche-Hongrie, la double monarchie, au chef-lieu d’un pays de moins de dix millions d’habitants. Quel rabougrissement! Dans l’esprit de l’électeur autrichien moyen, un afflux massif de populations non européennes est proprement inacceptable. (...)

Thierry Apothéloz: 10 axes pour un nouveau contrat social

(...) La loi du marché renforce la concurrence exacerbée sur les marchés du travail ou du logement entre les individus : les exclus, les dépendants, les assistés, les chômeurs sont relégués car improductifs. On assiste au retrait de l’Etat social, lequel offre de moins en moins de prestations et voit les mailles du filet s’étirer. En raison de quelques cas de fraude, alimentés par une crainte héritée du Moyen- ge de favoriser l’oisiveté en aidant les pauvres « qui ne méritent pas », on installe une ère du soupçon, alors qu’il n’y a certainement pas plus fraude dans le social que celle que l’on connaît en matière fiscale. (...) Il y a une sorte de fatalisme social qui transcende toute volonté politique d’agir. Lorsqu’il ne s’agit pas tout simplement de discours profondément réactionnaires, culpabilisants, ou stigmatisants, comme on les voit aujourd’hui poindre, notamment Outre-Sarine. (...)

Demir Sönmez: Hommage à Eric Décarro

Samedi, soirée en hommage à un grand militant et homme engagé jusqu'à la dernière heure, Éric Decarro, qui se déroula à la salle du Faubourg rebaptisée pour l'occasion "Éric Decarro". De nombreux témoignages ponctuèrent cette soirée. Certain-es relevèrent sa grande capacité de réflexion, d'analyse, d'écoute afin de préserver un débat de qualité, la volonté d'intégrer d'unir pour etre plus fort toutes et tous ensemble. Pour d'autres sa fidélité et d'autres encore le voyait comme un phare dans la nuit , un fer de lance , un rassembleur…

Marie-France de Meuron: Primes maladie et vaccinologie

Fait-on vraiment le bilan de ce que coûte la vaccinologie en Suisse ? La recherche des produits, leurs fabrications, leurs distributions, le temps pris pour l’établissement de la politique vaccinale et sa divulgation, le temps pris par les injecteurs et les locaux utilisés. Au verso, les réels effets à court et à long terme sur l’organisme tout entier sont souvent minimisés voire niés par faute d’études qui devraient être tout aussi complètes que celles effectuées pour démontrer l’effet isolé de l’un ou l’autre vaccin. Ou encore, certaines études faites par des scientifiques rigoureux sont exclues du système officiel, voire les responsables se voient privés de subsides pour les affiner et même licenciés. La situation politique vaccinale est à son comble en France puisqu’il a été décidé d’imposer pas moins de 11 vaccins aux bébés dès 2 mois. Le système politique décide donc de la façon d’orienter le système immunologique quasi dès la naissance et s’introduit par là à l’intérieur d’un être humain, ce que d’aucuns qualifient d’intrusion forcée voire de violation de l’intégrité corporelle. (...)

John Goetelen: Windy.com, un superbe outil météo

J’ai plusieurs fois mentionné le site earth.nullscholl (image 1, cliquer pour agrandir). Il donne une vue des vents à différentes altitudes, des températures générales, des températures et de la houle des océans, les courants jets, et certaines pollutions. Le visuel est très soignée et j’en ai fait des copies d’écrans à plusieurs reprises pour illustrer un billet. Il dispose depuis quelques temps d’une version française. Windy.com dispose également d’une interface très soignée et esthétique, avec un effet zoom. Il reprend le visuel des vents comme sur earth, représentés par des filaments en mouvement. De même les couleurs illustrent les températures globales des masses d’air ainsi que leur mélange. (...) (TDG)

Créé: 17.10.2017, 13h08

Articles en relation

Roger Deneys: La paille des dépenses et la poutre des recettes au PLR

Blogs à découvrir Sylvain Thévoz: Les 12 propositions du Parlement des Inaudibles. Julien Nicolet: SCORE, même les gagnants vont y perdre... Pierre Béguin: Ten years after . René Longet: Crise catalane, la réponse dans le fédéralisme? Pascal Décaillet: Autriche : merci Angela ! Plus...

Rémi Mogenet: Le problème catalan est que la culture a allié le catholicisme et l'Art...

La revue des blogs Manuel Alonso Unica: Quand le bâtiment va tout va, mais pas pour les maçons. Jean-Noël Cuénod: Catalogne: les deux mulets dans l’impasse. Charly Schwarz: 2018, mort du Politique ! Gorgui Ndoye: Genève au cœur d’une négociation inédite. Plus...

Sylvain Thévoz: Ne laisse personne être dans une précarité

Blogs qui remuent Rodolphe Weibel: Pourquoi Genève jette l’argent par les fenêtres. Didier Bonny: « Blade Runner 2049 ». Corine Renevey: Une voix qui traverse les générations. Gorgui Ndoye: Unesco, OMC, Trump Plus...

Natacha Buffet: Demain, tous artificiellement intelligents?

La revue des blogs Omar Azzabi: Quels imams pour la Suisse, et donc quelle Suisse pour ses musulmans ? ndré Thomann: Niaiseries alimentaires intéressées. Le groumeur genevois: Puigdemont alias Coïtus interruptus. Daniel Warner: Corker Condemns Trump. Jean-Michel Olivier: L'énigme d'un frère... Plus...

René Longet: Le buffet de la gare: un fast-food de plus!

Blogs en vue Edmée Cuttat: "Detroit", nuit d'horreur à l'Algiers Motel. Lise Wyler: Une ferraille "artistique". Christophe Ebner: Gestion de la nature, le vent tourne mais la loi ne suit pas ! Claude Bonard: La petite fleur jaune de Varsovie. Jean-Michel Bugnion: Les étoiles politiques. Rémi Mogenet: Pinocchio Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort du chef mafieux Toto Riina
Plus...